Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Si Abraham devait venir cette année, le Mont du Temple lui serait fermé

27 Décembre 2011 , Rédigé par mordeh'ai

«Si Jésus devait venir cette année, Bethléem lui serait fermée» The Guardian

 

«Et si Abraham venait visiter le Mont du Temple?»

Par Tzvi Ben Gedalyahu

http://www.israelnationalnews.com/

Publié: 26/12/2011,

Adapté par Mordeh'aï ©2011 pour le blog malaasot

http://malaassot.over-blog.com/

 

«Si Jésus devait venir cette année, Bethléem lui serait fermée», écrit le Guardian de Londres cette semaine.

Le Guardian, dépeint un sombre tableau sur "fond d'apartheid" et de points de contrôle militaires qui pourrissent la ville de Bethléem, située immédiatement au sud de Jérusalem. Cette idée a également été utilisé par des ONG anti-Israëliennes (voir NGO Monitor " qui a volé Noël " affiché sur Arutz Sheva pour plus de détails.) L'écrivain, Phoebe Greenwood, raconte également que les communautés juives voisines «asphyxient» la ville et cite un prêtre catholique déplorant l'exode des chrétiens de la ville antique. Il néglige seulement de mentionner que la raison est leur mauvais traitement par les musulmans de l’Autorité Palestinienne.

Beaucoup d'entreprises dans les communautés emploient des Arabes des voisinages, qui peuvent circuler librement tandis que l'on ne permet pas aux Juifs d’entrer dans Bethléem et d'autres zones d’"apartheid" contrôlées par l'Autorité palestinienne. Les médias étrangers titraient sur les problèmes présumés de Bethléem - jusqu'à la veille de Noël, quand soudain, il y a eu des indiscrétions que près de 100.000 visiteurs ont apparemment été en mesure de traverser le "mur de l'apartheid."

"Tous les rapports d'agences de presse étrangères, comme l'Associated Press, ont régulièrement caricaturés les problèmes des chrétiens en Israël. "Comme le reste de la Cisjordanie, la ville a eu des temps durs après le soulèvement palestinien contre l'occupation israélienne qui a éclaté à la fin de 2000," selon l’Autorité Palestinienne.

Justus Reid Weiner, un avocat d’une organisation internationale de droits de l'homme qui enseigne à l'Université hébraïque,(interviewé par le Dr Manfred Gerstenfeld, publié sur Arutz Sheva),a déclaré que les chrétiens avaient perdu leur statut majoritaire à Bethléem, peu après, que Yasser Arafat ait pris le contrôle de l'Autorité palestinienne.

Weiner a déclaré que "sous ces régimes, les résidents Arabes chrétiens ont été les victimes de fréquentes violations des droits de l’homme comprenant, des intimidations, des passages à tabac, des vols de terres, des bombes incendiaires dans des églises et autres institutions chrétiennes,du refus d'emploi,de boycott économique,de torture,d'enlèvements,de mariages forcés,d'harcèlement sexuel, et d'extorsion".

"Et les musulmans qui se sont convertis au christianisme sont ceux qui courent le plus grand danger".

Les années précédentes sous le contrôle juif, l'économie dans Bethelhem, comme dans toute la Judée,la Samarie et Gaza, a prospéré après avoir été étouffée sous l'administration jordanienne, jusqu'à l'Intifada sous Arafat.

Sous l'occupation jordanienne entre 1948 et 1967, tous les lieux saints étaient interdits à la fois aux chrétiens et aux juifs, sauf pour les dignitaires en visite, jusqu'à ce qu'Israël rouvre les sites après la Guerre des Six Jours en 1967.

 

Ni le Guardian ni les agences de presse étrangères ne se sont posés la question de ce qu'il adviendrait d’Abraham le Patriarche s'il revenait aujourd'hui pour une visite sur le Mont du Temple, là où il a sacrifié un bélier, après que D.ieu lui a dit de ne pas sacrifier son fils unique, Its'hak (Isaac).

 

Après la Guerre des Six Jours, Israël a reconnu les revendications musulmanes sur le Mont du Temple, site le plus sacré du Judaïsme, mais les autorités musulmanes ont utilisé ce contrôle de facto pour transporter des tonnes de terre contenant des artéfacts archéologiques datant des Premier et Deuxième Temple juif, dont l'existence a de plus en plus été niée par l'Autorité palestinienne en particulier et le monde arabe en général.  Les juifs sont interdits de prier sur le Mont du Temple et ne sont même pas autorisés à transporter des objets sacrés avec eux.

Avec des observateurs Musulmans surveillant les visites, la police a fréquemment arrêté ou  écarté des Juifs pour diverses violations, telles que le chant ou le récit d'une prière même dans un murmure.

L'Autorité palestinienne a été insistante dans la revendication de sa souveraineté tant sur le Mont du Temple, que sur toute la Vieille Ville, qu’ils étaient territoire Palestinien et seraient le siège d'un pays qu'elle veut établir.Le Président de l'AP Mahmoud Abbas a déclaré que dans le pays de l'Autorité palestinienne, aucun Juif ne serait autorisé à y vivre, ce qui écarterait une visite d’Abraham à l'endroit même qui est le fondement de la croyance en un D.ieu.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :