Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

/ / /

....Suite

 

Je dois avouer mon accord total avec Ramon sur le fait que je ne souhaite pas que s'ouvrent des négociations avec les arabes. Toutefois ce n'est pas à l'ennemi que je m'adresse mais à mon gouvernement pour lui demander de mettre un terme à des concessions, des compromis, des retraits qui nuisent au droit imprescriptible du peuple d'Israël sur toute sa terre.  

 

Collaboration avec l'ennemi…

Ce qu'a fait Ramon est un acte de collaboration avec l'ennemi, de trahison du devoir national de solidarité en temps de guerre. Il est temps que de tels actes trouvent leur épilogue devant les tribunaux et dans les prisons. Le plus curieux est le silence assourdissant des medias israéliens à ce propos. Si l'affaire avait concerné une personnalité de droite ayant rencontré un personnage trouble dans un lieu public, nous aurions eu droit à d'inépuisables commentaires qu'aucun démenti n'aurait pu arrêter. Cette affaire Ramon, comme celle des israéliens qui manifestent aux côtés des arabes, détruit le capital de respect dont nous jouissions chez l'ennemi et lui laissent entrevoir la possibilité de nous vaincre.

Les Juifs ne sont pas unis, ont perdu leur intelligence et nous aident à les détruire, se disent les arabes.

En fait, les medias israéliens continuent ce qui est leur principale spécialité, c'est-à-dire l'anesthésie de notre volonté nationale, l'assoupissement de nos colères salvatrices, l'annihilation de nos réactions normales et notre maintien dans un état de coma patriotique avancé. Des assassins arabes tirent des roquettes Grad sur Eilat.

Certaines d'entre elles retombent sur le Sinaï, l'une sur Akaba et deux en territoire israélien. Les réactions sont symptomatiques de notre profonde léthargie. Les communiqués annoncent qu'il n'y a pas de dommage, "ni blessés ni dégâts" selon une formule analgésique devenue courante. Effectivement aucun bâtiment n'a été touché et le dommage causé à notre dignité nationale, à notre souveraineté, à notre force de dissuasion ne compte pas.

 

Grad sur Eilat

La tentative, suite au tir sur Eilat de nous faire croire qu'Akaba était réellement visée et nous persuader que c'est le "processus de paix" qui était visé est stupide. Personne en Israël, malgré les medias, ne croit un seul instant que la roquette tombée sur Akaba n'était pas le résultat d'une erreur de tir et qu'elle était en fait destinée à Israël. Personne ne peut encore avaler ces propos dénués de tout esprit critique, prétendant que c'est le processus de paix qui est visé. Ce sont les Juifs qui sont visés et exclusivement les Juifs.

Pour remercier du miracle qui permet à ces terroristes de ne pas atteindre les cibles visées, nous continuons notre vie quotidienne comme si les envois de Grad, de Kassams, de tirs de mortiers n'étaient que des épiphénomènes. Il est vrai que Barak a des problèmes bien plus urgents à traiter pour maintenir la paix comme par exemple d'envoyer nos soldats démonter une tente juive près de Hébron.

Les soldats libanais ont attiré Tsahal dans une embuscade et assassiné de sang froid un haut officier israélien sur notre propre territoire et dans l'exercice normal de sa fonction. C'est ainsi que nous apprenons que les militaires libanais pointent régulièrement leurs fusils sur nos troupes en mimant l'acte de tirer sous l'œil goguenard des "soldats" de la Finul. C'est ainsi que nous apprenons que les forces libanaises stationnées dans le Sud Liban, qui aurait dû rester le Nord Israël, sont composées de membres du Hezbollah. C'est ainsi que nous entendons évoquer les détails effarants de la coopération militaire des USA avec les Forces Libanaises et le soutien de Kouchner à la réorganisation de leur armée. Les engagements d'Obama pour les forces libanaises sont déjà décidés pour 2011 à hauteur de centaines de millions de dollars. Pour combattre qui?

 

L'aide américaine contre Israël…

Les dirigeants israéliens aveuglés par une pensée qui nous a été dictée par la gauche, estiment que renforcer les armées arabes assurera la sécurité de nos frontières en les responsabilisant et c'est ainsi que les américains éduquent et entraînent, avec notre assentiment, des unités "palestiniennes" que nous devrons combattre et éliminer bientôt.

La politique israélienne de ces dernières décennies a réussi à détruire la force de dissuasion juive.

En fait, quand un libanais pointe sans tirer son arme sur un soldat juif, il faut le traiter comme s'il avait tiré. Quand une roquette arabe tombe dans un terrain vide sur le sol d'Israël, la riposte doit être celle que nous aurions eu si une école de nos enfants avait été touchée. Quand des pierres pleuvent sur nos voitures sur les routes de Judée Samarie sans atteindre les conducteurs, il faut châtier les émeutiers comme si des enfants avaient été atteints. L'acte tellement "élégant" de donner à la Turquie les navires qui sont venus nous agresser, et celui de reconnaître une commission onusienne d'enquêtes sur la flottille, ne font que renforcer chez l'ennemi arabe et chez nos adversaires occidentaux l'impression que nous plions, que nous avons perdu notre capacité de résistance.

Rétablir notre prestige…

Il est indispensable de rétablir notre prestige tout d'abord à nos propres yeux. La puissance de dissuasion n'est pas uniquement composée de matériel militaire, de technologie avancée. La force de dissuasion est d'abord constituée par la crainte inspirée à l'ennemi et le respect qu'il éprouve pour notre détermination à préserver nos droits légitimes. Reconstituer cette puissance qui apprendra à l'arabe que le Juif est invincible, que l'attaquer signe leur arrêt de mort, ne provoquera sûrement pas l'admiration et le soutien d'un monde occidental tremblant devant l'invasion de l'Islam.

Par contre, il assurera notre sécurité et nous restituera l'image que nous n'aurions jamais du perdre.

Menahem Begin nous enseignait que lorsqu'un Juif combat, à défaut d'être victorieux, il est invincible.

Il serait judicieux que nos dirigeants s'en souviennent.

Partager cette page

Repost 0