Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Obama soutient la mosquée du « Ground Zéro » et en fait une question présidentielle sans équivoque.

14 Août 2010 , Rédigé par mordeh'ai Publié dans #Revue de presse

Source : Israël News

le 14.08. 2010

Adapté par Mordeh'aï ©2010 pour malaassot.over-blog.com

A la Maison Blanche lors du dîner de l'État célébrant le mois du Ramadan le président américain a fait ces commentaires : que « les musulmans ont le même droit de pratiquer leur religion comme tous les autres citoyens américains. … C'est l’Amérique, et notre engagement envers la liberté religieuse doit être inébranlable …. ».

Le président Barack Obama a approuvé avec détermination vendredi, le permis de construire d’une mosquée à proximité du site des Tours Jumelles du World Trade Center détruites, disant que les principes fondateurs du pays n’en demandaient pas moins. " En tant que citoyen et en tant que président, je crois que les musulmans ont le même droit de pratiquer leur religion comme tout le monde dans ce pays, pesant pour la première fois dans la controverse qui déchire la ville de New York et la nation.

US President Barack Obama (Photo: Reuters)

" Cela inclut le droit de construire un lieu de culte et un centre communautaire sur une propriété privée dans le bas Manhattan, conformément aux lois et règlements locaux." -" C'est l’Amérique, et notre engagement envers la liberté religieuse doit être inébranlable." - La Maison Blanche n'avait pas encore pris position sur la construction de la mosquée, qui fera partie d'un centre islamique de 100 millions de dollars, à deux pâtés de maisons où près de 3.000 personnes ont péri lorsque les avions de ligne détournés ont percuté les tours du World Trade Center le  11 Septembre, 2001. Le secrétaire à la communication Robert Gibbs, a insisté qu'il s'agissait d'une affaire locale.

C'était déjà beaucoup plus que cela, suscitant le débat dans tout le pays comme d’éminents Républicains tels l'ancienne candidate au poste de vice-présidente Sarah Palin et l'ancien Président du Parlement Triton Gingrich qui ont dit leur opposition. Comme l’avait déjà fait la Ligue d'Anti-diffamation, un groupe de droits civils juif.

Obama en a fait sans aucune équivoque une question présidentielle ce vendredi.

Tout en insistant que l’emplacement où s’étaient éleées jadis les tours jumelles a été en effet "sanctifié,"

Obama a dit que la façon la plus appropriée de l'honorer était d'appliquer les valeurs américaines.

Entrer dans ce débat en cette année électorale très chargée, Obama savait sûrement que ses paroles ne feraient pas seulement les « gros titres », mais seraient entendues par les musulmans du monde entier. Le président en a fait un point d'ouverture vers la communauté musulmane mondiale,  les plus de 100 invités du dîner de vendredi compris les ambassadeurs de l'Arabie Saoudite et d'Indonésie ainsi que des représentants de nombreux pays musulmans.

Assis autour de tables éclairées aux chandelles, les convives ont écouté attentivement ce que Barack Obama avait à évoquer, puis ils se sont levés et applaudis lorsque le président en a eu terminé de ses remarques.

" Notre capacité de prouver non seulement la tolérance, mais le respect envers ceux qui sont différents de nous - ce mode de vie, est la quintessence du credo américain, il est érigé et en complète dénégation du nihilisme de ceux qui nous ont attaqué ce matin de Septembre et qui continuent aujourd'hui à comploter contre nous. "

Obama rappelait qu’en d’autres temps la construction de synagogues ou d’églises catholiques posaient "problèmes".  Mais maintes et maintes fois, les Américains ont démontré qu’ils pouvaient dépasser ces questions et rester fidèles à leurs valeurs fondamentales et d’en ressortir plus forts grâce à elles,"  "Donc, ce doit l’être et ça le sera aujourd'hui."

Majorité d'Américains contre la mosquée.

Le maire de New York Michael Bloomberg, un indépendant qui a été ungrand partisan de la mosquée, a accueilli les paroles d'Obama comme "une défense en fanfare de la liberté des religions."

Mais quelques Républicains ont été rapide pour contester les paroles d’Obama.

"Le président Obama a tort ", a dit le représentant Républicain de New York. Peter King. " Il est insensible et se soucie peu que la communauté musulmane construise une mosquée sous le spectre du Ground Zéro. Tandis qu'elle a le droit de construire une mosquée elle en abuse en offensant inutilement la mémoire de tant de personnes qui ont souffert."

Alors que sa déclaration concernant la mosquée pourrait trouver grâce dans le monde musulman, la position d'Obama va à l'encontre des opinions de la majorité des Américains, selon les sondages. A CNN / Opinion Research sondage publié cette semaine, près de 70 % des Américains sont opposés à laconstruction de la mosquée à cet endroit alors que seulement 29% pour cent l'approuvent. Un certain nombre de politiciens démocrates ont évité la controverse.

Le groupe qui est derrière ce projet de 100 millions de dollars, " l'Initiative Cordoba ", le décrit comme un centre culturel pour la communauté musulmane. Au début les plans exigeaient non seulement des lieux de prière, mais une piscine, une école de cuisine, des ateliers d'arts et d'autres caractéristiques. Les développeurs l'envisageaient comme une plaque tournante pour l'interaction interreligieuse, autant pour les musulmans un lieu qui comblerait certains de leurs propres schismes de la foi.

Les opposants, dont certains proches des victimes des attaques, du 11 Septembre 2001,  voient, la perspective d'une mosquée si près du centre commercial détruit, comme une insulte à la mémoire des morts par le terrorisme islamique. Certains des proches des victimes, toutefois, sont en faveur.

La mosquée a gagné l'approbation de la planification locale,  mais est confrontée à des défis juridiques, et le Parti conservateur de New York planifie une campagne publicitaire à la TV pour utiliser son pouvoir de blocage du projet.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :