Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

13 octobre 2016 4 13 /10 /octobre /2016 11:12

Par Jenna Lifhits,du WEEKLY STANDARD
http://www.israpundit.org/archives/63618355
Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif



L'administration Obama fabrique une crise avec Israël en prévision d'une post-élection amenant une poussée diplomatique visant l'état juif et la semaine passée elle a lancé une série de critiques contre les Israéliens par les médias et dans les points de presse, selon des sources du Congrès et des officiels juifs-américains qui ont parlé au WEEKLY STANDARD

 

La Maison Blanche et le Département d'Etat se sont démenés et ont envoyé de violents coups de boutoirs après que les Israéliens ont avancé des plans de construction dans des zones que l'administration considère être hors des limites à la nouvelle construction israélienne, utilisant la langue que les reporters ont l'habitude de réserver aux attaques terroristes.

 

Les journalistes ont demandé pourquoi l'administration a déclaré qu'elle “condamne fortement [le rédacteur]” des plans de de la construction, avancés par Israël une expression ordinairement utilisée “pour dénoncer des actes de terrorisme”. Le porte-parole de la Maison Blanche Josh Earnest a répondu que la construction “provoque des sensations fortes au sein de l'administration.” Dans ce briefing, Earnest a aussi suggéré qu'Israël a trahi des engagements pris envers Washington, pendant qu'un fonctionnaire du Département d'Etat a dit séparément qu'Israël “cimenterait l'occupation perpétuelle …” s'il construit les maisons.

 

La dernière controverse tourne autour de la construction que les Israéliens disent est dans le voisinage du village israélien de Shilo, déjà existant  mais que l'administration dit qu'il constitue une nouvelle implantation. Les fonctionnaires du Congrès qui ont parlé à TWS ont dit que la condamnation de l'administration est un prétexte pour affaiblir des relations avec Israël et potentiellement pour monter une plus large offensive diplomatique.

 

“Ils lancent cette campagne agressive, bizarre, qui n'aura simplement aucun résultat positif”. Une source importante du Congrès a dit TWS. “Ce n'est pas un accident que tout cela se produit puisque le Congrès entre en vacances [et] que l'attention est détournée par l'élection présidentielle.”

 

La source a dit que pendant que l'administration s'est livrée au comportement semblable contre Israël dans le passé, ce cas a semblé “beaucoup plus coordonné et agressif.”

 

“Le président est sur le marché pour un legs”, a continué la source. “Je suis très inquiet qu'il complote de faire quelque chose qu'il considère être dramatique, juste pour voir son nom sur le processus de Paix.”

 

Une autre source du Congrès a dit à TWS que le président Obama a “attendu une ouverture” pour condamner l'Israël.

 

“200 unités de logement dans une communauté existante qui n'a pas développé du tout ses limites ! Ce n'est pas quelque chose qui ne devrait même pas faire les nouvelles en Israël, ne parlons pas des  Etats-Unis”

 

La source a suggéré que l'administration avait aussi coordonné avec des médias la semaine passée pour sortir la matière critiquant Israël.

 

“Le fait qu'ils semblent si bien préparés à cela, le fait que ces balivernes sortent exactement en même temps sur le New York Times et the Vox”, a continué la source. “Je pense qu'ils attendaient quelque chose.

 

Un fonctionnaire politique d'importance d'une organisation juive nationale impartiale a dit à TWS que la Maison Blanche semble remettre les Israéliens sur pied pour prendre un blâme pour une crise fabriquée, qui pourrait alors être utilisée pour justifier l'action diplomatique contre l'Israël.

 

“Ce n'est pas un secret que l'administration d'Obama s'oriente pour faire quelque chose contre les Israéliens après l'élection, quand elle ne fera plus face à aucune pression politique”, a dit la source. “C'est exactement pourquoi les législateurs  des partis ont écrit des lettres ainsi que des résolutions demandant au président de ne pas jeter nos alliés israéliens comme "bouc émissaire" aux Nations Unies ou les cibler au niveau national.”

 

"L'administration veut pouvoir dire que les Israéliens les ont forcés à agir, c'est pourquoi ils ont lancé ces efforts afin d'accuser Tel Aviv pour des rapports tendus."

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai