Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

30 mars 2016 3 30 /03 /mars /2016 08:23

Par Tsvi Sadan

http://www.israeltoday.co.il/NewsItem/tabid/178/nid/28629/Default.aspx

 Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
En dehors de la question de savoir si oui ou non lesoldat israélien qui a tué un terroriste blessé est coupable, le débat a déclenché à la suite de l'incident dépeint une fausse impression d'une société israélienne divisée où un des combats de la minorité éclairée vigilante contre les fascistes israéliens à la gâchette facile.
 

Cependant, un sondage effectué dimanche a montré très clairement que la plupart des Israéliens pensent que, compte tenu des circonstances, le comportement du soldat était acceptable. Cette enquête a surveillé les réseaux sociaux, où 82% des Israéliens ont exprimé leur soutien au soldat pour son tir sur le terroriste.

 

Depuis jeudi dernier, jour de l'incident, plus de 37.000 personnes ont signé des pétitions sur Facebook à l'appui du soldat, qui a été condamné par le ministre de la Défense et le chef d'état-major des Forces de Défenses d'Israël  et avant que les faits n'aient pu être vérifiés.

 

Selon le portail de the Mako news, qui a publié l'enquête, la raison d'un tel soutien est écrasante par l'acceptation générale du dicton juif " si quelqu'un vient pour te tuer, lève-toi et  tues-le en premier."

 

Un autre sondage réalisé pour la TV-Channel 2  a atteint des résultats similaires: 57% ont dit que le soldat ne devrait pas avoir été arrêté et aucune enquête pénale ne doit être menée à son encontre. À l'opposé, seulement 5% ont dit que le meurtre du terroriste revient à l'assassiner.

 

La position morale détenue par la plupart des Israéliens semble déranger les quelques personnes qui croient, pour une raison ou une autre, que tuer un terroriste est un acte meurtrier. Ce serait nouveau pour les Palestiniens d'être bouleversés par le meurtre de leurs «héros». Les Israéliens qui condamnent ces meurtres en font une question tout à fait différente, car, semble-t-il, ils optent pour une norme morale qui met leur vie en danger.

 

Un Bulletin d'information du Canal 2 par Ohad Hemo a fourni un des exemples plus  inquiétants  de cette tendance morale.

 

Hemo, qui diffuse régulièrement des rapports compatissants aux Palestiniens, se surpassa en jetant sur le devant de la scène la famille du terroriste comme la vraie victime dans cette affaire. Il a permis même au père du terroriste d'exprimer son point de vue incontesté. " C'est une armée de barbares", alors même que Hemo n'osait demander si oui ou non l'homme condamnait les actions de son propre fils.

 

Hemo n'est qu'un. Razi Barkai (journaliste à Galei Tsahal), une quotidienne de deux heures de talk-show sur la radio de l'armée, a appelé le soldat «meurtrier». Yigal Sarna, un autre journaliste, a implicitement condamné l'officier du soldat comme un meurtrier pour la mise à mort d'un terroriste en 2008 qui avait abattu huit étudiants de la Yeshiva à Jérusalem.

 

Bien qu'ils ne soient qu'une minorité, ces gens qui remettent en question la validité morale de "le tuer d'abord" sont dans des positions d'influencer les politiciens de même que les généraux, et la condamnation rapide du soldat dans ce cas actuel par le ministre israélien de la Défense est peut-être une indication de cette influence.

 

Le tollé de l'opinion publique israélienne, par conséquent, est peut-être le contre-poids qui donne à nos politiciens la force nécessaire pour sauvegarder nos soldats, y compris ceux qui ont commis une erreur dans des conditions stressantes.

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai