Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

On continue dans l'absurde et l'Ubuesque.....

27 Septembre 2011 , Rédigé par mordeh'ai Publié dans #Sécurité

Légitime défense qui coûte cher.

par Meir Ben-Hayoun

http://www.israel7.com/

27/09/2011

 

S. a tiré en l’air pour sauver sa vie et celle de son épouse, et faire fuir les résidents arabes qui l’ont bombardé de pierres. Pour cette raison, il s’est retrouvé mis en examen par la police.

 

Cet incident a été rapporté par l’Association Honenou d’aide pour personnes ayant été contraintes de se défendre sur les routes de Judée-Samarie et qui, dans de nombreux cas, se retrouvent suspectées ou accusées pour avoir sauvé leurs vies. Vendredi 23 septembre, après l’assassinat à coups de pierres d’Asher Palmer et de son fils Yonathan (1 an et demi), un couple est sorti de Kyriat-Arba pour annoncer cette terrible nouvelle à Pouah Palmer, la veuve d’Asher, qui se trouvait au même moment à Jérusalem.

 

Après avoir informé Pouah Palmer, sur la route du retour entre le Goush Etzion et Kyriat Arba, des Arabes se sont mis à bombarder de pierres le véhicule de ce couple et l’ont encerclé. S. qui a servi dans une unité spéciale en tant qu’instructeur de lutte antiterroriste, a senti que la vie de son épouse et la sienne étaient en danger. Il a dégainé son arme et a tiré en l’air pour faire fuir ses agresseurs arabes. La carrosserie de sa voiture en est sortie toute endommagée.

 

S. a informé par téléphone cellulaire le centre de sécurité régionale de cet incident. Il est arrivé à Kyriat-Arba juste avant le début du Shabbat. Le soir, après l’entrée du Shabbat, quatre voitures de police sont arrivées à son domicile. Les policiers ont voulu mettre au clair ce qui s’était passé et ont demandé à S. pourquoi il a ouvert le feu. S. a expliqué qu’ils étaient en danger de mort lorsque le groupe d’émeutiers arabes a encerclé sa voiture.

 

Les policiers ont dit à S. qu’ils ne le retiennent pas à cause du Shabbat, mais qu’il devra se présenter au Commissariat d’Hébron samedi soir après le Shabbat.

Après la sortie du Shabbat, S. a contacté l’Association Honenou et a été briefé par Maitre Adi Kedar. S. s’est présenté samedi soir au Commissariat et a été interrogé sous avertissement, puis a été libéré sans condition. Le lendemain, dimanche 24 septembre, son épousé aussi a été convoquée par la police.

 

L’Association Honenou qui s’occupe de ce dossier a transmis sa réaction : « A notre grand regret, des cas où des Juifs se trouvant en danger de mort agissent en toute légitime défense et se retrouvent mis en examen, et parfois même, arrêtés, se multiplient et nous parviennent. Malgré le cruel rappel de vendredi dernier où un père et son fils d’un an et demi ont été assassinés par jets de pierres, la Police et le Parquet n’ont toujours pas pris acte du danger qui plane au-dessus des Juifs sur les routes de Judée-Samarie et tentent toujours par des mesures judiciaires tatillonnes de les priver de la possibilité de défendre leurs vies. »

 

Le député Yaacov Katz (Ihoud Léoumi) a déclaré « Mette en examen ce tsadik (juste), c’est la poursuite de cette politique des dirigeants sécuritaires d’harceler les quatre cent mille résidents de Judée-Samarie pour miner leur vie quotidienne. Cependant, comme nous l’ont enseigné nos Sages de mémoire bénie : » plus on le torture, plus il se multipliera et plus fort il surgira. » Le peuple d’Israël a besoin d’un autre pouvoir qui appliquera une politique sécuritaire toute différente, pas un système de sécurité qui s’est donné pour objectif de déprimer le peuple de Sion »

 

De son côté le député Michael Ben-Ari (Ihoud Léoumi) a affirmé : « Il y a des éléments dans la police d’Israël qui se prennent pour une antenne de la police « palestinienne ». Un Juif qui protège sa vie et celle de son épouse doit être décoré et non pas être mis en examen. Ce qui est dommage, c’est qu’il n’ait pas descendu les jeteurs de pierres. De façon douloureuse, le bébé Yonathan et son père, Asher Palmer, que Dieu venge leur sang, nous ont rappelés à l’ordre que des pierres peuvent tuer. »

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :