Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Mission inachevée de Kerry et référendum souhaitable

1 Juillet 2013 , Rédigé par mordeh'ai

L’heure de vérité approche pour les Palestiniens et les Israéliens car la mission de John Kerry pourrait être la dernière. Un échec des pourparlers mettrait fin à la reprise des négociations avec l’Autorité palestinienne et enterrera le processus de paix. Cette option est mauvaise pour l’Etat juif, catastrophique pour les Palestiniens et le monde arabe, et fort humiliante pour les Etats-Unis.

 

Dans ce contexte, il est dans l’intérêt de tous de déployer des efforts considérables pour reprendre le dialogue et aboutir à un accord par étapes en gardant toujours un espoir réaliste et pragmatique.   

 

Voilà déjà deux décennies que les fameux accords d’Oslo ont été signés en grande pompe sur la pelouse de la Maison Blanche. A l’époque, le gouvernement israélien a voulu sincèrement aboutir à un traité définitif avec les Palestiniens. Il a obtenu en retour un cadeau empoisonné et meurtrier et il est tombé avec maladresse dans un guet-apens.

 

En réalité, l’ancien Premier ministre Itzhak Rabin, assassiné pour avoir eu l’audace de signer ces Accords, n’a jamais eu confiance dans les intentions machiavéliques de Yasser Arafat. Ses successeurs, Sharon et Barak, n’ont pas non plus donné de crédibilité aux paroles d’Arafat bien que Sharon ait commis une grave erreur en se retirant unilatéralement de la bande de Gaza. Ehoud Olmert a cru trouver un partenaire sincère en la personne de Mahmoud Abbas et il lui avait offert avec une générosité excessive plus de 95% des Territoires… la suite est bien connue.

 

Netanyahou, lui, a changé de stratégie. Il ne serait plus question de faire des gestes unilatéraux et des concessions aux Palestiniens sans recevoir en échange de solides garanties, à savoir : la fin des revendications et un terme à la belligérance, et une sécurité absolue pour l’Etat juif dans des frontières sûres et défendables.

 

Les récentes turbulences au Moyen-Orient – la guerre civile en Syrie, les manifestations monstres en Egypte, les affrontements au Liban, les menaces du Hamas, du Hezbollah, ou d’al-Qaida – augmentent les risques de guerre et ne rapprochent pas les chances de paix. Il serait donc irresponsable de faire des concessions aux Palestiniens en traçant des frontières suicidaires, celles des lignes d’armistice de 1949, surnommées par Abba Eban « frontières d’Auschwitz ».

 

Les efforts de John Kerry sont souhaitables et très appréciés mais nous avons toujours cette impression que les Palestiniens n’ont pas changé de stratégie et rêvent de recevoir un Etat sur un plateau d’argent… Ils se bercent évidemment d’illusions et ratent à chaque fois les rendez-vous de l’Histoire.

 

Aujourd’hui, l’Etat juif est assez fort pour ne pas céder aux caprices des Palestiniens ou aux pressions américaines et européennes. Nous rejetons les diktats et nous ne ferons aucune concession douloureuse pour faire plaisir aux uns ou aux autres et servir les intérêts des Etats-Unis ou de l’Union européenne. C’est l’existence même de notre Etat qui est en jeu et seuls les Israéliens décideront par référendum de leur propre avenir !    

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :