Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 09:38

 "Zokh’rot" utilise cyniquement des anciens du Palmah’

par Shraga Blum

05/01/2012

http://www.israel7.com/

 

Encore un autre scandale dans les activités d’organisations israéliennes qui sabotent la légitimité même de l’Etat d’Israël. Les buts avoués de l’association "Zokh’rot" sont «d’amener le public israélien à reconnaître la ‘Nakba’ palestinienne», qu’elle décrit comme «la destruction, l’expulsion, le pillage, les massacres, les viols et le maintien en exil subis par les Arabes de Palestine de la part des juifs». L’organisation déploie une intense activité « pédagogique » auprès de la population juive israélienne afin qu’elle « avoue sa responsabilité dans la tragédie des réfugiés et qu’elle reconnaisse un droit au retour intégral de tous les Palestiniens ».

 

Cette fois-ci, l’organisation nocive s’est mis en tête d’attaquer un nouveau projet en recueillant des « témoignages » auprès d’anciens combattants du Palmah’ avouant qu’ils auraient soi-disant perpétré des crimes de guerre lors des combats de 1948. Eitan Bornstein, secrétaire-général de "Zokh’rot" explique «qu’il s’agit d’un pas de plus vers la perpétuation de la ‘Nakba’ en Israël, comme cela avait été fait après l’ère de l’apartheid en Afrique du Sud, et où d’anciens soldats avaient avoué leurs crimes de guerre»!!

 

Reprenant la propagande grossière de l’Autorité Palestinienne, Bronstein indique «que ce que les Israéliens refusaient d’entendre était que l’occupation de la Palestine n’avait pas commencé en 1967 mais en 1948, et qu’elle était présente à Tel-Aviv, Haïfa, Lod ou Ramleh». Il est fier de dire «que son association veut raconter l’histoire de tous les villages palestiniens rayés de la carte par Israël et Tsahal» !

 

Cette nouvelle campagne jouit évidemment d’un grand succès dans le monde arabe mais a indigné l’immense majorité des anciens membres du Palma’h, qui s’insurge contre leurs rares camarades qui se sont prêtés à ce jeu obscène, parmi eux un certain Amnon Neuman, dont les «aveux» diffusés sur le Net ont déjà provoqué des remous. L’ancien ministre Raphy Eitan, lui-aussi ancien membre de ces brigades, estime «que la place de ces traîtres est en prison». Celui qui commandait une unité de combattant du Palmah’ est formel : «Le Palmah’ était l’une des armées les plus morales qui existaient, et je peux témoigner que lorsque nous organisions des représailles après un attentat arabe, nous ne cherchions que les coupables et jamais les femmes, les enfants ou les vieillards!» Eytan précise «qu’il y a pu avoir des morts innocents car les combattants arabes trouvaient refuge dans des villages et se cachaient derrière la population». Pratiques qui n’ont pas changé. La Guerre d’Indépendance était une guerre pour notre survie», poursuit-il, et n’en déplaise à "Zokh’rot", si les Arabes avaient gagné, nous, les juifs, ne serions plus-là ».

 

L’écrivain Israël Wissler, habitant le Kibboutz Netiv Ha-Lamed-Hé, ancien du Palmah’ lui-aussi n’a pas de mots assez durs envers ceux qui profèrent de telles accusations contre cette armée et rappelle : «C’était une guerre impitoyable, comme toutes les guerres. Ils nous tiraient dessus et nous leur tirions dessus, mais nous tentions toujours de préserver la pureté des armes». Il dit ne pas saisir «cette volonté de "Zokh’rot" de faire des auditions d’anciens du Palmah’ dans un tel objectif»!

 

«Il n’y a que des gens qui ne connaissent rien aux réalités de la guerre qui peuvent agir comme le font ces organisations», conclut l’ancien ministre Eitan. Ou de misérables individus pétris de haine de soi.

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai - dans Société