Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

30 septembre 2015 3 30 /09 /septembre /2015 06:50

La dure prophétie concernant Damas " Voici Damas ne sera plus une ville, elle ne sera qu'un monceau de ruines ". (Esaïe 17: 1)

 

Par Rivkah Lambert Adler

http://www.breakingisraelnews.com/49215/new-bible-code-reveals-messianic-implications-of-iranian-russian-and-syrian-partnership-middle-east/

Reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif :http://malaassot.over-blog.com/2015/09/le-nouveau-code-de-la-bible-revele-les-implications-messiani

 

 

(Photo: Seyedkhan / kremlin.ru/ Fabio Rodrigues Pozzebom / ABr / Wiki Commons)

(Photo: Seyedkhan / kremlin.ru/ Fabio Rodrigues Pozzebom / ABr / Wiki Commons)

 

Avec la Russie et l'Iran envoyant des troupes et des armes en Syrie, désormais et incontestablement oeuvrent à la sauvegarde du président syrien Bachar al-Assad la Bible a nouvellement libéré voir ce que révèle la vidéo des codes bibliques (ci-dessous) sur le partenariat et ses implications messianiques pour le peuple juif.

 

Rabbi Mattiyahu Glazerson expert international des Codes de la Bible explique que la récente coopération entre la Russie, l'Iran et la Syrie à renforcer le statut des Assad est une étape dans le processus de rédemption finale.

 

Dans le tableau des codes de la Bible, qui est tiré du Livre du Deutéronome, Glazerson souligne des codes intégrés dans le texte biblique qui décrivent la situation actuelle, comme Rusiya (Russie) et b'Suria (en Syrie), l'Iran et l'hébreu lettres tav , Shin, Ayin et vav (תשעו), qui ont la valeur numérique de 776. Ceci est une référence à 5776, nouvelle année hébraïque actuelle.

 

Glazerson souligne que la fin du Deutéronome 06:14 Deutéronome 06:15 et, qui apparaissent dans le tableau, dit exactement ce que l'Iran réserve pour Israël:

" Voici, un peuple vient du nord, une grande nation et des rois viendront des régions éloignées de la terre;... Ils sont cruels et sans pitié .....(Jérémie 50:41)

"... Des peuples qui sont autour de vous. Car le Seigneur, ton D.ieu, est un D.ieu zélé d'entre vous, de peur que la colère de l'Éternel, ton D.ieu, soit allumée contre vous, et vous détruise de la surface de la terre ".

 

Pour Israël, l'Iran évoque " des peuples qui sont autour de vous." Les dirigeants iraniens ont déclaré à plusieurs reprises que leur objectif est de rayer Israël de la carte, avec les plus récents commentaires publics faits par le Guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, qui a promis que Israël cessera d'exister dans 25 ans.

 

En conclusion de son explication concernant l'Iran, Glazerson souligne les mots aish (feu) et de l'Iran, une référence aux armes de l'Iran, ainsi que plusieurs endroits dans la table des codes bibliques où les mots Geula (rachat) et Machia'h (Messie) sont trouvés .

Tournant son attention vers le centre de la table des codes de la Bible, Glazerson révèle le mot Techouva (repentir). Comme il a dans les précédentes vidéos des Codes de la Bible, l'expert relie les deux thèmes des bouleversements au Moyen-Orient et de la rédemption. Glazerson dit que les menaces des pays environnants sont un moyen de propulser le peuple juif à se repentir, de peur qu'il ne soit soumis aux pouvoirs de ses ennemis.

 

Rabbi Glazerson dit à Breaking Israel News,(selon ce que nos rabbins disent dans le Talmud (Recueil le plus important du judaïsme de la sagesse rabbinique), si les Juifs ne font pas Techouva (repentir) volontairement, D.ieu va nommer sur eux un chef cruel, comme Haman en Perse (aujourd'hui l'Iran) et menace de les détruire."

 

Glazerson a également expliqué à Breaking Israel News que la valeur numérique de l'expression talmudique "Hamelech hakashe ke'Haman" (Un roi dur comme Haman) est 620 et la valeur numérique de l'orthographe hébreu de Barack Obama Iran est également de 620.

 

Tout comme D.ieu a dit clairement la peine va arriver sur la nation juive, il donne aussi clairement le remède dans les codes de la Bible. « Elle aura à faire téchouva pour être sauvée », a déclaré Glazerson. " Par conséquent, dans un tableau qui montre qu'une grande menace pèse sur Israël, qui, nous l'espérons l'amenera à faire repentance, nous avons les deux aspects."

Repost 0
mordeh'ai
28 septembre 2015 1 28 /09 /septembre /2015 16:54

Par Adam Eliyahu Berkowitz

http://www.breakingisraelnews.com/49799/reports-kerry-blocked-abbasnetanyahu-meeting-middle-east/#1q5GBT1SeBBc2RlC.97

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

 

Il  a des indiscrétions qui font état que le Secrétaire d'Etat américain John Kerry aurait récemment bloqué une rencontre entre le président palestinien Mahmoud Abbas et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu. Lundi, Abbas a vu à Paris quatre ambassadeurs israéliens retraités. Il leur aurait dit qu'il avait récemment exprimé sa volonté de rencontrer Netanyahu mais " qu'une tierce personne qui nest pas Israëlienne" avait bloqué la rencontre.

Des sources affirment que Netanyahu a communiqué à Abbas via officiel, non officiel, publique et des chaînes privées, en disant qu'il aimerait reprendre les négociations. Il est connu que dans le début du mois, Netanyahou a annoncé à la presse israélienne qu'il était "prêt à aller à Ramallah ou ailleurs en ce moment de se réunir et tenir des négociations directes sans conditions préalables." Cela est arrivé au milieu de rumeurs de contacts secrets entre les deux dirigeants.

L'Autorité Palestinienne et les responsables israéliens affirment " un fonctionnaire qui n'est pas américain " a tenté de lancer cette réunion. Abbas a répondu positivement, mais a dit qu'il devait consulter Kerry sur la question. Des responsables palestiniens et israéliens ont déclaré Kerry a demandé à Abbas de ne pas tenir la réunion et d'attendre quelques semaines jusqu'à ce que les deux se rencontrent à l'Assemblée générale de l'ONU à New York.

Une telle affirmation semble incroyable depuis Kerry a essayé d'orchestrer les négociations au Moyen-Orient depuis plusieurs années. Une réunion entre Abbas et Netanyahu aurait été une percée majeure. Il a été supposé que Kerry voulait faire en sorte qu'il serait impliqué dans les négociations et il était, à l'époque, impliqués dans les négociations sur le programme nucléaire iranien.

Kerry et Abbas se sont réunis samedi à l'Assemblée générale de l'ONU Radio Israël a déclaré qu'ils ont discuté de l'annonce "de bombe" qu'Abbas a promis de faire à l'Assemblée générale quand l'abordera mercredi, et que Kerry lui avait demandé de retarder. Netanyahu est prévu devant l'Assemblée générale jeudi.

Le porte-parole du Département d'Etat américain John Kirby a déclaré que les détails du rapport étaient inexacts. Les responsables américains affirment qu'Abbas est sous pression depuis que Netanyahu a exprimé le désir de le rencontrer, de sorte qu'il essaie de mettre le blâme de l'échec de  réponse sur Kerry...........

Repost 0
mordeh'ai
28 septembre 2015 1 28 /09 /septembre /2015 16:18

Par Bassam Tawil
http://www.gatestoneinstitute.org/6542/migration-crisis-islam-will-conquer-europe

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

 

 

 

L'échec des politiques étrangères de l'UE et des Etats-Unis sous le président Obama, ont amené les Arabes au bord du chaos, et détruit des régimes qui, même si ils n'étaient pas des chantres de la démocratie, au moins ils fournissaient la gouvernance et l'ordre public. Ces politiques qui ont échoué et ont abandonné les Arabes aux atrocités des islamistes sunnites et aux procurateurs meurtriers de la révolution islamique iranienne - et sont en fin de compte la cause du tsunami de réfugiés frappant aux portes de l'Europe.

 

Aujourd'hui, l'UE et Obama veulent amener la catastrophe de Gaza en Cisjordanie.

 

Les Arabes vivant en Israël et dans les territoires de l'Autorité palestinienne savent, même si c'est une pilule amère à avaler, que nous avons été favorisé par le sort, car grâce à l'Etat d'Israël, nous vivons dans la sécurité. 

 

Avec l'anniversaire des attaques terroristes d'Al-Qaeda du 11 septembre 2001, aux États-Unis, le discours palestinien intérieur tourne autour de l'Islam radical et des actions de l'Amérique. Il touche à la tuerie, au viol et aux millions de réfugiés qui sont victimes de la calamité humanitaire d'Al-Qaeda, et des organisations terroristes islamistes auxquelles il a donné le jour, tels qu'ISIS. Aujourd'hui des dimensions apocalyptiques se déplient dans les territoires qui étaient des états arabes, mais sont maintenant des terres de bataille pour les tribus arabes en conflit, dont seulement l'objectif est de se détruire.

 

En fond de leur cœur, les Arabes vivant en Israël et dans les territoires de l'Autorité palestinienne savent, même si c'est une pilule amère à avaler, que nous avons été favorisés par la fortune, car en raison de l'Etat d'Israël, nous vivons dans la sécurité. Cette réalité est ramenée à la maison pour nous par la réponse internationale faible et le comportement étrange du président américain Barack Obama et les dirigeants du monde occidental qui ont abandonné les Arabes aux atrocités des islamistes sunnites (et de leurs partisans en Turquie, en Arabie saoudite et au Qatar), et les auxilliaires meurtriers de la révolution islamique iranienne (principalement en Syrie, en Irak, au Yémen et au Liban).

 

Compte tenu de ce qui se passe dans les pays voisins, il est clair pour nous d'imaginer ce qui se passerait si Israël était en danger d'être détruit: aucun Etat occidental ne viendrait à son aide et aucun Etat arabe ne viendrait à notre aide. Notre sort sera le même que celui de nos frères au-delà des frontières d'Israël. Il est alors difficile de ne pas s'identifier et de sympathiser aux efforts d'Israël pour lutter contre le terrorisme et ses oppositions à l'accord nucléaire avec l'Iran.

 

Malgré le chaos et pire que le chaos au Moyen-Orient, la ministre des Affaires étrangères de l'UE, Federica Mogherini, qui a récemment annoncé que l'UE avait décidé de marquer les produits fabriqués dans les implantations israéliennes. C'est ahurissant, pour ne pas dire moins. Face aux tueries en cours au Moyen-Orient, quelle considération impénétrable, en dehors que Mogherini soit une raciste, aurait pu amener l'UE, aujourd'hui, de faire face à quelque chose d'aussi manifestement marginal aux problèmes mondiaux comme la provenance de crème pour le visage et les cookies?

 

En dernière analyse, si les Européens nuisent à la capacité d'Israël à commercialiser les produits manufacturés en Cisjordanie, les premières victimes seront les travailleurs palestiniens dans les usines des implantations israéliennes. Chaque fois que les Palestiniens ont pris des mesures contre les Israéliens, nous n'avons fait de mal à personne, sinon qu'à nous-mêmes. La dernière fois que nous avons boycotté les produits israéliens nous avons fini par les acheter au marché noir le double voire le triple du prix. Lorsque nous avons refusé de travailler sur les chantiers de construction, les Israéliens, les ont commuté en unités modulaires préfabriquées, et les travailleurs de la construction palestiniens qui ont fait grève sont sans emploi à ce jour. Lorsque nous avons refusé de travailler dans l'agriculture israélienne, ils ont amené les travailleurs de Thaïlande, qui ont pris nos emplois et nous on est resté - sans rien.

 

La pression occidentale sur Israël et les Palestiniens pour établir un Etat palestinien dès que possible, vu à travers le prisme des meurtres de masse et de l'incertitude au Moyen-Orient, c'est incompréhensible. L'initiative, et l'obsession, pour promouvoir un tel projet dangereux à un moment où tout le monde comprend que les conditions des deux côtés ne sont pas encore mûres c'est dangereux; et les motifs impliqués, quels qu'ils soient vraiment, sont suspects. Le conflit israélo-palestinien n'est pas nouveau, il a été mené dans une atmosphère de terrorisme, de violence, d'hostilité et d'absence totale de confiance pour une centaine d'années. Alors pourquoi faire pression maintenant?

 

Tout le monde, au moins tous ceux qui vivent au Moyen-Orient, savent très bien que le conflit ne se terminera pas avec une "paix pour notre temps" accord forcé sur les deux côtés et accompagné par une poignée de documents vides, vides de sens; la dynamique est trop dangereuse. Pour nous et les Israéliens, c'est une question de vie et de la mort, pas de sémantique; et il faudra probablement attendre encore cent ans avant que suffisamment de confiance puisse être construite entre les deux parties afin de trouver une solution juste.

 

L'ironie est stupéfiante. À une époque où les Etats arabes qui ont été créés artificiellement après la Première Guerre mondiale tombent en poussière, l'UE fait pression pour la création d'un autre Etat arabe artificiel, celui-ci appelé "Palestine," pour être découpé hors de territoires appartenant autrefois à la Jordanie et à l'Egypte. Si on accorde à la «Palestine» le statut d'Etat, il va forcer non seulement Israël, mais le reste du monde à lui accorder un contrôle total sur ses frontières, aéroports et un port maritime. Qui exposera la nouvelle faiblesse de cet "état" à une reprise rapide et certaine par le Hamas, ISIS et diverses autres organisations terroristes. Compte tenu de la situation actuelle en Cisjordanie, le gouvernement élu de la «Palestine» sera contrôlé par le Hamas. Il va renverser l'Autorité palestinienne, de la même façon dont il l'a fait dans la bande de Gaza, prendre la Cisjordanie, utiliser ses aéroports et ports maritimes pour importer des missiles, diverses autres armes et des terroristes islamistes, et d'aider le terrorisme islamiste en général, et ISIS en particulier, d'opérer à partir de son territoire. Les islamistes procéderont aux attaques d'Israël et de la Jordanie le chemin qu'ISIS utilise actuellement afin d'attaquer l'Egypte dans la péninsule du Sinaï. Pire encore, le Jihad islamique palestinien entrera dans la nouvelle «Palestine» et renforcera ses relations avec l'Iran, comme il l'a fait dans la bande de Gaza, en Syrie, et avec le Hezbollah au Liban.

 

Évidemment, le retrait israélien en 2005, qui a conduit directement au bain de sang et à la prise de contrôle du Hamas de la bande de Gaza, l'expulsion de l'Autorité palestinienne et l'enracinement du terrorisme islamiste, ne suffisait pas pour l'Europe. Aujourd'hui, l'UE et le président américain Barack Obama veulent amener la catastrophe de la bande de Gaza en Cisjordanie. L'American Food and Drug Administration est plus prudent avec les expériences sur les animaux que la Maison Blanche l'est avec des expériences sur les personnes vivant au Moyen-Orient.

 

Compte tenu des événements dans les pays arabes, il est clair pour les Palestiniens que les actions américaines et européennes au Moyen-Orient sont le résultat direct de la bêtise et de l'ignorance complète de la mentalité Moyen-Orientale, sinon le racisme et la malveillance pure et simple. Ce qui est inévitable est que sous Obama, l'Amérique et l'Europe ont amené les Arabes au bord du chaos et que les régimes au-delà, ont été détruit, ce qui, même si ils n'étaient pas des chantres de démocratie comme les États-Unis, au moins fournissaient la gouvernance et l'ordre public.Ce chaos qui est finalement la cause du tsunami de réfugiés frappant aux portes de l'Europe, tout cela a était causé par les Etats-Unis et sa politique étrangère incohérente.

 

Tous les signes indiquent que la catastrophe Moyen-Oriental est loin d'être terminée. Elle ne fait en fait que commencer. la situation va empirer en raison des dizaines de milliards qui vont maintenant se déverser dans les coffres des ayatollahs grâce à l'accord fou avec l'Iran. Une grande partie de cet argent ira directement non seulement à la Force Al-Qods des gardiens de la révolution iraniens, le bras armé de l'Iran, du terrorisme international, mais pour diverses autres organisations terroristes auxilliaires que soutient l'Iran, accélérant ainsi la destruction totale du Moyen-Orient et, éventuellement, de larges pans de l'Afrique .

 

La vague de réfugiés augmente, et le prix sera payé par les Européens, déjà confrontés à des légions de réfugiés et aucun plan pour traiter avec eux. Finalement, la prophétie de Kadhafi va se réaliser: l'islam va conquérir l'Europe sans tirer un seul coup de feu!.

Repost 0
mordeh'ai
28 septembre 2015 1 28 /09 /septembre /2015 11:36

Une semaine après la visite diplomatique, Poutine passe outre Netanyahu.

 

Par Susan LM Goldberg 

http://pjmedia.com/tatler/2015/09/27/idf-gears-up-for-possible-ground-operation-with-russian-armed-hezbollah/

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

 

 

Selon un journal koweïtien, les Russes ont armé le Hezbollah avec des chars de l'époque soviétique, malgré le fait que Poutine aurait ne s'est pas opposer à la déclaration de Netanyahu - qu'Israël agirait " pour contrecarrer les transferts d'armes meurtrières de l'armée syrienne au Hezbollah."

 

Le Hezbollah est une organisation militante terroriste islamique opérant à partir du Liban avec le soutien financier de l'Iran et de la Syrie. Les gens qui haïssent Israël, considèrent la rébellion ISIS contre le gouvernement syrien comme un «complot sioniste»; le Hezbollah est armé par la Russie avec des chars. Certes, des chars de l'ère soviétique, mais néanmoins des chars.

 

La Russie s'est joint à la Syrie et l'Iran pour créer un "salle d'opérations conjointes" pour aborder le soulèvement de l'État islamique:

Le journal cite des sources officielles, disant que chaque partie sera responsable de domaines particuliers de la Syrie, la Russie sera chargée de l'exploitation à Lattaquié, Hama et dans certaines parties de la province d'Alep, tandis que l'Iran aura la défense de la capitale Damas et en bas à Quneitra du côté syrien du plateau du Golan. Le rapport indique également que quelque 100 forces spéciales iraniennes formées à la guerre urbaine sont arrivées à Damas.

 

En conséquence, Israël se prépare à des attaques terroristes potentielles le long de la frontière avec la Syrie:

Pendant ce temps, les Forces de défense israéliennes se préparent à une opération terrestre possible du côté du Golan syrien en cas de tirs de roquettes subies ou des attaques terroristes coordonnées contre Israël, soit par les djihadistes sunnites ou du Hezbollah.

 

La Chaine Canal 2 a rapporté le mois dernier qu'il y avait une énorme affluence d'islamistes dans la zone proche de la frontière avec Israël ce qui a mis TSAHAL en état d'alerte, ajoutant que l'armée avait tenu un exercice de grande envergure simulant une éventuelle avancée en Syrie et l'évacuation des civils israéliens des communautés frontalières.

 

Les nouvelles viennent peu après la visite de Netanyahu au Kremlin. Lors de la visite, il s'est confronté directement à Poutine à propos des transferts d'armes iraniennes et syriennes vers le Hezbollah et le potentiel de ces armes à être utilisé contre Israël. Poutine a rejeté l'idée, affirmant que la Syrie était trop occupée par ses combats contre ISIS pour combattre "sur un autre front."

Repost 0
mordeh'ai
27 septembre 2015 7 27 /09 /septembre /2015 21:59

L'Autorité palestinienne est restée curieusement silencieuse sur un incendie majeur dans une église chrétienne à Bethléem que des musulmans palestiniens ont déclenché samedi.

Par Yaakov Levi

http://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/201147#.VghKScvtmkp

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

Dans sa seule déclaration, l'Autorité palestinienne a déclaré que le feu à l'église Saint-Charbal dans la ville a été causé par un "dysfonctionnement électrique" - une description qui est en contradiction avec un compte-rendu du Père Gabriel Naddaf, qui a dit que l'église a été brûlé samedi soir par "des extrémistes palestiniens."Naddaf écrit sur ​​sa page Facebook: " Je condamne de tout mon cœur le laxisme de l'Autorité palestinienne dans la protection des lieux saints chrétiens qu'elle contrôle. Je souhaite aussi que tous les leaders chrétiens qui ont manifesté quand l'Église du pain et des poissons près de Tibériade a brûlé manifestent également  contre cet acte terrible. "

Selon les dirigeants de la communauté chrétienne à Bethléem, des islamistes extrémistes ont mis le feu, depuis des mois ils ont menacé les membres de la communauté. À la suite de l'incendie, plusieurs chambres au deuxième étage de l'église ont été complètement détruites. Personne n'a été tué ou blessé.Des sources citées par Naddaf disent que le feu était juste une autre agression dans une longue série d'attaques des musulmans contre les chrétiens à Bethléem. " L'Autorité Palestinienne tente de balayer discrètement ces incidents, mais elle ne condamne pas ces actes,qui interfèrent avec la liberté de religion," 

Avant d'attaquer dans des conférences Israël sur sa moralité, le chef de l'Autorité Palestinienne Mahmoud Abbas devrait regarder ses propres responsabilités et les traiter de manière appropriée a écrit Naddaf.

Le Premier ministre Binyamin Netanyahou a également discuté de l'incendie sur sa page Facebook, en disant qu'il était «très fier que la communauté chrétienne en Israël croît chaque année. Malheureusement Israël est le seul endroit dans le Moyen-Orient où cela se passe. Dans la plupart des parties de la région, les chrétiens sont persécutés et attaqués. Dans les territoires gérés par l'AP ainsi, y compris à Bethléem, berceau du christianisme, la communauté chrétienne diminue chaque année.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a appelé le président palestinien Mahmoud Abbas à retrouver et juger les auteurs de l’incendie d’une église de Bethléem, sous contrôle de l’Autorité palestinienne.

« Si l’église a été incendiée par des extrémistes, j’attends de l’Autorité palestinienne qu’elle mette tout en œuvre pour les arrêter comme Israël le fait quand des lieux de culte sont attaqués », a déclaré le dirigeant israélien dans un communiqué.

 

Repost 0
mordeh'ai
27 septembre 2015 7 27 /09 /septembre /2015 10:55

Par Adam Eliyahu Berkowitz 

http://www.breakingisraelnews.com/49651/bnei-anusim-the-miraculous-ingathering-that-could-double-the-number-of-jews-in-the-world-jewish-world/#yyftL6o7VkCEihdZ.97

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

 

Le Pari Eliahu synagogue à Belmonte, Portugal.  (Photo: Briquage / Wiki Commons)

La Maison d'Eliahu synagogue à Belmonte, Portugal. (Photo: Briquage / Wiki Commons)

Une nouvelle campagne mondiale a été lancé pour localiser les Bnei Anousim-Juifs qui ont été convertis de force pendant l'Inquisition espagnole, qui a commencé en 1391 et a continué jusqu'en 1497. L'initiative, dirigée par Shavei Israël, a le potentiel de voir retourner des millions de Juifs à l'échelle mondiale dans la communauté dans un rassemblement massif de bannis. Selon les estimations de l'Agence Juive la population totale potentielle de Bnei Anusim représenterait deux fois la population juive présente.

 

" Nous sommes au début d'un tournant historique, celui qui va voir des millions de personnes à travers le monde hispanophone et lusophone renouaient avec leurs racines juives ", a déclaré Michael Freund, président et fondateur de Shavei Israël, dans un communiqué. " Il y a des millions de personnes à travers l'Espagne, le Portugal et l'Amérique centrale et du Sud, qui sont les descendants des Juifs ibériques, et nous croyons qu'il est temps pour le peuple juif d'aller vers eux."

 

Selon des études génétiques menées au cours de la dernière décennie, 20 pour cent des hommes dans la péninsule ibérique (Espagne et Portugal) ont une ascendance juive. Des études similaires au Brésil estiment que 5 à 10 millions de personnes sont les descendants de Bnei Anousim.

 

Shavei Israël a déclenché une vague d'intérêt lorsque l'organisation a publié un guide pratique gratuit en langue espagnole à la découverte de l'héritage juif, " Avez-vous des racines juives? ", Qui a été distribué à près de 10.000 personnes. Il contient des informations sur des sujets tels que la façon de mener une recherche généalogique, traditionnellement des noms juifs, des noms uniques aux Bnei Anusim, et d'identifier les coutumes juives cachées.

 

Le terme «crypto-judaïsme» décrit le phénomène du judaïsme secrètement observer tout en professant publiquement une autre foi. Souvent, le respect secret de coutumes et des commandements juifs peut se poursuivre pendant de nombreuses générations au sein d'une famille. Il y a même eu des cas découverts de communautés entières qui ont continué à respecter les coutumes, ils ne les comprennent plus et ne réalisent pas avoir des origines juives.

 

Beaucoup Bnei Anusim ont gardé les coutumes funéraires juifs, enveloppant le défunt dans des linceuls blancs, par opposition à des cercueils. Certaines habitudes alimentaires sont des indications claires de l'héritage juif. Beaucoup de Bnei Anusim ont une tradition orale d'avoir une allergie à ne pas manger de porc ou de sang sous la forme et la tradition du boudin espagnol. Il y a eu des cas de Bnei Anusim qui se sont abstenus de manger des produits au levain pendant la Semaine Sainte, qui coïncide avec la célébration de la Pâque. Certains Bnei Anusim se rapportent au samedi comme jour de repos. Allumant des bougies le vendredi soir est une autre tradition qui a duré tout au long des générations, même après que la connexion au judaïsme a été perdu.

 

L'héritage de l'Inquisition et les juifs cachés ne sont pas un mythe ou une légende, mais une réalité reconnue par les gouvernements espagnol et portugais, qui ont étendu une offre de la citoyenneté à des millions de descendants de juifs séfarades ou d'expulsés.

 

Lost Subbotnik Jews Celebrate Holiday of Shavuot“Israel Returns” Brings Newly Discovered Polish Jews To The Holy LandAncient Jewish Community in China to Host Passover Seder for First Time in 200 Years

                 Juifs Subbotnik                         Juifs Polonais            Juifs communauté Chinoise

 

Ceci est un phénomène unique non européen. Beaucoup de communautés dans les coins les plus reculés de la planète ont découvert avoir des racines juives. La découverte des juifs d'Ethiopie a conduit à une mission de sauvetage spectaculaire par l'État d'Israël. Les Juifs subbotnik de Russie, la communauté juive de Kaifeng en Chine, des descendants de juifs vivant en Pologne et, plus récemment, les Bnei Menashé des Juifs qui sont arrivés d'Inde par le biais de la Chine, ont tous été en mesure de relier leurs racines à une la source juive.

 

Des Juifs ont caché leur identité pas de honte, mais comme une réaction à l'antisémitisme qui a accompagné le peuple juif tout au long de leur exil. Pendant ce temps, ils ont été dispersé parmi les nations. Beaucoup se sont perdus dans leurs pérégrinations, se mariant entre eux et la conversion, leurs descendants se sont assimilés dans leurs cultures adoptées jusqu'à ce que leur identité juive ait disparu. Une partie de la prophétie messianique, la preuve ainsi que la promesse, du rassemblement des exilés, est un miracle qui se passe devant nos yeux. Ces jours prophétiques ramènent les Juifs des coins les plus reculés, le réveil âmes juives en Terre Sainte de ceux qui ont oublié leurs racines.

Repost 0
mordeh'ai
27 septembre 2015 7 27 /09 /septembre /2015 09:31

Par JNI médias 

http://www.breakingisraelnews.com/49741/plo-protesting-israels-new-rules-of-engagement-against-rioters-jerusalem/#G8kPaJKSQ6QoCDty.97

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

 

Le Secrétaire général de l'OLP, Saeb Erekat, a déclaré samedi que les nouvelles règles  israéliennes d'engagement, qui permettent la police d'utiliser des balles réelles pour arrêter les lanceurs de pierres, les lanceurs cocktail-Molotov, «déshumanisent»   les Palestiniens.

 

Ma'an a rapporté qu'Il a déclaré que le "gouvernement israélien continue d'inciter contre la vie des Palestiniens, avec une culture de la haine qui déshumanise tout un peuple".

 

Au cours des trois dernières semaines, les Arabes ont brandi le "terrorisme populaire" sur le Mont du Temple et dans les quartiers de Jérusalem-Est, avec de violentes émeutes qui se sont propagées à d'autres parties de la Judée et de la Samarie. Le Hamas et l'OLP ont incité les jeunes palestiniens à utiliser la violence contre les Juifs.

 

Un Israélien a été tué à la veille de Roch Hachana par une attaque au jet de roche sur sa voiture. Plusieurs officiers de police et de sécurité ont été blessé. Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a souligné à la mi-Septembre que  la mosquée de "Al-Aqsa est la nôtre, le Saint-Sépulcre est aussi le nôtre. Les Juifs n'ont pas le droit de salir la mosquée de leurs pieds sales, nous ne saurons les laisser faire ".

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a déclaré qu'Israël appelle l'Autorité palestinienne à mettre fin à son incitation à la violence sauvage arabe. Il a souligné que toutes les revendications de responsables de l'AP, y compris par son président, à propos de l'intention d'Israël de nuire aux lieux saints musulmans sont des absurdités.

 

Erekat a déclaré que l'OLP tiendrait Netanyahu et son cabinet de sécurité comme responsables  des "nouveaux crimes qui seraient commis en vertu de cette nouvelle réglementation," menaçant que les violations du droit international dans le cadre des nouvelles règles d'engagement seraient présentées à la Cour pénale internationale à La Haye.

 

Groupe des droits de l'homme israélienn B'Tselem a averti la semaine dernière que l'approbation de tir réel contre les lanceurs de pierres à Jérusalem-Est occupée "exacerberait le cycle de la violence avec des résultats mortels." Cependant, le ministre Yuval Steinitz a déclaré que les prochaines semaines modifieront entièrement la sécurité et la réalité de la pierre et des cocktails Molotov lancer, grâce à la décision du cabinet de sécurité de jeudi. Il a déclaré à Radio Israël que ces mesures devraient éteindre le volcan avant l'irruption.

Repost 0
mordeh'ai
25 septembre 2015 5 25 /09 /septembre /2015 06:38

Par Cliff Kincaid 

http://www.aim.org/aim-column/obamas-muslim-identity/

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

 


 

"La Ilaha Illa  Allah",  (Il n’y a pas de divinité à part Allah), inscrite sur la bague de Barack Obama

Barack Obama, est-il chrétien ou musulman... une question qui a fait couler tant d'encre

 

Un citoyen ordinaire qui a identifié le président Barack Obama comme un musulman à une réunion de la mairie de Donald Trump dans le New Hampshire a montré que le lavage de cerveau des médias sur le sujet a été vain. Les gens comprennent qu'Obama affirme qu'il est chrétien, mais ils ne veulent tout simplement pas y adhérer. Obama a fait trop de choses qui profitent aux musulmans et pour convaincre les gens qu'il est pas l'un d'entre eux.

Le dernier exemple est une invitation à un étudiant musulman de venir à la Maison Blanche après avoir été arrêté en possession de ce qui semblait être une bombe. Il s'est avéré que ce n'était qu'une horloge qui ressemblait à une bombe.

Naturellement, la Maison Blanche d'Obama a traité ceci comme un cas d'islamophobie, lorsque les images de l'appareil ont démontré que les soins avaient été pris et l'application de la loi devait être rappelé. Obama refuse d'identifier le terrorisme islamique comme du terrorisme islamique, mais est prompt à sauter aux conclusions sur le caractère prétendument anti-islamique du peuple américain. Ceci est la marque de quelqu'un qui est soit fortement favorable à l'islam, ou musulman lui-même.

Robert Spencer a écrit un excellent article à propos de dispositif suspect de Ahmed Mohamed et le comportement peu coopératif.

Nos médias dénoncent Trump pour son inaction à "admonester" le citoyen qui a identifié Obama comme un musulman. Ils affirment catégoriquement qu'Obama est un chrétien. La question ici est de ne pas croire Trump mais Obama.

Nous avons corrigé le dossier à plusieurs reprises à ce sujet, mais il semble qu'une autre explication est justifiée. Les politiciens peuvent dire quelque chose sur eux-mêmes, mais il appartient aux médias de déterminer si ces allégations sont vraies.

Si Obama et ses conseillers avaient l'habitude de dire la vérité, la demande d'Obama d'être un chrétien pourrait être assumée comme vraie. Mais comme nous l'avons noté dans le passé, "Malheureusement pour Obama et ses bailleurs de fonds, le même appareil de campagne d'Obama, qui a affirmé qu'il est un chrétien baptisé a affirmé que le mystérieux «Frank» dans le livre d'Obama, Les Rêves de mon père, était juste un noir militant des droits civiques. Il s'est avéré que «Frank» était Frank Marshall Davis, membre du Parti communiste sous surveillance par le FBI qui a servi comme mentor au jeune Obama à Hawaï ".

Donc, quelle raison y a(t-il de croire que Obama est un chrétien juste parce qu'il le dit? Il n'a pas agi ou parlé comme un chrétien, et il ne va pas à l'église très souvent. Au lieu de cela, il agit et parle comme un musulman. Obama reconnaît dans Les Rêves de mon père que son grand-père était un musulman (page 104) et qu'il a passé deux ans dans une école musulmane en Indonésie à étudier le Coran (page 154).

Il n'y a pas de preuves qu'Obama ait été baptisé, au sens formel, dans l'église de Jeremiah Wright. Qui plus est, il n'y a aucune preuve qu'Obama n'ait jamais expressément rejeté l'Islam. En effet, Obama aurait rejoint l'église de Wright à Chicago sans renier la foi musulmane. L'Auteur Edward Klein note que Wright lui aurait dit qu'il "l'a fmis à l'aise" pour qu'Obama accepte le christianisme "sans devoir renoncer à son origine islamique."

Comme nous l'avons noté dans un commentaire du livre de Klein, on a demandé à Wright si il a converti Obama de l'islam au christianisme, et Wright a dit, "C'est difficile à dire. Je pense que je l'ai convaincu qu'il était acceptable pour lui de faire un choix en termes de ce qui il croyait que Jésus est. Et je lui ai dit qu'il était vraiment bien et ce n'était pas rabaissant pour la partie musulmane de sa famille ou de ses amis musulmans ".

L'échec d'Obama à aller à l'église nous a conduit à lui coller une étiquette " The Politician sans église." Nous avons constaté que "... si Obama prétend être un chrétien, et la preuve du contraire, c'est une histoire importante. C'est parce que son prétendu christianisme était un facteur de ses victoires de 2008 et 2012 ".

Voilà pourquoi il est important que le peuple américain n'achète toujours pas la notion du christianisme présumé d'Obama. Les gens ont reconnu une vérité à propos de Obama que la campagne d'Obama, la Maison Blanche, et les médias ont fait de leur mieux pour la cacher.

" Trump ne s'oppose pas à la personne qui pose des questions anti-musulman dans ce cas" c'est interressant de savoir comment CNN a formulé la controverse sur l'événement Trump dans le New Hampshire. Le questionneur a affirmé que Obama est un musulman et que les musulmans veulent tuer des Américains. Est-ce anti-musulmans?

Le journal britannique The Guardian titrait, " Donald Trump ne parvient pas à recadrer l'interlocuteur qui dit qu'Obama est musulman."

CBS Nouvelles a publié l'histoire, " Trump refuse de fustiger homme qui dit-Obama est musulman."

Si Obama avait démontré son christianisme à travers des actions et des déclarations, et si il y avait des preuves irréfutables qu'il a été baptisé en chrétien et rejeté l'islam, les médias pourraient marquer un point.

Dans ce cas, ils ne le font pas. Le comportement des médias est beaucoup plus désagréable que d'un constat simple, basé sur les faits tels qu'il les a perçu, à partir d'un citoyen américain sur le président américain.

Le bilan est clair: Obama a menti sur ses origines marxistes et musulmanes. Les Américains ont le droit de se méfier de lui.

Repost 0
mordeh'ai
24 septembre 2015 4 24 /09 /septembre /2015 15:51

Par Michael Freund

http://www.michaelfreund.org/17874/israel-attorney-general

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

 

Un drame constitutionnel important s'est joué cette semaine derrière des portes closes, celui qui peut se révéler déterminant dans la sauvegarde du système démocratique d'Israël.

 

Selon divers rapports de médias,le procureur général Yehuda Weinstein a cherché effrontément à saper l'initiative du gouvernement de mettre en œuvre une "main plus ferme"contre les lanceurs de pierres et de bombes incendiaires, Palestiniens. 

 

Heureusement pour nous tous, il apparaîtrait que Weinstein a été remis à sa place par le Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui lui a rappelé qu'il est le gouvernement, et ce ne sont pas les magistrats, qui font la politique.

 

L'opposition de Weinstein à imposer des directives de peines plus sévères, à ceux qui lancent des pierres et des cocktails Molotov, ainsi que son hostilité à un assouplissement des règles sur l'utilisation du tir direct contre eux, est si remarquablement détaché de la réalité qu'elle soulève de sérieuses questions sur son jugement .

 

Analysons ce qui suit.

 

Selon les chiffres compilés par l'armée israélienne, il y avait 7,886 incidents de jets de pierres en Judée et Samarie en 2013. En 2014, le nombre a plus que doublé, à 18 726. Cela équivaut en moyenne à 51 attaques par jour, soit plus de deux par heure, chaque heure, au cours d'une année entière. Et les projections font que le nombre de ces incidents enregistrés, se révélera encore plus élevé à la fin de 2015.

 

A Jérusalem, comme le journaliste Nadav Shragai a rapporté la semaine dernière, le nombre d'attaques de jets de pierres a gonflé au point que les forces de sécurité ont cessé de les compter. Mais les données indiquent, il y a eu plus de 5.000 de tels incidents dans la capitale seulement depuis le début de l'année.

 

Et puis il y a les cocktails Molotov et autres engins incendiaires artisanaux que les Palestiniens utilisent pour attaquer les véhicules israéliens et même des maisons. De Janvier à Août de cette année, près de 300 de ces attaques ont été enregistrées.

Ceci est du terrorisme, pur et simple. Aucune balle ou bombes n'ont été employé, mais cela ne le rend pas moins dangereux ou destructeur.

 

Après tout, quand un palan palestinien envoi un rocher dans les airs ou une bombe incendiaire, et des attaques de Juifs, ce ne sont pas une forme de protestation politique ou une expression de frustration.

 

C'est un acte de violence, celle qui implique une volonté consciente de causer des dommages à des biens ou des lésions corporelles.

En effet, les dangers qu'il pose étaient en plein écran la semaine dernière, lorsque un homme de 64-ans Alexander Levlovitz a été assassiné la première nuit de Rosh Hashana par des Palestiniens jetant des pierres dans le quartier Armon Hanatziv au sud de Jérusalem .

 

La police a déclaré que Levlovitz a perdu le contrôle de son véhicule quand il a été frappé par des pierres et heurté un poteau électrique, provoquant sa mort.

 

C'était le 14ème israélien à être tué par des Palestiniens dans une telle attaque dans les trois dernières décennies.

 

Il y a tout juste deux ans, en Mars 2013, qu'Adele Biton agée de deux ans a été mortellement blessée quand un camion qui a été lapidé par des Palestiniens sur la route 5 a fait une embardée hors de contrôle et a frappé la voiture où elle était, l'écrasant dessous. La mère de la jeune fille, et deux sœurs, six et quatre ans, ont toutes été légèrement blessées, mais Adele avait reçu un coup à la tête. Elle s'est vaillamment accroché à la vie pendant deux ans avant de succomber à ses blessures.

 

De toute évidence, les pierres peuvent être mortelles, et ceux qui les emploient délibérément comme une arme doivent être tenus de rendre compte.

 

Le Premier ministre avait tout à fait raison quand il a dit à la réunion hebdomadaire du cabinet du gouvernement, " Nous ne pouvons pas accepter le principe selon lequel, à Jérusalem, notre capitale, ou toute autre partie de l'Etat d'Israël, de la Galilée ou le Néguev, les gens organisent la terreur de masse et commencent à jeter des bouteilles au passage des voitures, ou des roches,  afin de tuer des gens ".

 

"Cette norme," a-t-il ajouté, " ne restera pas ainsi " Elle s'inversera:. Nous allons vous attraperons en flagrant délit, et nous vous punirons avec toute la rigueur de la loi."

 

Selon un rapport sur le canal 2, le premier ministre veut mettre une peine minimale de cinq ans pour les lanceurs de pierres, et à 10 ans pour ceux qui lancent des bombes incendiaires, mais le procureur général, qui est aussi le conseiller juridique du gouvernement, s'est opposé à la fois à ses deux éventualités.

 

Cela a conduit Netanyahu à rappeler à Weinstein un principe de base, celui que le vétéran procureur a apparemment oublié : " Le gouvernement est souverain et il décide, même si cela est contraire à la position de l'appareil judiciaire."

 

Et c'est précisément la façon qui devrait prévaloir.

 

Le travail de Weinstein est de conseiller le gouvernement, de ne pas décider pour lui. Il n'est pas un décideur, et il n'est ni le droit ni le mandat de conseiller juridique de se mêler d'une façon aussi éhontée.

 

En remettant Weinstein à sa place, le Premier ministre a réaffirmé l'autorité de l'exécutif à la politique de métier. Il a frappé un grand coup contre ceux qui veulent voir Israël devenir un pays dont l'appareil décisionnaire est pris en otage par des membres du barreau.

 

Et ce faisant, il a non seulement rendu la vie des Israéliens plus sûre et les jeteurs de pierres des terroristes  palestiniens, mais il a également renforcé notre démocratie.

Repost 0
mordeh'ai
24 septembre 2015 4 24 /09 /septembre /2015 14:21
TRAHISON GÉNOCIDAIRE d'OBAMA 

L'Héritage final d'Obama-peut couter la mort à de millions d'Américains.

 

Par Daniel Greenfield

http://www.frontpagemag.com/fpm/260196/obamas-genocidal-treason-daniel-greenfield

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

 

Aucun autre gouvernement n'a plus de sang de soldats américains sur les mains aujourd'hui que le gouvernement de l'Iran des Ayatollahs. Du Liban à l'Afghanistan de l'Arabie saoudite à l'Irak, l'Iran a tué des soldats américains pendant des décennies.

 

241 à Beyrouth. 19 dans les tours de Khobar. Plus de 500 en Irak et en Afghanistan. La dernière fois que les Etats-Unis ont officiellement combattu l'Iran c'était sous Reagan. Mais l'Iran n'a jamais cessé de tuer des Américains. Il n'y a aucune raison de croire que cela va s'arrêter une fois qu'il aura les armes nucléaires qu'Obama a aidé ses dirigeants à obtenir.

 

La dernière fois que les radicaux de gauche auraient aidé le programme nucléaire d'un ennemi déclaré des États-Unis, ils sont passés en jugement pour cela. Au moment de la sentence, le juge  a dit que parce que " la nature du terrorisme russe est désormais évidente" il n'y avait plus de place aux interrogations si aucun mal n'avait été fait.

 

" Je crois que votre conduite à mis entre les mains des Russes la bombe - A, des années avant que nos meilleurs scientifiques prédisaient que la Russie perfectionnait la bombe, ce qui a causé à mon avis, l'agression communiste en Corée, avec les pertes résultantes dépassant 50.000 soldats et qui sait si plus de personnes innocentes ont  payé le prix de votre trahison..... En effet, par votre trahison vous avez sans doute modifié le cours de l'histoire au détriment de notre pays ", a déclaré le juge Kaufman.

 

Ces paroles du verdict Rosenberg s'appliquent aussi bien à la trahison d'Obama sur l'Iran. Ce que les Rosenberg ont fait pour Staline, Obama l'a fait pour l'ayatollah Khamenei.

 

L'Accord nucléaire douteux d'Obama avec l'Iran a déjà accéléré l'agression de l'Iran dans la région. Plus de concessions d'Obama, de Hillary Clinton et de John Kerry ont fait, que l'Iran est devenu plus agressif. Il est maintenant impliqué dans les guerres de la région qui ont déjà traîné les Etats-Unis dans sa trajectoire.

 

Si l'Iran est autorisé à passer au nucléaire, ces guerres vont devenir bien pires et bien plus dévastatrices.

 

C'est non seulement Chamberlain. C'est Quisling et Philippe Pétain. Ce n'est pas un mauvais jugement. C'est de la trahison. Obama n'a pas seulement apaisé l'Iran par peur; il sympathise avec ses griefs anti-américains. Comme il a dit à ses négociateurs, les dirigeants iraniens se sentent «vulnérables» en raison de la façon dont l'Amérique s'est "mêlée" de "leur démocratie" et que son anti-américanisme est une réaction «défensive» pour «éviter les répétitions du passé».  

 

Obama s'identifie avec les ressentiments anti-américains des terroristes musulmans au lieu de la souffrance de leurs victimes. Sa politique étrangère a été basé sur la responsabilisation des ennemis des Etats-Unis pour transformer leurs griefs en une «défense» contre l'influence et l'intervention américaine. Il l'a fait de Cuba à l'Iran, la sauvegarde les tyrans communistes et des Frères musulmans. Mais son affaire iranienne est la plus cruelle de son crime.

 

L'accord nucléaire permettra aux Iraniens d'agir sur ses ressentiments en tuant des millions de personnes.

 

La bombe nucléaire est non seulement une arme. Elle est un instrument de génocide. Elle est une menace existentielle pour notre civilisation et notre mode de vie. Les espions qui ont aidé l'URSS d'aller au nucléaire n'ont pas juste transmis des informations sur une arme; ils ont transformé un conflit militaire dans une crise mondiale permanente dans laquelle le sort de l'humanité repose sur l'avidité et le pouvoir d'idéologue vieillissants brutaux à Moscou.

 

En dégageant le chemin de l'Iran à la bombe, Obama a transformé les conflits lents du terrorisme classique dans une crise civilisationnelle catastrophique. Une bombe nucléaire iranienne ne nous tombera pas sur nous à façon dont la crise démographique de la migration musulmane et son terrorisme d'accompagnement le font. Ce ne sera pas un problème progressif. Une course aux armements nucléaires entre sunnites et chiites dans lequel des terroristes des deux côtés manient des armes nucléaires rendra toute l'organisation de la civilisation occidentale insoutenable.

 

Le 11/9 a vu quelques avions utilisés pour dévaster une ville. La prochaine vague d'armes pourrait tuer des millions, pas des milliers d'individus.

 

Les traîtres qui ont fait de l'URSS une puissance capable de détruire le monde ont été motivé par le même agenda caché que les partisans de l'accord nucléaire Iranien. Ils croyaient que le monopole nucléaire américain conduirait à l'arrogance et au bellicisme. Ils étaient convaincus que la puissance américaine devait être contrôlée en veillant à ce que l'Union soviétique pouvait égaler l'Oncle Sam, arme atomique pour arme atomique.

 

Ceux qui ont ouvert les portes du nucléaire à Téhéran aujourd'hui croient qu'un Iran nucléaire aura un effet dissuasif contre l'impérialisme américain dans la région. Leur nombre inclut Barack Obama.

 

Après avoir échoué avec les Frères musulmans, Obama a l'intention de faire de la puissance iranienne un moyen de dissuasion contre les interventions militaires futures d'un successeur Républicain. Si il peut obtenir "Téhéran Joe" Biden, un sympathisant notoire du lobby Iranien, de garder la boutique pendant que l'Iran ira au nucléaire, l'Iran dominera la région de la façon dont l'Union soviétique a dominé Europe de l'Est.

 

La trahison terroriste d'Obama joue que l'Iran sera "rationnel", que ses dirigeants seront Khrouchtchev, prêts à appuyer là où ils sentent une faiblesse, plutôt que Staline, qui était prêt à tuer des millions pour le pouvoir. Les négociateurs de gauche avec l'Iran, dans et hors de l'administration, s'attachent de manière obsessionnelle à la croyance que le régime islamique en Iran est rationnel parce que cela leur permet d'échapper à leur responsabilité si le monde brûlait.

 

Ils ont rationalisé leur trahison en insistant que les dirigeants de l'Iran et les foules enfiévrées ne pensent pas ce qu'ils disent lorsqu ils crient, "Mort à l'Amérique". Si le chef de l'Iran ne signifie pas ce qu'il a voulu dire, les Démocrates du Sénat suivent la ligne folle du parti, les gauchistes des médias rappellent des sujets de de points de discussion la Maison Blanche, les intellectuels qui se souviennent d'avoir rencontrer des diplomates iraniens lors de cocktails, et leur chef, Obama, seraient tous les accessoires du génocide.

 

La voie de l'Iran nucléaire qu'Obama a rationalisé la trahison à chaque étape, il a fait tous les compromis qui semblent inévitables et raisonnables, il a minimisé la trahison catastrophique finale en présentant sa version d'un Iran nucléaire comme la seule alternative possible à un Iran nucléaire. Comme Benedict Arnold, (Benedict Arnold est l'archétype du traître) qui avait détruit toutes les autres options à l'exception de la défaite ou de la trahison de manière à rendre celles-ci comme les plus  sensibles et même comme des options patriotiques.

 

Les Traîtres nucléaires de Staline ont utilisé la même logique, négociant chaque trahison comme la seule alternative à la guerre, que d'infliger la guerre froide et la terreur de l'anéantissement nucléaire sur des générations entières. Après avoir passé tant de temps à dénoncer la guerre froide, ils avaient causé par leur soutien diplomatique, politique et même militaire les ambitions de Staline, ils ont finalement disposé à ramener la guerre froide.

 

Et si tout va mal, la faute est destinée à retomber sur les «fauteurs de guerre de droite» qui ont aliéné l'Iran, tout comme leurs prédécesseurs l'avaient fait à l'URSS, pas les sympathisants de gauche qui avait doté les ennemis de la civilisation avec le pouvoir de détruire la civilisation.

 

Obama a trahi l'Amérique. Il a trahi les victimes américaines du terrorisme iranien. Il a trahi les soldats américains qui ont été assassiné, mutilé et torturé par les armées terroristes de l'Iran. Il a trahi des centaines de millions d'Américains dans la patrie qui seront obligés d'élever leurs enfants à l'ombre de la terreur nucléaire de l'Iran.

 

Sa trahison nucléaire est non seulement une trahison de l'Amérique. Pour la première fois depuis la fin de la guerre froide, il est une fois de plus l'assassin en masse de millions d'Américains par un ennemi vicieux au possible.

 

Obama a appauvri des millions d'Américains, il a le sang des soldats et des policiers sur les mains, mais son héritage final peut être la collaboration dans un acte d'assassinat de masse qui pourrait rivaliser avec celui d'Adolf Hitler.

Repost 0
mordeh'ai