Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Réactions à la déclaration d’un Etat arabe

21 Avril 2011 , Rédigé par mordeh'ai Publié dans #Politique

par Meir Ben-Hayoun

pour Israel 7

21/04/2011

 

Des citoyens de Tel-Aviv ont perturbé la déclaration de l’Etat terroriste « palestinien » initiée par des intellectuels et artistes de la gauche israélienne. Les forces de police ont fait écran entre les protagonistes.

De leurs côtés, des hommes politiques de tout le spectre de la droite israélienne ont réagi à cette profanation du concept d’Indépendance.

Le député Michael Ben Ari (Ihoud Léoumi) a réagi à cette provocation de la gauche : « Si nous avions encore besoin d’une preuve que la gauche israélienne s’est coalisée avec nos pires ennemis, Sobol et ses acolytes motivés par la haine d’Israël, nous l’ont fournie. Il s’agit des pires malades mentaux qui soient, des personnes qui donnent l’accolade aux assassins d’enfants juifs. Ce qu’il faut, c’est leur confisquer le Prix d’Israël sur le champ».

La députée Tsippi Hotoveli (Likoud) a affirmé que l’initiative pour la déclaration d’un Etat « palestinien » démontre la déconnection des intellectuels de l’extrême gauche avec la réalité et avec le peuple. Ces diatribes irresponsables sont à la source des pressions internationales sur Israël. Avec de tels propos, ils plongent l’Etat d’Israël dans la catastrophe et ils se rendent indignes d’être les lauréats d’un prix qui porte le nom d’Israël. Cette gauche hypocrite refuse de voir qu’aux yeux des Arabes, il n’y a pas de différence entre les frontières de 1948 et celles de 1967. »

Le député Moshé Matalon (Israël Beitenou) de son action a réagi en ces termes : « la déclaration d’un Etat « palestinien » par des fanatiques de gauche, il ne s’agit de rien d’autre qu’un bande de hallucinants, à la solde des « Palestiniens qui tentent quels qu’en soient les moyens d’attirer l’attention sur eux ». Moshé Matalon poursuit : « Même cette année, rien n’a changé. En invoquant la démocratie, un groupuscule minoritaire et bruyant tente de créer une dictature de la pensée, à l’encontre de ce que désire le peuple d’Israël et sa sécurité. De toute manière, ce rassemblement est la meilleure raison pour une enquête parlementaire sur les ressources financières occultes de ces organisations de gauche. »

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :