Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

18 avril 2012 3 18 /04 /avril /2012 16:01

Par Shraga Blum

http://www.israel7.com/2012/04/scandale-shalom-eisner-evince-de-son-poste/

 SHALOM EISNER EVINCE DE SON POSTE !

18/04/2012

 

Le chef d’état-major Benny Gantz vient d’accorder une superbe victoire aux activistes pro-palestiniens qui viennent sans cesse provoquer Tsahal : il vient de donner l’ordre d’évincer le Lt-Colonel Shalom Eisner, valeureux officier, de son poste de commandant-adjoint de la Brigade « Vallée du Jourdain » au motif « d’échec éthique » !  Hormis son éviction de son poste, il ne pourra exercer tout poste de commandement durant deux ans et il se voit barrer la route aux avancements futurs auxquels il était pressenti et qu’il méritait amplement au vu de son palmarès impressionnant.
Cette décision scandaleuse et injuste lance un message extrêmement négatif à tous les officiers qui se trouvent confrontés durant des heures aux provocations des alliés des terroristes, et qui auront désormais peur qu’une caméra ou un simple téléphone portable ne puissent briser leur carrière.


Il est fort possible que la décision du chef d’état-major, prise de concert avec Nitzan Alon, commandant de la région centre constitue aussi une vengeance personnelle envers Shalom Eisner après les déclarations de ce dernier aux médias mardi soir, mettant ces deux officiers supérieurs face à leur hypocrisie, du fait « qu’ils s’étaient prononcés contre lui dès la diffusion des images avant toute enquête », et qu’ils « faisaient peu de cas des provocations des anarchistes et de la blessure qu’il avait subie à sa main ». Eisner avait également lancé : « que vaut-il mieux : remplir sa mission de défense ou apparaître bien sur les photos? »


De même, les partisans de l’officier se disent persuadés « que le chef d’état-major ne pouvait décider autrement après que les médias, mais aussi le Premier ministre et le président de l’Etat aient immédiatement condamné Eisner sans autre forme de procès ».


Les images qui circulent sur le Net depuis mardi sur la manière ultra-violente de la Police danoise de mater une manifestation ne rendent que plus insupportable le drame fabriqué et monté en épingle par les médias sur un coup de crosse bienvenu donné à un gauchiste danois qui n’aurait même pas dû être autorisé à entrer en Israël.

Le comble de l’hypocrisie est réservé au ministre de la Défense, qui déclare : « L’attitude de Shalom Eisner n’est pas acceptable dans Tsahal ». Ce même Ehoud Barak qui n’hésite pas à faire expulser manu militari femmes et enfants juifs en pleine nuit de leurs maisons, au besoin avec des coups, violences et gestes déplacés.

 


Un officier de réserve qui a signé la pétition en faveur d’Eisner a mis le doigt sur la profonde injustice du traitement de cet incident par la hiérarchie de Tsahal : « Avait-t-on vu un seul policier, à commencer par Nisso Shaham, ancien commandant du secteur sud, et avait-t-on vu un seul officier de Tsahal être sanctionné par leur hiérarchie après le désengagement de Gaza ou les affrontements d’Amona, où policiers et soldats ont roué de coups des manifestants juifs ?? »  (surlignage du fait de Mordeh'aï du blog malaassot)

 


L’éviction de Shalom Eisner constitue un affront personnel pour cet officier sioniste et juif de premier plan, et qui a voulu remplir sa mission face à cette nouvelle forme de guerre qui est livrée à Israël par les Palestiniens au moyen des organisations altermondialistes venues du monde entier. Il a réagi à cette décision de manière brève en faisant part « de sa peine de se voir ainsi sanctionné ».


Malheureusement cela devient de moins en moins une blague lorsque l’on dit que chaque soldat et officier de Tsahal devront bientôt évoluer sur le champ de bataille accompagnés d’un avocat, d’un caméraman et d’un conseiller en image…

 

Note de la rédaction: Il est interressant de relire le post du Rav Eliezer Melamed sur la déliquescence de l'armée et  du manque de courage de ses hauts gradés qui préfèrent avantager leur plan de carrière au détriment de leur rôle de meneur d'hommes et de défenseurs de la terre d'Israël.

« Ce sont ces toiles d'araignée de préhension et de conscience israéliennes qui ont endommagé la capacité d'Israël à lutter contre ses ennemis. » http://malaassot.over-blog.com/article-il-est-difficile-de-faire-confiance-a-netanyahou-et-barak-sur-l-iran-102290966.html

Repost 0
mordeh'ai - dans Dépêche
18 avril 2012 3 18 /04 /avril /2012 07:33
Plusieurs dizaines de personnes, menées par le Député Michael Ben-Ari, ont tenu une manifestation de soutien au lieutenant-colonel Eisner Shalom à Tel-Aviv.
 
Par Elad Benari
18/04/2012,
Adaptation par Mordeh'aï © 2012 pour le blog malaassot.com
 
 Une manifestation de soutien au lieutenant-colonel Eisner Shalom de plusieurs dizaines de personnes, dirigée par le Dr Michael  Ben-Ari Député du parti Union nationale,  s'est tenue mardi soir au niveau du district de la Kirya bureau du gouvernement dans le centre de Tel Aviv.

 

L'armée israélienne a décidé de suspendre Eisner, dimanche soir, plusieurs heures après que des anarchistes aient téléchargé une vidéo sur Internet dans lequel on voit Eisner  frapper le visage d'un anarchiste de l'ISM avec le chargeur de son fusil. Comme d'habitude dans de tels cas, la vidéo des anarchistes est publiée et elle ne comprend pas tout le descriptif de leurs provocations vis-à-vis de la force des réservistes qui ont dû leur faire face le jour du shabbat pour la communauté juive. Il n'y a aucune preuve dans la vidéo que l'anarchiste ait été blessé.

 

Eisner dit à un confident après l'incident que le gauchiste, vu sur la vidéo l'a frappé en premier,lui causant des fractures aux doigts de la main d'ailleurs sur certaines scènes de la vidéo on voit ses doigts bandés. 

 

Le député Ben-Ari a déclaré lors de la manifestation de mardi que l'affaire Eisner envoie un message aux officiers des FDI que s'ils sont blessés, ils devraient tout simplement fuir et ne pas se battre, ajoutant qu'il craint que les officiers supérieurs n'enverront que de jeunes soldats de troupe  pour faire face aux perturbations mineures et donc de prendre la responsabilité sur leurs épaules.

 

Les manifestants brandissaient des pancartes qui lisent, "Citation pour le commandant de brigade adjoint."

« Avec les terroristes, il faut utiliser la gachette et non pas le chargeur » et « Les anarchistes sont une menace existentielle, qui défend l'armée israélienne? » .

  

Benzi Gofstein, un membre du conseil local de Kiryat Arba  qui a participé à la manifestation, a déclaré: " Eisner doit avoir l'appui de nous tous et nous devons maintenir une lutte populaire pour une personne qui voulait protéger Israël. "

Pendant ce temps mardi, Eisner  a dit qu'il n'a "aucun regret"  au sujet de l'"élimination" de l'activiste, en disant que faire son job est plus important que de chercher une bonne excuse.

Eisner a demandé avec faconde au cours d'une entrevue avec le canal 10 ." Quoi de plus important, faire son job ou rechercher un bon plan pour la caméra? "

  

Eisner a dit " Nous connaissons l'histoire de ces anarchistes ", " Ils viennent avec des bâtons et m'ont cassé la main, mais personne ne parle de cela ou le filme."

Il concède " que certaines images ne sont pas belles à voir " "J'ai utilisé mon arme froidement, comme un bâton. Je n'ai tué personne, et n'ai mis la vie de quiconque en danger."

 

" Mon travail était de protéger mes soldats et d'ouvrir la route, et c'est ce que j'ai fait ", a déclaré Eisner. " Mon sentiment était est-ce que je dois le faire."

 

Eisner a également critiqué les hauts commandants des FDI qui lui reprochaient publiquement alors que l'enquête était toujours en cours IDF.

 

Eisner a déclaré: " Mais toutes ces histoires n'interessent pas notre Chef des Armées Lt. Gen Benny Gantz ni même   mon commandement [GDC Central Command Maj.-Gen. Nitzan Alon]."

Une source militaire de haut rang a déclaré à Arouts Sheva qu'il allait  être difficile pour Eisner  de continuer de servir dans l'armée israélienne après ses propos, qui étaient ceux d'un homme en colère qui tente de se défendre.

Repost 0
mordeh'ai - dans Sécurité
18 avril 2012 3 18 /04 /avril /2012 07:20

Adaptation par Mordeh'aï ©2012 pour le blog malaassot.com

http://fresnozionism.org/

16 avril 2012

 

Beaucoup d'entre vous ont déjà vu cette vidéo d'un officier de Tsahal frapper au visage un «manifestant» danois de l' International Solidarity Movement (ISM)  avec son arme. L'incident s'est produit lorsque les militants ont bloqué une route près de Jéricho, samedi dernier.

 

Les Autorités militaires israéliennes ont suspendu l'officier, le lieutenant-colonel Shalom Eisner, et ont ordonné une enquête. Sans surprise, les médias, y compris les médias de gauche israéliens - ont sauté sur cet exemple  pour en faire le symbole de la «brutalité» de la paix israélienne.

 

Nous devrions garder à l'esprit que le montage vidéo, produit par l'ISM, montre que quelques secondes de l'incident, qui a eu lieu sur une période de deux heures. Et le lieutenant-colonel Eisner a dit que ce manifestant-même l'avait déjà frappé avec un bâton ou une pompe  à vélo, et lui avait fracturé les doigts. Néanmoins, il est probable qu'il sera sévèrement puni pour son action.

 

Ceux qui sympathisent avec l'officier disent que la vidéo ne montre pas le contexte de l'incident, qui comprend les deux heures avant celui-ci. Mais il y a le contexte beaucoup plus que juste de ce qui doit être pris en compte.

 

L'ISM a été créé afin de soutenir le projet palestinien et d'éliminer l'État juif. Elle se dit  «non-violente» - qui est, sans armes à feu ou  explosifs - manifestation dans le cadre de la lutte globale, qui comprend aussi la violence de la «résistance». Dans un essai de 2002,  appelé " Pourquoi la résistance non violente est importante pour l'Intifada palestinienne: Une réponse au journaliste Ramzy Baroud , Huwaida Arraf et Adam Shapiro  " fondateurs de l' ISM expliquent,

La résistance palestinienne doit prendre sur une variété de caractéristiques - à la fois non-violente et violente. Mais surtout, elle doit élaborer une stratégie impliquant les deux aspects. Aucun autre mouvement non-violent réputé n'a été en mesure de réaliser ce qu'il a fait, sans un mouvement simultané violent - en Inde des militants ont attaqué les avant-postes  et les intérêts britanniques tandis que Gandhi menait sa campagne, le mouvement des Panthères noires et  ses incarnations antérieures ont existé côte à côte avec le Mouvement civil  pour les droits aux États-Unis.

La non-violence, comme ils disent, peuvt être efficace dans la réalisation des objectifs que la violence seule ne peut pas, comme «changer l'image de la lutte palestinienne», en impliquant des étrangers:

En outre, plus de civils étrangers seront encouragés à venir oeuvrer aux côtés des Palestiniens dans leur lutte légitime contre l'occupation et l'injustice, ce qui devient l'internationalisation de l'Intifada et amène plus de ressources pour supporter et faire pression sur Israël et la communauté internationale pour l'établissement d'une paix juste.

Et quel est le but ultime? Est-ce une solution pacifique de deux Etats? Non. Un des objectifs de l'ISM est d'assurer le  " retour " des réfugiés arabes et de leurs descendants (entre 4-5 millions) en Israël, ce qui aurait pour effet de mettre fin à l'Etat juif. Ils soutiennent directement le Hamas et d'autres groupes terroristes, parfois comme boucliers humains.

 

L'ISM a des sections partout aux États-Unis et en Europe à partir desquelles sont recrutés des militants naïfs, qu'ils amènent en Israël pour participer à ses actions. Si ces personnes sont blessées ou, mieux, tuées, elles apportent une valeur "ajoutée"  de très grande propagande. Dans ce cas particulier, le gouvernement danois a déjà effectué des recherches concernant le traitement de ses citoyens. 

 

(NDT/ voir le traitement de la police danoise alors que le Danemark voudrait nous donner des leçons "de brutalité?"

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=IpeiNso-Lqw#!)

 

Non-violent ne veut pas dire non-hostile. Actions non-violentes dans la guerre, surtout quand il s'agit d'une guerre asymétrique dans laquelle l'opinion publique est l'un des fronts, peut être très efficace tactiquement, parfois beaucoup plus que des actes de violence. Tout simplement parce que la non-violence est associée à de bonnes causes comme le mouvement américain des droits civils ne veut pas dire qu'il ne peut pas être utilisé par mauvais. La tactique elle-même est moralement neutre.

 

Ces personnes sont en effet des combattants de la guerre Arabe contre Israël, mais sans armes. Ils font de leur mieux pour perturber les opérations et  protéger les combattants terroristes, qui possèdent des fusils et des explosifs.

Bien qu'il existe des Israéliens de gauche ou anarchistes qui prennent part à des manifestations, les militants internationaux sont en majorité plus efficaces en tant qu'outils de propagande.

 

Les pays démocratiques comme Israël semblent croire que tant que le «touriste» n'utilise pas d'arme réelle, quand il participe à la lutte contre les activités de l'Etat , il doit être traité comme un invité d'honneur. Bien que je ne pense pas qu'Israël pisse adopter les méthodes utilisées par les pays arabes, la Russie, la Turquie, la Chine, l'Iran, etc, .

Mais il y a plus peut-être à faire..

 

Il devrait y avoir une tolérance zéro pour ces soldats ennemis.

 Des  "Internationaux" qui entrent  dans des zones militaires ou désobéissent aux ordres des soldats ou des policiers devraient être arrêtés immédiatement et bannis, et interdits d'entrée en Israël. Comme les participants des "Flightilla", toute personne identifiée comme ayant un lien avec l'ISM devrait être empêchée d'entrer dans le pays.

 

Franchement, je ne peux pas sympathiser avec le manifestant légèrement blessé. Il est venu en Israël afin d'aider à détruire l'Etat juif et le remplacer par une autre dictature arabe, résultant de la dispersion et / ou la mort de sa population juive. Parcequ'en fait, il a essayé de tuer des enfants du lieutenant-colonel Eisner, et pour cette raison c'est pathétique que Shalom Eisner soit puni .

Repost 0
mordeh'ai - dans Tribune libre
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 22:09
Suite à de nombreuses demandes,  ci-dessous un condensé du corps de la Pétition lancée par Atzuma.co.il
Adaptation de l'Hébreu par Mordeh'aï ©2012 pour le blog malaassot.com
 
La morale aurait voulu que le Commandant adjoint de la brigade de la vallée du Jourdain, le lieutenant col. Shalom Eisner soit pressenti pour  une citation.
Contre la mollesse du gouvernement face aux anarchistes et aux gauchistes, l'officier Eisner a couvert correctement l'évènement et a redonné sa force de dissuasion à l'Armée Israelienne.
Vous avez vu le film rendu public par les anarchistes. Nous ne connaissons pas ce qui a précédé l'incident, ce qu'ont fait les activistes qui sont allés provoquer à vélo les soldats ni ce qui a été dit auparavant. Cependant ce qui a été donné de voir c'est qu'en quelques secondes la puissance de Tsahal a pu dénouer une situation avec un minimum de "casse"; c'est vrai que même la guerre a ses règles, les manifestations de forces ont des limites et l'anarchiste les a dépassées en continuant encore et encore d'avancer de manière menaçante, par manque de morale, malgré de nombreux avertissements des soldats, on doit lui dire ça suffit! 
On se doit de mettre fin aux provocations. Le provocateur a été éliminé mais pas de manière létale. Dorénavant les manifestants de gauche surtout les étrangers, sauront qu'Israel n'est pas une colonie de vacances pour fainéants. Et que porter atteinte à la sécurité nationale peut être dangereux pour la santé... 
 
# Demain à 10 heures 18/04/2012 envoyer la pétition à la ministre de la défense et le Premier ministre pour la première fois accompagné d'une lettre
.
Nous soussignés demandons de garder dans les Forces de défense israéliennes le lieutenant-colonel Shalom Eisner et un changement de politique de couardise face aux anarchistes et aux gauchistes extremistes.
 
# Nous ne devrions pas accepter une réalité où les anarchistes et des gauchistes et des politiques sur nos soldats en faisant glisser les endroits qui ne méritent pas d'être trouvé en eux, doivent faire quelque chose!
Proposition originale pour sa réponse pouvons-nous en tant que citoyens faire et de recevoir des mises à jour sur les activités qui seront entreprises sur - afin de mettre fin à la provocation et la de - la légitimité de soldats israéliens et de l'IDF par des anarchistes et des gauchistes,  par des chaînes de télévision 10 et 2, les sites de presse Ynet  -
connectez vous sur .walla Twitter ou face book de RozimShalom ou   de Daniel Sebag

Ensemble nous avons le pouvoir de faire bouger les lignes
 
 
 

         
 
Repost 0
mordeh'ai
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 09:30
Le président américain Barack Obama a réagi avec colère à l'affirmation du Premier Ministre Benyamin Netanyahou qui disait que l'Iran a été le gagnant dans les négociations nucléaires de ce week-end
 
Par Gabe Kahn
16/04/2012, 
Adapté par Mordeh'aï ©2012 pour le blog malaassot.com
President Barack Obama in Colombia

Le président américain Barack Obama a rejeté lundi l'accusation du Premier ministre Benjamin Netanyahu que l'Iran a reçu un cadeau (freebie) à son programme nucléaire.

 

La protestation de Netanyahu est survenue dimanche , un jour après que les puissances mondiales clés aient rencontré l'Iran et aient annoncé que la prochaine réunion aurait lieu à la fin Mai.

 

M. Netanyahu a dit «Ma première impression est que l'on a donné à l'Iran un billet de faveur». "Il a eu cinq semaines pour continuer l'enrichissement sans aucune limitation, et en toute impunité."

 

Obama lui a répondu lundi en disant: "Maintenant, le temps est compté. Et j'ai été très clair avec l'Iran et avec nos partenaires de négociation que nous n'allons pas avoir ces entretiens à l'infini  il suffit d'y inclure un processus de décrochage."

"Mais jusqu'à présent, au moins, nous n'avons pas donné  suite à quelque chose - autre que la possibilité pour nous de négocier et de voir si l'Iran arrive au sommet des négociations avec une bonne foi», a-t-il dit.

 

"Et la notion selon laquelle nous avons donné quelque chose de loin ou de près tel qu' un« billet de faveur » indiquerait que l'Iran a obtenu quelque chose. En fait, ils n'ont reçu qu'une partie des sanctions les plus sévères et qu'ils vont être confrontés celles à venir dans quelques mois; si les négociateurs iraniens  ne profitent pas de ces pourparlers. J'espère qu'ils le feront. "

 

Les fofficiels de Jérusalem, cependant, disent que la seule chose dont l'Iran a besoin pour développer une arme nucléaire - et de gagner un  substantiel levier stratégique pour des entretiens futurs - c'est du temps.

Ce week-end les pourparlers avec l'Iran et le P5 +1 (- les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU plus l'Allemagne -) a pris fin sans résultats tangibles autre que le 23 mai, jour fixé pour de nouveaux pourparlers à Bagdad.

 

Netanyahu a déclaré que l'Iran doit "prendre des mesures immédiates pour mettre fin à l'enrichissement, sortir tout le matériel d'enrichissement et de démanteler l'installation nucléaire de Qom", ajoutant que la République islamique "ne doit pas avoir la possibilité de développer de bombes atomiques."

 

L'Iran insiste que son programme nucléaire est seulement à des fins énergétiques civils .

Cependant, au début de Mars e chef de l'AIEA a également dit qu'il y avait des indications que l'Iran s'était engagé dans le développement d'armes nucléaires, une accusation soutenue dans un rapport présenté par cet   organisme en Novembre dernier.

 

"L'Iran ne nous dit pas tout. C'est mon impression. Nous demandons à l'Iran de s'engager avec nous de façon constructive, et l'Iran dispose d'un nécessaire pour y répondre», a déclaré Yukiya Amano le directeur de l'AIEA .

Ses remarques suite à deux rapports de l'AIEA ces dernières qui ont indiqué l'Iran avait demandé - et continue probablement à rechercher - des technologies nucléaires de nature militaire.

 

 Les experts de l'AIEA antérieurement avaient signalé une production d'uranium enrichi à 20% par l'Iran ce qui est beaucoup plus que nécessaire à des fins pacifiques. Ils notent également que l'Iran dans le secteur de la recherche médicale n'est pas suffisamment avancé pour justifier une telle production.

 

Téhéran a laissé entendre qu'il est disposé à désavouer maintenant l'attitude jusqu'au-boutiste du président Mahmoud Ahmadinejad sur son programme nucléaire et à reprendre les négociations.

 

Mohammad Javad Larijani, conseiller principal auprès de l'ayatollah suprême,  Ali Khamenei,  a déclaré le mois dernier que l'Occident doit accepter que l'Iran ait un "programme nucléaire pacifique", vendre à l'Iran l'uranium enrichi à 20% , et de lui fournir l'assistance traditionnelle des nations nucléaires, de fournir des bâtiments pour ses centrales nucléaires.

 

En contrepartie de la coopération de l'Iran, l'Ouest offrirait « la pleine transparence », a indiqué M. Larijani.

Il n'a pas dit que l'Iran arrêterait l'enrichissement d'uranium - une demande clé par Jérusalem et Washington pour éviter des frappes militaires - mais les observateurs disent que la condition que l'Occident  fournisse de l'uranium (enrichi à 20%)  indique que l' Iran  est ouvert à le faire.

 

Au contraire, l'étatique IRNA de Téhéran a rapporté samedi, " le négociateur iranien Saïd Jalili a déclaré,  sur le nucléaire, après la réunion d'Istanbul, qui parle de suspendre ou d'arrêter l'enrichissement d'uranium était un vieux problème maintenant dépassé."

 

L'IRNA a également rapporté que l'Iran considérait les entretiens de samedi comme positifs et a déclaré que son droit à un programme nucléaire pacifique a été reconnu.



Repost 0
mordeh'ai - dans Politique
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 19:58

par Meir Ben-Hayoun

16/04/2012

Une pétition en ligne a été signée ces dernières heures par des milliers d’Israéliens, de Juifs de diaspora et par des amis d’Israël dans le monde. Cette pétition appelle Tsahal à maintenir l’officier Shalom Eizner dans ses rangs et à lui décerner une décoration militaire pour avoir sauvé l’honneur d’Israël devant une horde d’agitateurs antisionistes venus semer la haine contre le pays des Juifs. Nous mettons à disposition des internautes d’Israel7 le lien de cette pétition : http://www.atzuma.co.il/rozimshalom

 

 

Cette pétition en ligne depuis ce matin a déjà été signée par des milliers de personnes ( 3350 au moment de l’écriture de ces lignes) appelle Tsahal a maintenir l’officier Shalom Eizner à son poste.

« Dans un Etat moral, le Major Shalom Eizner aurait été proposé pour une distinction militaire » ont écrit les initiateurs de la pétition.

« Face à la mollesse du Gouvernement contre les anarchistes et activistes antisionistes, Eizner a été l’officier qui a géré de manière juste la situation et qui a rétabli la capacité de dissuasion de Tsahal. »

 

« La vidéo de cet évènement a été montée par ces anti-israéliens. Nous ne savons pas ce qui a précédé à l’incident, ce qu’ont fait ces militants à bicyclettes aux militants et ce qu’ils leur ont dit. Ce que nous voyons dans cette vidéo, c’est comment en quelques minutes très courtes, un petit nombre de militaires israéliens parvient à évacuer ce carrefour avec un minimum de blessés très légers.

C’est vrai, la guerre aussi a ses lois et l’emploi de la force doit être mesuré. Toutefois, frapper un manifestant après maints avertissements alors qu’il ne cesse d’avancer de façon menaçante vers les militaires encore et encore, cela n’a en soi rien d’immoral.

Ça suffit ! On doit mettre un terme à ces provocations incessantes !!! Le manifestant s’est pris certes un coup dans la figure, mais pas un coup terrible. A l’avenir, les activistes antisionistes de l’étranger prendront acte qu’Israël, ce n’est pas une colonie de vacances pour jeunes radicaux gauchistes oisifs. Ce n’est pas en Israël qu’ils vont faire les encanaillés et les révolutionnaires à deux sous à peu de risque comme jusqu’à présent. Porter atteinte à Israël peut être douloureux désormais.

Sur la page internet de la pétition, selon la plus pure tradition israélienne, une discussion s’est embrasée entre les opposants et les soutiens à cette pétition. Moshé Dagan y a écrit : « les antisionistes, soit disant  humanistes, n’osent pas aller nulle part ailleurs qu’en Israël parce que dans ces endroits, ils se feraient flinguer ! Alors, ils débarquent en Israël parce qu’il leur est permis d’humilier Israël et de se pavaner à la télévision en ne risquant rien. C’est pour cette raison qu’ils arrivent depuis quelques années régulièrement par vagues : la Flottille pour Gaza, les flottilles aériennes, les provocations près de la grille de sécurité et ainsi de suite, Israël devient une serpière qu’on piétine jusqu’à que Shalom Eizner est intervenu. Pour cela, on doit lui décerner une distinction. Il y en a marre !! »

 

Repost 0
mordeh'ai - dans Politique
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 19:47

16/04/2012

Jacques Kupfer

http://www.israel7.com/

 

Notre sordide presse et nos présentateurs de télévision ont transmis à longueur de flashs et de reportages, l’image du colonel Eizner assenant un coup de crosse à un hooligan danois venu le provoquer et l’agresser.
Ce nazi scandinave est arrivé en Erets Israël pour soutenir les « palestiniens » dans un voyage organisé et payé par ces ONG abreuvées de subsides par les européens Ashton et Juppé, et par les magnats de Jstreet et Jcall.

Ce non-événement tellement médiatisé appelle certaines conclusions.
1. Les télés israéliennes jouent un véritable rôle défaitiste par le style et l’ampleur de leurs réactions. Inviter sur le même plateau un gauchiste salarié d’associations néfastes pour Israël et un député représentant l’opinion

« démocratiquement » exprimée par le peuple d’Israël est une aberration. L’objectivité de ces journalistes les amènera un jour à justifier l’invitation sur un niveau d’égalité entre un ancien SS du style Gunther Grass et un rescapé d’Auschwitz. Cette pseudo objectivité et cette prétendue neutralité journalistique n’est que le reflet d’une ligne masochiste suicidaire et d’un empoisonnement des esprits. Je veux bien voir et revoir ce nazi danois recevoir le coup de crosse mais en mode « mute » sans les commentaires des présentateurs.

2. Curieusement, on ne voit pas les effets des pierres et des rocs lancés par les arabes sur les voitures des juifs roulant sur les routes de Judée et Samarie, les visages des vignerons juifs dont les ceps ont été arrachés par les barbares des villages environnants, les Juifs attaqués sur le chemin du Kotel ou dans le tramway hiérosolomytain. Nous sommes contaminés par ce pacifisme bêlant européen qui a soutenu et servilement obéi au nazisme, qui a arboré ses insignes d’apaisement face à la menace communiste et qui aujourd’hui, se couche et se prosterne devant la menace musulmane. Nos lamentables élites sont contaminées et aident puissamment à contaminer les autres.

3. Assez d’excuses. A peine diffusée sur les ondes, l’image du colonel a suscité la condamnation du premier ministre et du Chef d’Etat major ! Au moins, attendons de connaître tous les détails si tant est que cela puisse intéresser qui que ce soit en dehors des journaleux et des anarcho-nazis venus faire un voyage au soleil. Le présentateur matinal de la 10 s’est écrié plein d’une ardeur qu’il pourrait mieux utiliser : « comment peut-on avoir autant de haine » ! Il s’adressait au député Ben Ari qui venait de déclarer que les « manifestantes » venues dans la « flottille pour la palestine » devaient être mises au cachot !! La haine, pour ce pauvre individu, n’était pas du côté de ceux venus aider les terroristes, soutenir nos ennemis mais du côté des Juifs qui proposaient de les emprisonner. Je suppose que les françaises ( ?) et scandinaves expulsées de notre aéroport auront tout loisir de raconter leur haut fait d’armes en venant « manifester » pour les arabes. Ils ont été conduits dans un salon d’attente, reçu une lettre d’explication et de quoi se restaurer puis renvoyés dans leur pays d’origine. Ceux là reviendront sans nul doute à la prochaine provocation organisée par les terroristes. Par contre ce danois lui, ne reviendra plus ! Un ennemi doit être traité en ennemi et la gentillesse israélienne a toujours été traduite par nos ennemis comme un signe de faiblesse. Ce n’est pas dans les pays de l’hiver musulman que ces défenseurs des « Droits de l’arabe » se sont rendus mais chez nous car il n’y avait rien à craindre. Qu’ils sachent que desormais cela peut changer.

4. Dans quelques jours, nous serons au Yom Hashoa et nous pleurerons la disparition qu asi totale du Judaïsme européen. Nous commémorerons l’extermination des nôtres dans les camps nazis surveillés par les allemands, leurs alliés européens et les hordes « palestiniennes » des SS musulmans du Mufti et dans le bruit assourdissant des avions alliés passant au dessus des camps sans lâcher la moindre bombe pour freiner les trains de la Mort.
Alors je l’avoue volontiers, je suis fier de voir un colonel revêtu de l’uniforme de l’armée juive donner le coup qu’il mérite à un hooligan nazi d’Europe venu aider ceux qui veulent notre destruction.

5. Il est grand temps pour nos dirigeants de cesser de rechercher les « négociations directes » avec les assassins de l’Autorité «palestinienne » et de déclarer «urbi et orbi» que la Terre d’Israël n’appartient qu’au peuple Juif et à lui seul. Il n’est que temps de stopper la fiction d’un « peuple palestinien », de retirer toute justification aux bandes organisées des ennemis d’Israël et aux manœuvres munichoises de l’Europe.
6. Il est difficile de condamner sans cesse les propos et les actes antisémites camouflés sous la pudique dénomination «antisioniste» sans agir dans notre propre pays. Le membre du Congres américain, Allen West, a dénommé l’organisation de gauche JStreet d’ «organisation juive pro-palestinienne» . Il déclare «Lorsque je leur demande comment on peut négocier avec des dirigeants qui ne reconnaissent même pas votre existence, ils répondent : «vous devez leur faire confiance». Il semblerait que je doive sauver ces gens d’eux-mêmes. Moi, je prends au mot celui qui déclare vouloir me tuer. Je ne suis pas suicidaire».
Ce qu’un ami d’Israël et un défenseur des valeurs occidentales comme Allen West comprend, n’est pas saisi par ceux qui les saluent, les reçoivent et les légitiment comme le font Shimon Peres, Ehoud Olmert, les députés de Kadima et les intellectuels français qui les ont imités comme les BHL et compagnie. Un ennemi qui attente à notre existence doit être traité en ennemi et ceux qui, de l’intérieur, les soutiennent et les aident doivent être traités en traîtres. Pas en vedettes de la télé.
La démocratie pour exister et nous faire bénéficier de ses avantages doit également savoir se défendre.

Quant à vous colonel Eisner, un seul mot : Bravo !

Repost 0
mordeh'ai - dans Réflexions
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 17:42

L'État d'Israël a le droit d'interdire l'entrée "aux hypocrites militants de la paix" consumés par la haine .

 

Par par l'écrivaine Smadar Shir

pour ynetnews

http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4216318,00.html/

16/04/12,

 Adapté par Mordeh'aï ©2012 pour le blog malaassot.com 

Chaque hôte a le droit de se présenter à la porte et il est décidé qui sera accueilli et qui se verra refuser l'entrée.

 

Quand un fonctionnaire de l'ambassade américaine refuse d'accorder à une certaine personne un visa parce qu'il est né en Iran ou en «a le visage d'un terroriste» sur la photo de son passeport, qui est apparemment excellent. Pourtant, quand nous osons empêcher l'entrée d'un pro-palestinien arrivant par avion parce qu'il est sur la liste de passagers comprend des âmes charitables dont la profession officielle est la haine des Juifs et d'Israël, tous les coeurs sensibles se levent contre nous.

 

Où est le problème? N'avons-nous pas le droit de fermer nos portes aux gens qui nous comparent au régime nazi? Doit-on recevoir nos plus grands ennemis poliment et avec amour?

 

La militante Olivia Zemor, a déclaré  les Israéliens n'ont rien à craindre, je ne vois pas comment des femmes, des enfants et des personnes âgées en fauteuil roulant pourraient les mettre en danger, pincez-moi pour m'assurer que je n'ai pas d'hallucinations.

 

Quel est le magicien célèbre qui, par un geste magique a transformé ces soit-disants "combattants pour la paix», dont l'oxygène est la haine pour Israël, en une bande d'innocents bébés en couches et en vieillards atteints de la maladie d'Alzheimer qui ne souhaitent simplement que réaliser leur rêve de chanter dans le rues et distribuer des confiseries aux passants?

 

L'option de la Syrie

L'auto-satisfaction 'bidon' qu'ils ont affiché avant de prendre la route, de sorte qu'ils se voyaient accorder des visas d'entrée, atteste du poison qu'ils ont souhaité répandre. En effet, "les femmes, les enfants et les personnes handicapées" ne menacent pas notre bien-être, mais nous avons le droit de prendre des mesures préventives et de bloquer l'entrée aux hypocrites militants qui n'ont aucun scrupule à déclarer qu'Israël marque le jour du Souvenir de la Shoah afin de justifier le meurtre de masse de palestiniens.

 

Nous avons le droit de brandir une interdiction d'entrée au visage de ceux qui détiennent un profond désir de voir ce qu'est la vie d'un enfant de Gaza, mais n'avoir aucun intérêt à entendre ou à lire sur les souffrances des enfants de Sderot.

 

Nous ne vous demandons pas vraiment de nous aimer ou même à nous justifier; nous voulons seulement que vous regardiez les deux côtés de la médaille. Est-ce trop? N'y-a-t-il aucun sens ?

 

Dommage que plusieurs compagnies aériennes aient annulé les vols des militants certainement plus pour des raisons financières, de sorte qu'elles n'ont pas eu à supporter les rapatriements sur leurs propres deniers.

Après tout,Il aurait été préférable d'amener ces militants au Moyen-Orient, mais un peu au nord d'Israël, en Syrie par exemple où ils auraient pu se battre pour l'amour d'autrui et pour la paix, là-bas.

Repost 0
mordeh'ai - dans Réflexions
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 10:32
Le lieutenant-colonel Shalom Eisner, Officier des Forces de Défense d'Israel qui a été filmé frappant un anarchiste danois avec son fusil; un confident nous rapporte que l'anarchiste a frappé en premier avec un baton, lui causant des fractures à la main, ce que ne montre pas la vidéo publiée sur le 'Net'
 
Par Gil Ronen
15/04/2012,

Arik Ben Shimon, qui a servi sous Eisner dans le passé, s'est entretenu avec lui après l'incident et a entendu sa version des faits pour Arutz Sheva.
 
Le commandant de Brigade adjoint a déclaré que le moment enregistré et publié sur internet a été précédé par une violence verbale et physique perpétrées contre lui et ses soldats par les gauchistes et anarchistes présents .
 
.Officer vs. anarchist 
Screenshot Officer vs. anarchist  Man Who Broke his Fingers’
Lt.-Col. Shalom Eisner a moment before hitting the ISM agent provocateur who had broken two of his fingers.
Lt.-Col. Shalom Eisner a moment before hitting the ISM agent provocateur who had broken two of his fingers.
Photo Credit: YY
 

Ben Shimon a dit à Arutz Sheva: « Vous devez comprendre qu'il s'agit d'une confrontation qui a duré plus de deux heures et non un événement qui a duré quelques minutes, ». « C'était la dernière ligne de défense devant une zone qui avait été déclarée « zone militaire fermée » et la vidéo est de toute évidence publiée de façon partiale, laissant de coté la partie où l'anarchiste du Danemark a frappé Eisner avec un bâton sur sa main droite causant des fractures de la main. »

Avec une main  bandé dit Ben Shimon, Eisner est, pourtant retourné auprès de son unité et a continué de la commander.
Ben Shimon dit qu'il a servi aux côtés de Will Eisner dans des événements similaires par le passé et qu'il n'a jamais laissé les anarchistes le provoquer et a fait également en sorte que  ses soldats ne soient pas provoqués.
Repost 0
mordeh'ai - dans Point de vue
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 10:20

par Shraga Blum

16/04/2012 0:08]

http://www.israel7.com/2012/04/un-coup-de-crosse-bienvenue/

 

Constamment agressés et insultés par les activistes gauchistes pro-palestiniens lors des manifestations les soldats de Tsahal ou les forces de police ont l’ordre de ne pas réagir même si les activistes sont à quelques centimètres de leur visage.

 

Les grandes chaînes israéliennes ont ouvert leurs journaux télévisés de dimanche soir avec des images tournées lors d’une manifestation anti-israélienne où l’on voit notamment le commandant-adjoint du régiment de la Vallée du Jourdain, colonel Shalom Eisner donner un coup de crosse de son fusil au visage d’un activiste venu le provoquer et l’agresser.

 

Ces images ont immédiatement été commentées par nos propres médias comme étant « une catastrophe pour l’image d’Israël, particulièrement au jour où les médias internationaux sont focalisés sur Israël du fait de l’arrivée des dizaines de militants pro-palestiniens ». Aucune question posée par contre quant aux circonstances de cet incident.

 

En fait, mis à part la satisfaction de voir enfin pour une fois un soldat de Tsahal régler son compte à l’un de ces freluquets, les témoignages de soldats présents attestent que le face à face entre les activistes et l’armée durait déjà depuis deux heures, que les alliés des terroristes avançaient régulièrement vers un périmètre interdit par l’armée. Selon des soldats sur place, le militant anarchiste danois avait quelque minutes auparavant frappé Eisner sur la main à l’aide d’un bâton, le blessant légèrement, ce qui a provoqué plus tard la réaction de l’officier dont tous les collègues attestent qu’il est par ailleurs d’un caractère particulièrement calme et responsable.

 

Il serait particulièrement injuste, comme certaines rumeurs en font état, que le colonel Shalom Eisner soit évincé de son poste pour s’être défendu contre un militant antisémite !

 

En réalité, il serait bon une fois pour toutes d’ôter l’envie à ces milliers d’hypocrites de se rendre régulièrement en Israël par air, terre et mer, sachant pertinemment qu’ils arrivent dans une démocratie qui n’agira pas envers eux comme en Syrie, en Iran ou à Gaza, où un tout autre sort les attendrait. Ce n’est pas une raison non plus pour l’Etat d’Israël d’être constamment obligé de mobiliser des forces et de l’argent pour contenir ces incessantes manifestations de soutien aux antisémites d’aujourd’hui.

 

Un peu plus de fermeté et de rigueur nous libérerait probablement de cette vermine qui hurle « A mort Israël ! » face aux caméras, mais se tait lorsque des milliers d’hommes de femmes et d’enfants sont assassinés à quelques centaines de kilomètres de là.

 

Repost 0
mordeh'ai - dans Réflexions