Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

20 décembre 2016 2 20 /12 /décembre /2016 18:34

Elles légitimeraient et renforceraient le boycott, le désinvestissement et les sanctions (BDS) contre l'Etat juif.

Par JOEL B. POLLAK

http://www.breitbart.com/big-government/2016/12/19/anti-israel-efforts-sources-lame-duck-obama-plans-un/

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

Obama-UN-AP-640x480

Les Palestiniens font circuler un projet de résolution du Conseil de sécurité des Nations Unies qui, entre autres choses, déclare les colonies israéliennes illégales et lance une campagne BDS en exigeant que les Etats membres de l'ONU s'abstiennent d'offrir toute aide à Israël qui pourrait se connecter aux "colonies". La Nouvelle - Zélande faisant circuler une autre résolution séparée anti-Israël. Et la Suède, qui assumera la présidence du Conseil de sécurité de l'ONU en Janvier, a l' intention d'apporter sa propre résolution accablant les "colonies israéliennes".

Israël dit que parce qu'il n'y avait aucun souverain juridique préalable sur le territoire, que la plupart des implantations, construites là sont permises - sauf pour les implantations sauvages érigées contre les propres lois d'Israël - à moins que et jusqu'à ce qu'un accord de paix négocié en décide autrement. Les Palestiniens prétendent que tout ce qu'Israël a construit au delà de la ligne d'armistice de 1949   ("frontière de 1967") - y compris plusieurs quartiers de Jérusalem - est illégal.

Les dirigeants palestiniens auraient parlé avec le secrétaire d'État John Kerry la semaine dernière dans un effort pour le décourager de mettre un veto américain de toute résolution anti-israélienne qui émergerait dans les prochaines semaines.

Les sources de Breitbart News indiquent que l'administration Obama peut refuser d'utiliser son droit de veto contre une résolution du Conseil de sécurité contre Israël.

Permettre aux colonies d'être déclarées illégales serait un énorme coup de pouce au mouvement BDS, qui cherche à isoler Israël. Une telle résolution pourrait également encourager de nouveaux efforts pour poursuivre les responsables politiques de l'armée israélienne à la Cour pénale internationale.

Par ailleurs, l'Assemblée générale de l' ONU a prévu de voter cette semaine une consolidation d'un effort de financement par le Conseil des droits de l'homme (CDH) des Nations unies pour compiler une liste noire de toute entreprise qui fera des affaires directement ou indirectement avec des "colonies" - qui, compte tenu de l'intégration des colonies dans l'économie israélienne, aurait pour effet de signifier une liste noire des entreprises qui font des affaires avec Israël. Le projet de liste noire a été approuvé en Mars, mais l'argent pour l' accomplir devait encore être alloué.

Cependant, cet argent apparaît dans une large mesure déjà avoir été passé - à savoir l'établissement de la liste noire est déjà en bonne voie. La proposition de budget UNHRC ....

La 34e session est de Février à Mars 2017, ce qui signifie que le projet est en cours depuis plusieurs mois avant d'affronter un vote officiel de crédits.

L'administration Obama, qui a récemment couru pour la réélection à l'UNHRC et soutient fermement l'institution, n'a pas indiqué si elle va voter contre la disposition BDS. Si elle passe, l'ONU aura réussi à créer une base de données internationale qui sera utilisée pour des boycotts anti-israéliens et les contribuables des États-Unis participeront pour 22% au projet de loi - à moins que des mesures soient prises sur le plan intérieur pour éviter les dépenses.

 

L'UNHRC, comme une grande partie du reste de l'ONU, est concentré sur Israël. cette disproportion, le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, a reconnu le parti pris anti-Israël de l'ONU dans son ensemble: Il a déclaré au Conseil de sécurité de l' ONU la semaine dernière " Pendant des décennies de manœuvres politiques ont créé un volume disproportionné de résolutions, de rapports et de conférences critiquant Israël," (Alors que, ironiquement, le Conseil de sécurité de l' ONU encourageait une autre résolution du parti pris).  

 

Et pourtant ce foyer disproportionné continue avec l'administration Obama sortante il est répandu qu'elle serait sur le point de porter un coup d'adieu.

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai