Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Sheptel : « La gauche hait celui qui avait prédit l’échec d’Oslo »

11 Mars 2011 , Rédigé par mordeh'ai Publié dans #Réflexions

par Shraga Blum

pour Israel 7

11/03/2011 

Un proverbe connu dit « lorsque l’on se trouve moche on préfère casser le miroir ». C’est dans ce sens que s’exprime l’avocat Yoram Sheptel, « enfant terrible » du barreau israélien, lorsqu’il observe la réaction épidermique irrationnelle de la gauche à la nomination de Yaakov Amidror à la tête du Conseil à la Sécurité Nationale. « Il n’y a pas en Israël un homme qui convient le plus à cette fonction que lui », affirme Sheptel, qui avait préparé avec le général le dossier de recours des habitants du Goush Katif auprès de la Cour Suprême contre le désengagement. L’avocat rappelle « que Yaakov Amidror avait émis des avis extrêmement pertinents du point de vue stratégique et militaire mais qui avaient été repoussés du revers de la main par les juges mobilisés au service d’Ariel Sharon aux motifs suivants qui paraissent aujourd’hui tragiquement ridicules: le désengagement fixera une frontière pacifique entre Israël et la Bande de Gaza, Israël pourra se considérer comme totalement libéré de toute responsabilité vis-à-vis de la Bande de Gaza et enfin, que la position d’Israël dans le monde sera notablement rehaussée ».

 Yoram Sheptel se dit « persuadé que l’animosité quasi-hystérique des cercles de gauche envers Amidror est due à son opposition de l’époque à ces accords (qui s’est révélée justifiée) arguant notamment que Yasser Arafat n’avait aucunement l’intention d’aller vers une paix avec Israël mais que toute son attitude était tactique en attendant de revenir au terrorisme lorsque les circonstances le permettront».

« Par sa clairvoyance, Amidror a mis à nu l’hypocrisie et la naïveté de la gauche de l’époque d’Oslo, et elle ne lui pardonnera jamais cela », conclut Sheptel.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :