Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Pourquoi donc le groupe EDF ignore-t il Israël ? .

27 Janvier 2010 , Rédigé par mordeh'ai

 Daniel Rouach pour israelvalley.com
27-01-2010

Une véritable tornade médiatique. Henri Proglio, le célèbre Président du Groupe Veolia, est plus que jamais présent dans l’actualité car sa double fonction EDF-Veolia pose problème. Hier soir le Président Nicolas Sarkozy a eu l’occasion de défendre à la télévision l’un des “meilleurs patrons de France” qui connaît bien l’Etat Hébreu. Veolia emploie plus de 319 000 salariés dans 67 pays, dont Israël. (L’entreprise est cotée à la bourse de Paris ainsi qu’à la bourse de New York). C’est Henri Starkman qui dirige avec brio en Israël la filiale de Veolia.
J’ai eu l’occasion de rencontrer Henri Proglio à la Chambre de Commerce France-Israël. Il est, sans se forcer, l’un des plus grands amis d’Israël. Son discours était d’une simplicité proverbiale. Henri Cukierman, le Président de la CCFI, l’avait à l’époque couvert d’éloges. La manière dont Proglio parle d’Israël est tout à fait chaleureuse. Rien à voir avec quelques patrons français qui ont même “peur” de prononcer le mot “Israël” en public. Il fait partie des quelques grands patrons qui, malgré des campagnes de dénigrement sur les activité de Véolia en Israël, ont gardé leur sang-froid. Proglio considère qu’Israël est un pays comme les autres et qui mérite beaucoup d’attention surtout pour ses technologies et sa high-tech.
Le Directeur de Veolia Environnement, Michel Dutang s’était rendu en Israël pour lancer un nouveau centre de R&D et pour débuter une nouvelle collaboration entre l’entreprise et des universitaires, notamment avec le Ruppin Academic Center. Cette coopération doit se réaliser dans un bâtiment du campus de Ruppin à Mikhmoret. La construction de ce bâtiment devrait s’achever, alors que le nouveau centre de R&D devrait fonctionner dès cette année. Le nouveau centre de recherche devrait employer plusieurs dizaines de chercheurs.
Dutang était très clair sur les capacités israéliennes dans son secteur : « Il y a une forte concentration de scientifiques (du même secteur que Veolia, ndlr) ici. Nous avons appris qu’il était plus profitable d’adapter des solutions opérationnelles à un pays si la R&D est dirigée par des acteurs locaux. Les compétences locales sont une grosse valeur ajoutée pour préparer des solutions spécifiques sur mesures. »
Dutang avait affirmé ensuite au quotidien israélien Globes : « Israël souffre aujourd’hui d’une pénurie d’eau, alors qu’il affiche un des plus grands savoir-faire dans ce domaine qu’il est impossible de retrouver aux UK par exemple. Les vagues d’immigrations russes et ses collaborations avec ses voisins ont permis à Israël de développer un savoir-faire impressionnant, car les Russes sont très forts en recherche fondamentale, qui est souvent négligée dans les autres pays de l’Ouest…()
D’autres entreprises mondiales ont installé des centres de recherches en Israël à cause de la qualité des scientifiques et les professionnels locaux ».

 Veolia fait donc bien partie de la “galaxie” France à Tel-Aviv. Avec beaucoup de discrétion, son Président a fait en sorte que le PDG de Véolia à Tel-Aviv n’ait jamais eu de problèmes majeurs. La stratégie d’expansion et d’investissements de Véolia dans l’Etat Hébreu est bien une réalité. Proglio a rencontré Shimon Pérès plus d’une fois. Un article du Nouvel Obs tout à fait intéressant est à relire :
Proglio: «Je connais Nicolas Sarkozy, nous ne sommes pas intimes, il me consulte sur des sujets économiques et industriels.» Et cela lui plaît, à Henri Proglio, d’avoir l’oreille des puissants. Cette semaine, il fait partie du bataillon de patrons invités par Nicolas Sarkozy au voyage officiel en Chine. Le mois dernier, il était en Israël où il a rencontré Ehoud Olmert et Shimon Pères. Cet homme de 58 ans, austère et secret, est reçu par les chefs d’Etat à l’étranger ou les maires des grandes capitales".

Il y a quatre ans, Veolia Israël a voulu “porter la culture française à la connaissance du grand public israélien”. C’est dans ce cadre que la société avait entrepris le parrainage des événements culturels de « Voilà ! Une saison française en Israël ». Veolia avait investi environ 200 000 dollars dans ce parrainage. Veolia avait fait son entrée en Israël en 1993 et est devenue la plus grande société française en Israël :

Veolia Israël
fait partie du consortium qui avait gagné l’appel d’offre pour le dessalement d’eau de mer à Ashkelon, soit une production supérieure à 100 millions de mètres cubes d’eau potable par an. En 2004 la firme a ouvert une filiale dans le domaine de l’énergie. Elle fournit des services énergétiques, climatiques et de maintenance industrielle à des centres commerciaux, des hôpitaux, etc.
Veolia Israël gère le traitement des déchets domestiques, dangereux, industriels et commerciaux à tous les stades.

Lorsque Proglio passera en revue les actions internationales d’EDF dans le monde, il se rendra bien vite compte que le groupe EDF ne s’intéresse pas du tout à Israël. La raison de cette absence ? La réponse est malheureusement bien simple : une peur de la part des patrons d’EDF de lire dans la presse française et dans les médias internet pro-palestiniens ce genre d’articles : “La filiale transport de la multinationale française Veolia vient de perdre un contrat d’une valeur de 750 millions d’euros à Bordeaux. Ce contrat représentait la gestion du plus important réseau urbain de France. Le marché a été attribué à Keolis, filiale de la Sncf. La Communauté Urbaine de Bordeaux a indiqué que sa décision était basée sur des facteurs commerciaux, mais le questionnement sur l’implication de Veolia dans le projet controversé de tramway à Jérusalem, a partout suscité un débat intense.

En effet, les entreprises françaises Veolia et Alstom sont mises en cause depuis plusieurs années en raison de leur participation à la construction d’un tramway destiné à relier Jérusalem-ouest (Israël) aux colonies israéliennes illégales dans les territoires palestiniens occupés.

ISRAELVALLEY PLUS : 

Veolia Environnement, l’eau, mais pas seulement.Véritable héritier de la Générale des Eaux, Veolia Environnement (ex Vivendi Environnement) regroupe les quatre activités " historiques " de Vivendi Universal, dont elle fut une filiale jusqu’à décembre 2002. La distribution d’eau, via Vivendi Water, leader mondial, reste sa première activité. Il entend désormais s’appuyer sur une recherche très pointue pour répondre à des exigences toujours plus importantes dans ce domaine et se recentre sur ses métiers d’origine.
Avec Dalkia, le groupe est aussi le leader de la fourniture d’énergie par cogénération (électricité et vapeur), une énergie promise à un grand avenir.Grâce à Connex, il transporte plus d’un milliard de voyageurs par an. Ainsi Connex UK gère 20% du réseau ferré britannique ainsi que le métro de Stockholm et des réseaux ferrés en Allemagne et en Australie. La société est également implantée au Etats-Unis, où elle vient de décrocher l’exploitation du réseau ferroviaire de la banlieue de Boston pour cinq années. Enfin, avec Onyx, Veolia Environnement est le troisième opérateur mondial sur le marché des déchets. Le groupe gère en effet les déchets de 70 millions de personnes à travers le monde et est spécialisé dans le traitement des déchets industriels spéciaux.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :