Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

13 octobre 2016 4 13 /10 /octobre /2016 13:08

Par Clifford Smith
The American Spectator

http://www.meforum.org/6311/congress-must-stop-unilateral-palestinian-statehood

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

 

 

Le président Obama s'est répandu à envisager un renversement majeur de décennies de politique américaine envers Israël en soutenant une résolution du Conseil de sécurité des Nations Unies qui reconnaîtrait unilatéralement un Etat palestinien avant qu'un accord de paix ne soit négocié entre Israël et les Palestiniens. Le Congrès doit agir pour contrer ce mouvement audacieux et téméraire qui met en danger la sécurité d'Israël et les intérêts stratégiques de l' Amérique.

 

Il y a beaucoup d'enjeu: Israël est un allié libre et démocratique dans une région hostile il a été attaqué à plusieurs reprises par ses voisins. Avant qu'il n'occupé la Cisjordanie, Gaza et le plateau du Golan en 1967, ces territoires ont été utilisé comme base de guerre et du terrorisme contre l'Etat juif. Les Offres de créer un Etat palestinien, à Gaza et dans la plupart de la Cisjordanie ce qui permettait une sécurisation d'Israël, ont été accueilli par Intifada après Intifada.

 

D'autres ont soutenu de façon convaincante que tout Etat palestinien établi en l'absence d'un accord de paix avec Israël deviendra un foyer presque ingouvernable du terrorisme qui menacerait non seulement Israël, mais aussi la région et le monde. Les événements de Gaza dans la dernière décennie appuient fortement cette position. Les Palestiniens ordinaires souffriront également, forcés à endurer la règle par les mêmes fanatiques islamiques et brutaux, autocrates corrompus qui ont détruit leur économie.

 

Tout Etat palestinien établi en l'absence d'un accord de paix avec Israël sera un foyer du terrorisme.

 

Une décision de la Maison Blanche pour soutenir un Etat palestinien unilatérale serait incontestablement contraire à la volonté du Congrès: 88 sénateurs ont récemment signé une lettre s'opposant à une telle action, tandis que 388 membres de la Chambre ont signé une lettre similaire supportant un veto de " toutes " résolutions à sens unique " de l' ONU concernant la question Israël / Palestine.

 

Et ces chiffres sous-estiment l'opposition du Congrès: plusieurs sénateurs ont refusé de signer la lettre parce qu'ils pensaient qu'elle était insuffisamment forte . En outre, un renversement de la Maison Blanche sur l'établissement unilatéral d'un Etat palestinien serait également contraire aux politiques énoncées à la fois par les candidats présidentiels démocrate et  républicain.

 

Pour dissuader la Maison Blanche déterminée de partir de ce plan d'action, le Congrès devra faire plus que des lettres. Voici quelques-unes des options législatives qui pourraient mettre des obstacles importants sur son chemin.

 

Le Congrès devrait clairement il sanctionner un Etat palestinien déclaré unilatéralement.

 

Tout d' abord, le Congrès devrait faire clairement dire son intention de sanctionner tout Etat palestinien unilatéralement déclaré et ses nouveaux dirigeants, bloquant leur accès aux États - Unis et les marchés bancaires, semblables aux sanctions du régime iranien . La perte de l' accès au système financier américain serait extrêmement coûteux à un régime palestinien.

 

Deuxièmement, le Congrès devrait dire clairement son intention de réduire immédiatement et complètement des centaines de millions de dollars d'aide annuelle américaine directe à l'Autorité palestinienne (AP) dans le cas où le président Mahmoud Abbas réussit dans sa tentative de gagner la reconnaissance de l'Etat palestinien à l'ONU.

 

Le Congrès a réduit cette aide de 22 pour cent l'année dernière, en représailles à la poursuite du terrorisme de l'incitation de l'AP. Ce serait un coup important à un nouvel état de couper toute aide.

 

Troisièmement, le Congrès devrait exiger que tout Etat palestinien nouvellement créé ne soit pas désigné comme un parrain du terrorisme d'Etat. Cette désignation inclurait des restrictions sur l' aide américaine étrangère; une interdiction des exportations  et des ventes de défense; et diverses autres restrictions. L'Autorité palestinienne (AP) utilise actuellement un jeu de coquille pour payer les familles des terroristes , ce Congrès travaille actuellement pour arrêter. Autres liens PA à diverses activités terroristes remontent à des décennies .

 

Enfin, le Congrès devrait revoir et mettre à jour des décennies de vieilles lois fédérales interdisant le financement des États-Unis d'une organisation des Nations Unies qui " accorde à l'Organisation de libération de la Palestine le même statut que les Etats membres " à veiller à ce qu'ils appliquent et ne peuvent pas être contournés si Abbas remporte la reconnaissance du Conseil de sécurité de la structure de l'État palestinien.

 

Maintenant ce serait le bon moment pour le Congrès de cesser de se dérober à son devoir de façonner la politique étrangère.

 

Le Congrès devrait utiliser son pouvoir et exercer courageusement une influence sur cette question vitale. De fortes majorités au Congrès sont opposées à l'accord nucléaire avec l'Iran et avaient de fait  l'opinion publique de leur côté. Mais en raison des particularités de la loi et de la politique de la situation, ils ont été manœuvré. Le Congrès devrait veiller que cette situation ne se reproduise pas.

 

Bien que les dirigeants du Congrès soient des personnes compétentes et de confiance comme les sénateurs Arthur Vandenberg et Henry «Scoop» Jackson, qui ont mené des coalitions au Congrès qui ont tenu une grande influence dans les affaires étrangères, il y a une croyance bipartisane que le Congrès a failli à son devoir de façonner la politique étrangère au cours des dernières décennies. Maintenant ce serait le bon moment pour commencer à le reprendre.

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai