Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Quand Bibi se décidera-t-il à renvoyer "Napoléon" à sa religion d'apaisement ?

1 Septembre 2011 , Rédigé par mordeh'ai Publié dans #Sécurité

Attentats: le « Shin Bet » avait tout dit .

par Shraga Blum

http://www.israel7.com/

01/09/2011

 

Selon une source haut placée dans les Renseignements, « le nouveau directeur du ‘Shin Bet’, Yoram Cohen aurait ‘piqué’ une terrible colère contre le ministre de la Défense Ehoud Barak après les attentats d’Eilat ». Cohen aurait reproché au ministre « la manière désastreuse dont il a géré les renseignements que lui avait fournis le ‘Shin Bet’ sur la préparation des attentats, leurs auteurs et leurs commanditaires ».

 

Après les attentats, Ehoud Barak s’était pourtant empressé d’attribuer la responsabilité indirecte de la tragédie au commandant de la région sud, Tal Rousso, qui n’aurait pas pris les mesures qui s’imposaient pour mettre à l’abri la population civile le long de la frontière israélo-égyptienne. Mais il s‘avère que le problème s’est situé plus en amont, au niveau du ministre lui-même.

 

Selon Yoram Cohen, « Barak avait reçu tous les renseignements et avertissements de la part du Shabak, à temps et avec tous les détails, y compris les noms et adresses du groupe de commandement localisé à Gaza », et qui a d’ailleurs été éliminé rapidement peu après les attentats. Cette même source indique « que Tsahal n’avait pas reçu depuis longtemps des informations aussi précises et d’aussi bonne qualité de la part du ‘Shin Bet’ » et « que la recommandation faite au ministre avait été de lancer une opération préventive pour atteindre les commanditaires à Gaza ». Mais le ministre s’y serait opposé, « afin de ne pas embraser le terrain ».

 

Finalement, cette « religion de l’apaisement dont est adepte Ehoud Barak » selon les propres termes de cette source, a fait que huit juifs ont été eux bel et bien « embrasés ». Par ailleurs, cette source des Renseignements affirme « que les éléments fournis à l’Etat-major de Tsahal n’avaient pas été intégralement transmis aux officiers de terrain, ce qui explique le manque de préparation de Tsahal dans la région où se sont déroulés les attentats.

 

A la lumière de ces éléments, l’un des hommes politiques présents à un débat sur cette question à la Commission des Affaires étrangères et de la Défense, a qualifié de « miracle, le fait que le chauffeur du bus n’ait pas été touché par les balles des terroristes, car cela aurait stoppé la route du véhicule, et les terroristes auraient pu alors y monter et tuer un à un ses dizaines de passagers».

 

La source du Rensiegnement conclut « que l’intérêt supérieur de l’Etat est de préserver à tout pris ses citoyens et non préserver à tout prix le calme ». A la direction du ‘Shin Bet’ on refuse de commenter les déclarations de cette source, et au ministère de la Défense on les qualifie « d’entièrement fantaisistes »…

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :