Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Pas de S-300 russes pour la Syrie

30 Mai 2013 , Rédigé par mordeh'ai

 

Par André Mamou

http://www.tribunejuive.info/politique/pas-de-s-300-russes-pour-la-syrie

 

Selon le Daily Mail de dimanche 26, la Russie ne livrera pas à la Syrie les missiles anti aériens S-300 qui avaient fait l’objet d’un contrat de vente entre les deux pays.

Le voyage de Netanyahu en Russie la semaine dernière pour rencontrer Poutine n’avait pas été suivi d’une conférence de presse ni même d’un communiqué exposant les décisions prises. Les dirigeants russes s’étaient émus des interventions aériennes de Tsahal dans le ciel syrien et des bombardements ciblés pour empêcher ou dissuader Bachar El Assad de livrer des armes perfectionnées au Hezbollah. Le dirigeant au turban, Nasrallah, depuis la cave ou l’égout dans Damas où il se cache, avait déclaré que son mouvement allait recevoir des armes capables de renverser la situation au Moyen Orient et de mettre fin à l’invincibilité de » l’Etat sioniste ».

Les F16 à cocarde bleu et blanc ont pulvérisé quelques entrepôts et des convois d’armement ainsi que des bâtiments de l’armée syrienne. Immédiatement Poutine avait déclaré que la Russie avait un contrat à honorer avec la Syrie pour la livraison des missiles S-300 qui pourraient empêcher Israël de garder la maîtrise aérienne.

CONTRE DES AVIONS CIVILS

Ce système perfectionné exige une formation longue de ses servants mais Netanyahu n’avait pas tardé à rencontrer Poutine pour tenter de le dissuader.Selon les dirigeants russes , Netanyahu aurait exposé que ces missiles aux mains des terroristes du Hezbollah pourraient être utilisés contre les avions civils israéliens et provoquer des massacres entraînant une reprise généralisée de la guerre.

Les dirigeants russes ont mis en avant cet argument et ont, assez curieusement, ajouté que l’importance de la communauté russe ou russophone d’Israel exigeait que ces missiles ne soient pas entre des mains qui pourraient lui nuire. En retour, Netanyahu se serait engagé à ne pas affaiblir davantage Assad en bombardant ses troupes.

UN ACCORD GAGNANT-GAGNANT

En fait les Russes veulent garder Assad , leur port en » mer chaude » et se méfient des milices chiites trop liées à L’Iran. Ils ont une belle expérience des islamistes en Tchétchénie et n’entendent pas remplacer un dictateur à leur botte par des illuminés incontrôlables. Et les Israéliens hésitaient entre sauver Assad qui n’avait jamais tenté quoi que ce soit pour récupérer le Golan ou précipiter sa perte pour casser l’axe Damas Téhéran . Il apparaît que la troisième option soit désormais privilégiée : garder Assad affaibli, laisser le Hezbollah perdre au combat tous les jours ses meilleures troupes , et transférer à la diplomatie russe et américaine le soin de trouver bientôt à Genève un scénario de sortie de crise qui soit acceptable par tous.

On ne pourrait rêver mieux pour Israël qui n’a pas pour vocation de venir au secours des » printemps arabes » que seuls « les naïfs aux quarante enfants » avaient applaudis, démontrant leur constance dans l’erreur.
 

« Les idées simples », ça ne marche pas dans » l’ Orient compliqué ».

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :