Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

L'Autorité Palestinienne ne reviendra pas de sitôt à la raison

4 Juillet 2013 , Rédigé par mordeh'ai

Par Gershon Mesika ( à la tête du Conseil régional de Samarie.)

http://www.israelhayom.com/site/newsletter_opinion.php?id=4863

Adapté par Mordeh'aï pour malaassot.com

 

 

La démarche du secrétaire d'Etat américain John Kerry soulève plusieurs questions. Lors ses visites dans la région il déclare pompeusement qu'il cherche à résoudre le conflit en Terre d'Israël, mais il semble ignorer les dizaines de tentatives qui ont eu lieu pour celà par d'autres envoyés, ce qui n'ont fait que compliquer davantage les choses.

 

Les envoyés, un peu comme la gauche israélienne, tentent d'obtenir des Palestiniens d'accepter quelque chose avec laquelle ils n'ont eu jamais aucune intention d'accepter. Ils ne  relâcheront jamais  volontairement leurs revendications d'une partie des terres d'Israël.

 

Il n'est pas permis à un musulman dans le monde de céder même un seul grain de sable conformément à la loi islamique. Cette notion découle de convictions religieuses profondes et c'est aussi pourquoi, à ce jour, vous pouvez trouver des écoles, des entreprises et des rues à travers les territoires sous tutelle de l'Autorité palestinienne affectées du nom «Andalousie» et «Cordoue», d'après les régions espagnoles gouvernées par l'islam il y a 500 ans.

 

La Terre d'Israël, ou "Palestine" comme ils l'appellent, est considérée comme terre du waqf, une dotation religieuse inaliénable, cette terre est beaucoup plus sacrée que celle d'Espagne. L'ancien président égyptien Anouar el-Sadate, qui a signé un traité de paix avec Israël et a obtenu jusqu'dernier pouce du Sinaï, en retour, a été assassiné pour avoir fait un sacrifice nettement inférieur à celui qui est demandé de faire au président Mahmoud Abbas de l' Autorité palestinienne.

 

L'attente de Kerry, et celle de certains gauchistes, n'est pas réaliste et reflète un manque de compréhension de la situation sur le terrain les Palestiniens ne signeront jamais un accord de paix dans lequel ils renonceraient même à un pouce de terrain .

 

Cette situation est aggravée par la démographie. Quelques 700.000 citoyens israéliens - 10 pour cent de la population d'Israël - vivent au-delà de la ligne verte. Ils jouissent d'une éducation de premier ordre, de la culture, des centres commerciaux et d'une excellente qualité de vie. Parmi ceux-ci, 120.000 personnes vivent à l'extérieur des blocs d'implantations, dans des endroits que la gauche - et probablement Kerry - voit  fluctuants et déplaçables. C'est presque deux fois la population de la ville de Raanana dans le centre d'Israël.

 

J'invite personnellement Kerry à visiter la  Samarie, afin qu'il puisse comprendre ce dont je parle.

 

Nous devons aussi nous rappeler que Kerry se dirige ses efforts à travers une région en crise: l'Egypte qui est sur le point de s'effondrer, avec l'aide des Etats-Unis qui en destituant le président Hosni Moubarak ont sans doute contribué à cela. La Syrie, le Liban et l'Irak sont en proie à une guerre entre sunnites et chiites et l'Iran se rapproche de la faisabilité de l'arme nucléaire qu'il pourrait utiliser pour s'approprier le Moyen-Orient.

 

Les États-Unis ont la capacité de neutraliser cette menace par plusieurs heures de bombardements, mais ne seront plus capables de le faire une fois que l'Iran deviendra une puissance nucléaire.

 

Kerry néglige les vrais problèmes et discrédite davantage les  États-Unis c'est pourquoi pour l'instant - à moins qu'il ne prouve qu'il est capable de ramener les parties à la table des négociations - il se bat au milieu du bourbier Moyen-Oriental .

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :