Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 19:18



Des manifestants défilent contre l'opération "Plomb durci" à Paris, le 10 janvier.
Photo: AP , JPost

Par MARIE LAÎNÉ
14.01.09

Une surenchère d'images chocs comme seule explication à la complexité du conflit. Un père brandissant la dépouille de son enfant dans Le Figaro, les cadavres de cinq sœurs à la une de L'Humanité, le 30 décembre dernier. Des photos d'enfants terrorisés en première page de Libération. Dans son édition de la première semaine de janvier, Paris-Match fait aussi le pari du sensationnel.


Des images qui plantent d'emblée le décor : celui de l'émotion. Un sentiment humain certes, mais qui brouille complètement les esprits, rendant impossible une couverture objective du conflit. Certains quotidiens français ajoutent les mots aux photos et ont clairement choisi leur camp : "Les calculs sordides et meurtriers de Tel-Aviv", titre le journal communiste L'Humanité. Le déluge d'images, souvent mises en scène, commence même à provoquer la consternation chez certains journalistes.

Interviewé dans La Croix, Jean-Claude Guillebaud, ancien grand reporter, exprime son écœurement : "J'ai toujours été choqué par cette complaisance à montrer l'horreur", et explique : "Il y a toujours une intention derrière l'image. Il faut apprendre à la débusquer, à la comprendre, à garder ses distances."

Un exercice impossible pour le lecteur français complètement englouti par ce "vent de folie qui semble, une fois de plus, comme toujours quand il s'agit d'Israël, s'emparer de certains médias", dénonce Bernard Henri-Lévy, dans une tribune parue dans l'hebdomadaire Le Point. Comme pour se défendre de cette frénésie devenue incontrôlable, les journalistes français "frustrés" évoquent le "blocus médiatique" imposé par Israël aux journalistes étrangers : "Les reporters privés du théâtre de la guerre", titre Libération. "C'est du reportage de guerre... version journalisme potager !", ironise L'Express, pour qualifier le travail de ceux bloqués dans le sud de l'Etat hébreu. (................................................................)L'Indonésie est en effet la première nation musulmane dans le monde. "S'il vous plaît", supplie un responsable indonésien dans les colonnes du journal, "faites bien attention à la façon dont vous rédigez vos phrases, de façon à éviter toute interprétation erronée."

Lire l'article en entier c'est    lCI


Repost 0
mordeh'ai - dans Société
14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 18:27

UriFink2 source : http://www.flickr.com/

UriFink2 par helpuswin

os flautistas do Hamas e seus farfures
os flautistas do Hamas e seus farfures par don_torelly


“Nós podemos perdoar os árabes por matar nossas crianças. O que não podemos perdoar é eles nos forçarem a matar suas crianças. Só teremos paz com os árabes quando eles amarem suas criança mais do que nos odeiam.”
Golda Meir 1898-1978 , ex-primeira ministra de Israel 
Traduction :
Nous pouvons pardonner aux Arabes de tuer nos enfants.

Nous ne pourrons jamais leur pardonner de nous forcer à tuer les leurs.
Nous aurons seulement la paix avec les Arabes que quand ils aimeront leurs enfants plus qu'ils nous détestent.
 

"The Hamas Missile Defense Shield". 
Pro Israel Gaza rally, Trafalgar Square, London, 11 January, 2009 par chrisjohnbeckett
Repost 0
mordeh'ai - dans Tribune libre
14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 09:25
Cette guerre commencée à Hannoukah et qui se poursuit, à ce jour, restera peut-être gravée dans la mémoire collective d'Israël comme la guerre la plus juste et la plus indispensable que l'Etat juif aura dû mener, contre des ennemis impitoyables, qui tuent femmes et enfants – y compris les leurs – au nom d'une idéologie islamiste apocalyptique et mortifère
site : Hasdei Avot



L'association Hasdei Avot de Hébron (sous la direction du Rav Dov Lior) distribue des Talitoth et des "kaméot" aux soldats qui entrent à Gaza. Je relaie ici leur témoignage et leur appel aux dons.

 

Shalom,

Nous avons passé une dure journée, mais une super journée, un melange de rire et de larmes…
Nous avons croisé des centaines de soldats entrant se battre à Gaza ou sortant se reposer une heure ou deux…

Ils nous ont tous dit:
” Nous avons la force de nous battre grace à votre soutien et amour pour nous..”. Ils pleuraient de joie en recevant les cadeaux que nous leur avons offerts grace à vos dons.. Nous devons recommencer la semaine prochaine…
Nous leur devons bien ça…

Ce qu’ils ont le plus aimé et se sont empressés de prendre, ce sont les kamaot du Ben Hich Hai, protection Kabbalistique très puissante qui protege les soldats…

Pour un soldat pas très religieux, un kaméa, c’est très important car il sent D’ plus proche de lui… Un kaméa c’est pour lui la certitude qu’il reviendra vivant du combat… Je vais mettre sur Paypal un don en ligne special kaméa.

Je m’engage à mettre dans chaque kamea, votre nom, prénom et numéro de téléphone pour que chaque soldat puisse vous rappeler s'il le souhaite.. Nous avons besoin de centaines de Kameot…

Film sur le site de l'association Hasdei Avot de Hébron

Repost 0
mordeh'ai - dans video
14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 09:15

Hier soir, dans une interlocution télévisée, sans doute enregistrée quelques heures plus top dans un bunker creusé sous l'hôpital Shifa de Gaza, Hanyé annonce "nous sommes prêt à collaborer à toutes tentative de cessez-le-feu!"!
C'est un flot de paroles, de citations du Coran et de références à l'histoire de l'Islam, qui a précédé cette petite phrase qui a fait sauter les spécialistes du monde musulman et du Hamas des trois chaînes de TV israéliennes.
Le langage corporel du chef du Hamas à Gaza était en harmonie avec ses paroles: la fatigue, le découragement marquaient ses traits, sous entendu "ça suffit! On en peut plus!".
Autre phrase importante dans ce discourt: "La revanche sur les sionistes viendra d'Allah"!
Sous-entendu, elle ne viendra pas du Hamas!
En d'autres termes, c'est là une reconnaissance de la supériorité israélienne, ici et maintenant, et la reconnaissance par l'organisation qui a inscrit sur son drapeau, en lettres de sang, celui des Israéliens comme celui des Palestiniens, la suppression d'Israël, de l'impossibilité pour elle de mettre à exécution son programme!
Cette reconnaissance, par l'ennemi, de son impossibilité d'imposer son programme génocidaire à Israël est de première importance quant à la stratégie et la conception de la défense d'Israël, stratégie et conception qui sont à la base de la mise en action de Tsahal par le pouvoir politique.
Le discourt de Hanyé était adressé d'abord aux miliciens du Hamas et mais surtout à sa branche "politique" qui réside à Damas: Khaled Masha'al et sa faction 'koweitienne" exigent, en effet, du Hamas de Gaza de continuer la lutte jusqu'au dernier….Ces marionnettes de l'Iran – ce sont eux qui font passer les fonds financiers et les armements de l'Iran dans la Bande de Gaza – ont besoin d'une "victoire" à la Hezbollah comme en 2006 pour 1) donner encore du temps à l'Iran de développer son arsenal nucléaire 2) imposer une plus grande dépendance de Gaza à l'Iran comme expliqué dans le post précédent et renforcer ainsi le bastion shiite islamiste dans la région. Le refus de toute solution qu'elle soit turque ou franco-égyptienne ou de toute tentative de cessez-le-feu par le Hamas a d'ailleurs été annoncé par la faction Hamas-Damas !
En attendant les représentants du Hamas, délégués de Gaza et de Damas, se sont retrouvés aujourd'hui au Caire pour discuter avec le général Sulimanyé, directeur des services de renseignement égyptiens, d'un arrangement.

Aujourd'hui, Tsahal a éliminé une cinquantaine de terroristes du Hamas dans son offensive sur Gaza: selon les sources palestiniennes les parachutistes israéliens sont déjà à moins de 2 kms du centre de la ville. Entre autres une vidéo a été divulguée par l'armée montrant un canon anti-aérien de 20 mm dans … une mosquée!
Le Hamas a tiré une vingtaine de missiles, en particulier pendant la trêve humanitaire de 9:00 à 12:00 que s'est imposé Tsahal pour permettre à la population civile de se ravitailler! Un des missiles Grad a été tiré sur une école!
A propos ravitaillement, Israël fait passer plusieurs centaines de tonnes de produits et de médicaments tous les jours depuis le début de l'opération. Un des problèmes c'est que le Hamas attaque les convois de ravitaillement et vole les marchandises, revendues à prix fort au marché noir!
Quant à la trêve humanitaire de trois heures elle est quotidienne! Mais n'a jamais été annoncée aux infos de FR2: L'intention d'Israël de mettre en place un hôpital de campagne aux abords Gaza pour traiter les Azaouis, non plus! Ni le fait que les palestiniens blessés sont traités dans les hôpitaux aussi!

Repost 0
mordeh'ai - dans Revue de presse
13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 22:09

Repost 0
mordeh'ai - dans Scoop
13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 21:45
Judaïsme
 

Le site Ynet rapporte que les Responsables du Comité des rabbins de Judée Samarie aux questions leur ayant été posées concernant l’attitude à adopter dans le conflit à Gaza, dans lesquelles on peut notamment lire :

«En situation de guerre, la notion d’innocent n’existe pas. C’est pourquoi  il est interdit de mettre en danger des soldats pour que des civils se trouvant à proximité des terroristes ne soient pas touchés».


- «La motivation de nombreux soldats à lutter et à se mettre en danger, ne peut être gratuite, mais elle doit être mise à profit pour éradiquer le terrorisme arabe à long terme».

- « Lorsqu’un peuple en attaque un autre, celui qui subit celle-ci est autorisé à faire la guerre sans devoir vérifier à qui il porte atteinte, ainsi que mentionné par le Maharal, dans son ouvrage «Gour Aryeh», à propos de l’opération de Shimon et Levy à Shekhem, en tant que représailles militaires».

Les rabbins de Judée-Samarie évoquent également «l’évacuation criminelle» du Goush Katif qui a créé, selon eux, cette situation mettant en danger des millions de citoyens israéliens, et appellent le gouvernement à reprendre le contrôle complet de la bande de Gaza.

Repost 0
mordeh'ai - dans Monde juif (halakha-min'hag)
13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 21:26


En résumé :

L’armée israélienne a de son côté, par la voix d’un porte-parole militaire, assuré
que “l’utilisation de nos armes s’exerce dans le cadre des frontières légales du
droit international”.


Le porte-parole du Premier ministre Ehud Olmert, Mark Regev, a déclaré à l’AFP que
“ces munitions utilisées par Israël sont similaires si ce n’est identiques à celles
utilisées par toutes les démocraties occidentales y compris les états membres de
l’Otan”.


IL RESTE A JUSTIFIER QU`ISRAEL UTILISE EFFECTIVEMENT SES BOMBES AU PHOSPHORE SACHANT
QUE DES INFORMATIONS DE CE TYPE DIFFUSEES PAR CERTAINS MEDIAS NE SERVENT QU`A
NOIRCIR L`IMAGE D`ISRAEL AU SEIN DE L`OPINION INTERNATIONALE.


CELA, ETANT DIT, DES EXPERTS CEPENDANT ONT JUSTIFIE QUE CELA N`A RIEN D`ILLEGAL AU
REGARD DU DROIT INTERNATIONALE.

IL FALLAIT LE DENONCER !


CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR !

L`OFFENSIVE DE TSAHAL ALIMENTE UNE CERTAINE PRESSE INTERNATIONALE CAR L`OFFENSIVE DE
TSAHAL A LA UNE DES JOURNAUX INTERNATIONAUX SE VEND BIEN ET SE VEND CHER.


STOP CA SUFFIT NOUS DEVONS ATTAQUER LA PRESSE ET LES MEDIAS QUI TRANSPORTENT UNE IMAGE NEGATIVE DE NOTRE PAYS « ETAT D`ISRAEL ».


POURQUOI ENCOURAGER L`ANTISEMITISME ?


Pour lire l'article de  Martine Soussan en entier se rendre sur le site d'A7

Repost 0
mordeh'ai - dans Dépêche
13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 21:17

“Le Hamas maintient des élèves dans des écoles piégées”

Mardi 01/13/2009

Il est temps de répondre haut et fort aux mensonges éhontés diffusés dans les médias du monde entier depuis le début de la guerre lancée par Tsahal à Gaza contre les terroristes du Hamas. C’est dans cette optique que le chef d’état-major Gaby Ashkenazy a jugé utile d’expliquer pourquoi les Palestiniens déploraient autant de victimes depuis le début des combats, il y a plus de deux semaines.


Prenant la parole devant les membres de la commission parlementaire des Affaires étrangères et de la Défense, qui siégeait à Tel Aviv, le général Ashkenazy a indiqué mardi matin que le Hamas utilisait honteusement les

Palestiniens en leur interdisant de se mettre  à l’abri au moment des attaques ou de quitter les zones de combat.

Ashkenazy a souligné que Tsahal déployait tous ses efforts pour éviter de toucher des civils non impliqués dans le conflit. Mais malheureusement, a-t-il souligné, il est difficile d’éviter des drames lorsque, comme ont raconté des soldats opérant sur le terrain, des écoles sont minées par le Hamas et que des élèves sont contraints de rester sur les lieux. Et ce n’est pas tout : il s’avère, toujours selon le témoignage des soldats, que des bombes sont déposées sur des maisons et que leurs occupants ne sont pas autorisés à partir.


Quant aux mosquées bombardées, ce n’est plus un secret pour personne - mais le général Ashkenazy a tenu tout de même à le rappeler- qu’elles servent d’entrepôts de munitions : les soldats en ont fait la découverte dès le début de l’opération Plomb Durci, y trouvant des armes de toutes sortes, dont des lance-roquettes et des charges explosives.


Et pourtant, malgré ces méthodes inhumaines, Tsahal prend des précautions : le général Ashkenazy a déclaré que les bombardements sur ces bâtiments ne se faisaient que de nuit afin d’éviter là aussi des pertes civiles. 


Répondant aux accusations selon lesquelles Tsahal utilisait contre les populations des bombes à phosphore blanc, il a répondu : “Tsahal respecte toujours les normes internationales de combat et n’utilise pas ce type d’armement “. 


Enfin, concernant l’aide humanitaire, le général Ashkenazy a précisé que depuis le début des opérations, des centaines de camions avaient été autorisés à entrer dans la bande de Gaza avec des équipements de toutes sortes et que la plupart des installations électriques fonctionnaient normalement.

Repost 0
mordeh'ai - dans Politique
13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 18:13

 

Dans le n°864 de Charlie Hebdo du mercredi 7 janvier 2009, Philippe Val, directeur de la rédaction signe un édito percutant sur le conflit qui oppose Israël à Gaza « Gaza : la colombe, le faucon et le vrai con ».
Philippe Val, « bien modestement et sans prétention » d’exhaustivité élabore une dizaine de points que l’on devrait prendre en considération « avant d’ouvrir les vannes des bons sentiments et des passions. »
Dans le premier point, Philippe Val se demande ce que les partis de gauche (PC, les Verts) ont de commun avec des mouvements religieux, racistes, millénaristes, apocalyptiques et totalitaires ? Selon l’auteur, « leur répugnance à se démarquer de tels compagnons de route relève soit de la bêtise, soit d’une démagogie qu’ils paieront cher. »
Dans le second point, le directeur de la rédaction de  Charlie-Hebdo rappelle que le Hamas tire des roquettes sur des populations civiles et prend en otages les populations dont il est censé défendre les intérêts. « Le terrorisme, les prises d’otages, les exécutions, la torture et la transgression spectaculaire des droits de l’homme s’affirment de nouveau comme des moyens légitimes au service de la bonne cause. »
Dans le troisième point, Philippe Val rappelle qu’Israël est « un des points d’incandescence du combat que mène l’intégrisme contre le reste du monde. »
Dans le point 4, il s’étonne et s’indigne : "tout incite à la compassion pour le peuple palestinien. Encore faut-il savoir ce que l’on veut. Israël ne pouvait laisser indéfiniment tirer des roquettes sur ses populations du Sud. Le Hamas craint qu’avec la venue de nouveaux acteurs, notamment Obama, des négociations aboutissent. Or le Hamas ne veut pas d’un Etat palestinien voisin  de l’Etat d’Israël. Il ne veut que la destruction d’Israël. Il y est encouragé par le soutien et l’aide de l’Iran, dont l’élaboration de la bombe atomique va de pair avec les discours d’Ahmadinejad menaçant Israël de destruction. »
Dans le point 5, le directeur de la rédaction de Charlie Hebdo rappelle que la situation devient de plus en plus tendue pour Israël, y compris de l’intérieur : « les Arabes israéliens … se radicalisent, fragilisant dangereusement l’unité nationale. »
Dans le point 6, Philippe Val explique qu’Israël «  se trouve confronté à des mouvements transgressant les lois internationales » et dans le point 7, il rappelle comment « l’idée du ‘Grand Israël’ est désormais minoritaire » dans ce pays. Il ajoute que, si à chaque fois qu’Israël se retire des colonies ou de territoires conquis en 1967 des foyers de guerre et d’intégrisme s’installent, comment veut-on que des élections démocratiques portent au pouvoir des gouvernements israéliens qui prônent la continuation des retraits ? »
Dans le point 8, Philippe Val soutient que « toute guerre (certes) ignoble, mais elle est encore plus ignoble quand ses fins le sont aussi. Lequel des deux protagonistes envisage le meilleur avenir ? », s’interroge-t-il ?
Dans l’avant dernier point, il espère que les pays démocratiques sauront résister à leurs propres opinions publiques, de plus en plus révoltées par le sort des Palestiniens et hostiles à Israël.
Enfin, dans le point 10, il écrit sereinement : « face à cette violence, à ces souffrances, à ces imbrications d’intérêts humains qui ne répondent qu’épisodiquement à la raison, il faudrait proscrire les certitudes implacables. Nourrir en soi une part de doute, accepter qu’on ne comprend peut-être pas toutes les données du problème.» 
 
Source : Revue de presse du CRIF
 
Repost 0
mordeh'ai - dans Tribune libre
13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 11:57

Par YAAKOV KATZ ET JPOST.FR
13.01.09






Quatre soldats d'infanterie ont été blessés dans la nuit de lundi suite à l'explosion d'une maison piégée à Gaza-ville. L'état de l'un des soldats est encore instable. Pendant la nuit, 30 terroristes du Hamas auraient trouvé la mort au cours d'affrontements dans la banlieue de la ville.

 Une cible du Hamas frappée par Tsahal.
Photo: AP , JPost

Par ailleurs, deux tunnels, également piégés par le Hamas, ainsi qu'une cache d'armes ont été découverts par Tsahal, près de la barrière de sécurité dans le nord de la bande de Gaza, ont indiqué des sources militaires.

Des terroristes palestiniens ont ouvert le feu cette nuit sur les troupes israéliennes depuis une mosquée. Les soldats d'infanterie ont riposté en amont d'une frappe aérienne sur la cour de la mosquée, où des hommes armés avaient été repérés.

Près de 40 cibles ont été frappées au cours d'opérations nocturnes, y compris sept entrepôts d'armes, 15 lanceurs de roquettes et 10 avant-postes du Hamas.

Les affrontements entre l'armée israélienne et le mouvement islamiste à Gaza-ville tendent à s'intensifier tandis que les troupes continuent d'avancer dans les quartiers centraux de la ville.

Repost 0
mordeh'ai - dans Dépêche