Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

QUAND ON RENIE SON PASSE…

6 Février 2010 , Rédigé par mordeh'ai Publié dans #Société

par Jacques Kupfer
Président du Bloc National des Juifs francophones

5 février 2010,

Depuis vingt cinq siècles, le prophète Ezéchiel est enterré en Irak. Ayant vécu l’exil de Babylone, sa sépulture se situe
dans le Sud-est de l’Irak actuel à Al Kiel sur les bords de l’Euphrate. Sa tombe fut un lieu de pèlerinage pour les Juifs qui ont puisé dans ses visions prophétiques la certitude du retour du peuple sur sa terre, la reconstruction du Temple et la victoire finale sur les ennemis. Sur les murs de sa tombe se trouvaient inscrits de nombreux textes hébraïques et ce lieu fut respecté par les divers régimes et dictateurs qui se sont succédés à Bagdad. Malgré toutes les vicissitudes de l’histoire sa tombe resta une propriété juive. L’édifice à coupole qui contient les restes d’Ezéchiel comprend également une autre pièce adjacente où reposent cinq tombes qui, selon la tradition, sont celles des Gaonim.


Le prophète Ezéchiel

Ces derniers mois, des travaux de réfection y furent entrepris et les inscriptions hébraïques effacées et ce lieu est en passe de devenir une mosquée. On n’ose imaginer ce qui se serait passé si une tombe d’un "saint musulman" ou si une mosquée était détournée de sa vocation première. Pour quelques caricatures sur Mohamed dans un journal scandinave, des ambassades furent brûlées, des émeutes sauvages organisées, des menaces de mort émises et des excuses exigées de gouvernements européens.

Quant à la tombe d’Ezéchiel, il ne s’agit que d’un prophète juif. Les Juifs ne sortent pas dans la rue, ne manifestent plus, ne brûlent pas des ambassades. En conséquence tout est permis. Il est vrai que l’Etat d’Israël serait mal venu de déclarer à Hussein Obama que ce sacrilège s’effectue alors que les troupes américaines contrôlent l’Irak et qu’une simple intervention de sa part aurait pu mettre fin à ce nouvel épisode d’islamisation de lieux saints juifs.

Nous serions malvenus de protester alors que Tsahal est resté l’arme au pied pendant que les hordes arabes brûlaient les synagogues du Gouch Katif. Nous serions mal venus de protester alors que nous permettons au Waqf de régenter le Mont du Temple, lieu le plus saint du peuple juif. Les arabes y ont détruit des vestiges uniques des premier et second Temple, creusé au bulldozer dans ce haut lieu de notre spiritualité et érigé de nouvelles mosquées là où sera reconstruit notre troisième et définitif Temple. Nous serions d’autant plus mal venus que non seulement nous permettons au Waqf d’exercer la police sur le Mont du Temple mais que nous permettons à l’Imam de tenir ses prêches antisémites et gêner par ses appels la sérénité de la prière au Kotel. De plus il est interdit aux Juifs qui s’y rendent pour prier, d’ouvrir un livre de prières sous peine d’être en butte aux miliciens arabes et embarqués pour contrôle par la police israélienne qui considère une telle attitude comme une provocation mettant en danger le calme dans la ville.

Le Mont du Temple

Pas de danger que le calme soit rompu par les Juifs qui décideraient demain de monter sur le Har Habaït, d’en expulser les milices arabes et d’y tenir un office religieux. Un reste de mentalité de Golah qui impose la résignation aux Juifs en raison d’une lâcheté des politiques et d’une soumission non sioniste des rabbins. Et ainsi les musulmans s’approprient nos lieux saints car nous ne savons pas les honorer, les relier à notre histoire millénaire et exiger à leur égard ce que chaque autre peuple sur terre aurait considéré comme un dû absolu. Nos ancêtres ont ramené le corps de Joseph et la Guerre des 6 jours nous a permis de lui étendre le protection de Tsahal. Nous avons pourtant permis la destruction de sa tombe, l’incendie de son sépulcre et nos pèlerinages s’effectuent de nuit sous garde armée à de rares occasions.

Démission face au Waqf

Nous avons accepté de remettre au Waqf la gestion de la salle abritant le tombeau de Isaac ! Quel rapport entre Isaac et les arabes, entre notre Père et l’Islam ? Les musulmans se conduisent comme le coucou en parasitant le nid des autres tant qu’un coup d’arrêt ne leur est pas prodigué. C’est ainsi qu’Abraham devient Ibrahim, que Itzhak devient Isaac et que Jacob devient Yakoub ! L’illégale et immorale occupation du Tombeau de nos Patriarches à Hébron par l’Islam a trouvé sa légitimation par des gouvernements juifs tellement étonnés de se retrouver responsables de lieux saints, ou tellement ignorants de notre Histoire ou tellement effrayés du lien matériel avec notre passé et nos droits qu’ils en permirent l’usurpation par les arabes.

Le plus dramatique exemple en est la tombe de Josué à quelques dizaines de mètres d’Ariel. Les dramatiques accords d’Oslo ont laissé le tombeau de Josué, le libérateur de la Terre d’Israël, sous occupation arabe. Ignorance, manque de dignité nationale, complexe devant un chef d’état major qui ne connut ni hésitation ni défaite ou peut être tout simplement la volonté d’ignorer un passé qui nous donne des droits sur l’avenir de cette Terre. Une fois par an, un pèlerinage sous surveillance militaire y est autorisé et nos soldats doivent déblayer auparavant pendant des jours les immondices accumulées sur sa tombe par les arabes. Tout peuple sain y aurait édifié son Arc de Triomphe, maintenu une garde militaire d’honneur et amené les visiteurs étrangers officiels pour y déposer une gerbe. Tout peuple normal aurait emmené ses enfants des écoles sur le Tombeau des Patriarches et aurait enseigné le patriotisme et le courage sur la tombe de Josué.

Un peuple normal

Tout peuple normal ! Il nous reste encore beaucoup de chemin à parcourir pour redevenir des Hébreux appartenant à Erets Israël et sachant qu’Erets Israël nous appartient. Lorsque nous saurons honorer notre passé et mettre en valeur notre lien avec notre patrimoine national, nous pourrons exiger des autres nations le respect et la reconnaissance de la légitimité de notre présence. Ceux qui ne savent pas veiller sur les tombeaux de leurs Peres ne méritent pas la confiance accordée pour veiller sur les berceaux des enfants. Alors Ezéchiel

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :