Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Restaurer son sens à Yom haAtzmaout

8 Mai 2011 , Rédigé par mordeh'ai Publié dans #Tribune libre

par Nessim Cohen Tanugi

Le Lien / Israel Diaspora

Source : Israel 7

 

Le 10 mai Israël célèbrera Yom haAtzmaout, le jour de l’Indépendance.

Oui mais, nous sommes loin, très loin, de l’esprit de l’Indépendance. Israël, disons-le brutalement, n’est plus un pays réellement indépendant.

 

L’Europe exige des frontières pour l’État arabe de Cisjordanie ce qui veut dire qu’elle se permet de définir à sa guise les frontières d’Israël, puisque les frontières de l’une sont forcément les frontières de l’autre ! / Et Israël se tait. L’Europe et les USA appellent cet État « Palestine » ce qui est une négation du droit, très exactement une forfaiture ! Les Juifs d’Israël sont des Palestiniens et cela bien avant qu’un seul État arabe ou Mahomet n’existent. Les Jordaniens aussi ! Quand un pays est démembré, ce qui est le cas de la Palestine, aucune des parties ne peut se réclamer de ce nom. La Tchécoslovaquie, la Yougoslavie, l’URSS n’existent plus. La Palestine non plus. Mais les Arabes de Judée Samarie se croient tous les droits, en particulier de confisquer à leur profit le terme de Palestine !

Et Israël se tait.

L’Europe décide unilatéralement de diviser Jérusalem : au nom de quel droit et de quelle justice ?

Et Israël se tait.

La politique d’Israël est sous tutelle du Quartet et des USA de M. Obama.

Et Israël se tait.

Les USA ont interdit à Israël d’attaquer l’Iran et menacent de représailles.

Et Israël se tait.

L’Iran annonce quotidiennement le très proche moment où Israël sera rayé de la carte.

Et Israël se tait. Etc. Etc.

 

Depuis la chute de l’Empire soviétique et la guerre du Golfe, Israël a perdu son indépendance. Le premier accroc se situe à la Guerre du Golfe, ou le Président Bush (père) a demandé à Israël de ne pas répliquer aux roquettes de Saddam. Avec beaucoup d’hésitation, et sous la pression du clan « atlantiste », Itzhak Shamir s’y est résigné. Ainsi une exception et devenue une règle !

 

Les Obama et autres Sarkozy dont le pouvoir est limité à trois fois rien dans l’échelle du siècle et encore moins dans l’échelle de l’histoire, frappent du poing sur la table, s’indignent, exigent, condamnent.

Et Israël se défend, se justifie s’explique.

 

Au fil du temps, le gouvernement israélien emporté par les extraordinaire réussites économiques et technologiques du pays s’est soudain piqué d’honorabilité, de notabilité, de souci de la « bienséance », du qu’en dira-t-on. Il passe sont temps à se justifier, à se défendre, à crier sa bonne foi, sa démocratie devant des Nations qui font de l’État juif le Juif des États.

 

Naïvement – c’est un trait classique des Juifs – Israël a voulu « se faire aimer » parce que la haine a toujours été et reste toujours le propre de la condition juive : être accepté, « reconnu » comme l’ont dit, a toujours été la faiblesse du peuple juif. « Les amis qui nous veulent du bien » ont choisi pour tactique de nous rassurer : mais non, vous vous trompez, les Palestiniens veulent vraiment la paix. Votre réussite vous permet de faire de larges concessions. Cessez de vous croire assiégés. Et pendant ce temps un terrible étau s’est serré sur notre pays : Syriens, Hezbollah, Hamas, Fatah, Iran et maintenant la Turquie ! Plus nos « amis » nous veulent du bien, plus ils nous font du mal.

Il est temps, grand temps, de défendre nos droits, nos intérêts, notre identité. C’est cela être indépendant.

 

Il faut défendre jalousement notre précieuse indépendance, et résister fermement à ceux qui nous la contestent.

Aujourd’hui c’est déjà très tard.

Demain, il sera trop tard…

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :