Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 11:47

par Shraga Blum

http://www.israel7.com/

27/11/2011

 

Comme l'a écrit E.Navon dans son éfito "la lettre dérobée" que j'ai adapté ici-même "Pendant des décennies, beaucoup de personnes en Israël se sont demandées pourquoi des gouvernements de droite sont généralement incapables de mettre en œuvre leurs politiques et finissent souvent par adopter la rhétorique de la Gauche................ Les anciens "princes" du Likud qui ont grandi avec ce complexe d'infériorité vis-à-vis de la gauche.....

Ils sont pétrifiés par l'accusation de Haaretz de ne pas respecter "l'état de droit." Ils sont imprégnés de l'idée que les gens qui lisent Haaretz et qui vivent à Tel-Aviv sont plus intelligents,"

C'est ce qui se passe avec Nethanyahu !!! un pas en avant et deux pas en arrière ( malgré ses déclarations enflamées et patriotiques ) si la Cour Suprême ,Obama ou quiconque fait les gros yeux et menace sa pérenité !!!

Mordeh'aï

 

 Comme cela s’est passé à plusieurs reprises, le Premier ministre Binyamin Netanyahou a une nouvelle fois fait stopper au dernier moment les travaux indispensables à la sécurité de la « Passerelle des Maghrébins » qui relie le Kotel à l’entrée de la mosquée construite à la place du Temple de Jérusalem. Les équipes de travail ainsi que les machines étaient déjà sur place pour commencer les travaux mais tout a été arrêté par « ordre venu d’en haut ».

Le scénario est exactement le même à chaque épisode : l’ingénieur en chef de la Ville de Jérusalem, les responsables des Pompiers ainsi que ceux de l’Office National des Antiquités sonnent le signal d’alarme (depuis un certain temps déjà) sur les dangers d’effondrement de cette construction en bois et exigent sa destruction pour construire une structure solide. Immédiatement, la machine de propagande musulmane se met en branle, accusant Israël « de projeter de porter atteinte à la Mosquée » et menaçant « d’un embrasement du monde musulman » au cas où les juifs touchaient à cette passerelle. Les autorités municipales font alors savoir qu’elles passeront outre ces menaces, premièrement parce qu’il s’agit d’une question de sécurité publique et deuxièmement parce qu’Israël est tout simplement souverain sur le Mont du Temple. Mais au dernier moment, le Premier ministre ordonne de tout arrêter « pour des raisons de sensibilité de la situation ».

 

Cette fois-ci, il s’agit d’avertissements venus à la fois de Jordanie et d’Egypte « sur des troubles dans le monde musulman que provoqueraient de tels travaux ». L’un des dirigeants des Frères Musulmans s’est même permis de menacer Israël à la télévision égyptienne, accusant « les sionistes de vouloir entrer en force pour saccager et profaner la mosquée Al-Aqsa ». Tout cela a suffi pour que le Premier ministre qui se fend toujours en déclarations enflammées pour Jérusalem de céder une nouvelle fois face au chantage inadmissible des usurpateurs musulmans. Tout comme la construction juive à Jérusalem, « ce n’est jamais le bon moment » pour faire ce que n’importe quel Etat ferait, à savoir agir en vertu de sa souveraineté et de son droit. Et lorsqu’on cède sur nos droits naturels, on donne raison à ceux qui nous les contestent.

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai - dans Réflexions