Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Noam Shalit est sorti ‘du bois’

15 Janvier 2012 , Rédigé par mordeh'ai Publié dans #Réflexions

Par Ron Jager

pour Israël National News http://www.israelnationalnews.com/Articles/Article.aspx/11119

13 Janvier,2012

Adaptation française par Mordeh’aï © 2012 pour le blog malaassot

http://malaassot.over-blog.com/

Shlomo Cohen's Daily Cartoon 11.01.2012  Israel Hayom

Noam Shalit a renforcé mon pressentiment, Noam Shalit a été associé sur la carte politique juste au côté de la droite, à ceux qui croient en Eretz Yisrael, sa campagne pour faire libérer Gilad aurait pu être ignorée par les grands médias.

Ma réponse immédiate et mes pensées en entendant parler de la décision de Noam Shalit de concourir sur la liste du Parti Travailliste pour entrer à la Knesset pour devenir politicien, sont qu'il a trahi la confiance et l'immense bonne volonté générées lors de la campagne pour la libération de Gilad.

En "sortant du bois"; ce qui est défini comme "parler en public de quelque chose que vous avez gardé secret longtemps parce que vous étiez embarrassé", Noam Shalit a renforcé ce sentiment intérieur, cette pensée réprimée, du non-dit que j’ai ressenti, à savoir que Noam Shalit avait été associé à l'autre côté de la carte politique, le côté juste, à ceux qui croient en Eretz Yisrael, sa campagne entière pour faire libérer Gilad aurait pu être ignorée par les médias majeurs, ignorée des messagers et des agitateurs, laissant moisir son fils en prison.

Aucune sympathie internationale, pas de manchettes voyantes, pas de millions de dollars de campagnes de relation publiques qui ont fait un "pro bono" (à titre gracieux) avantageux. La décision de Noam Shalit d'utiliser pour sa propre ambition politique la vague de reconnaissance publique qu'il a gagnée en menant une campagne apolitique pour libérer Gilad, ayant pour résultat un accord politique controversé qui amené à la libération de 1027 terroristes, le rend personnellement et moralement responsable si ces terroristes frappaient de nouveau.

En tant que père, je peux comprendre et m'identifier à la douleur personnelle de Noam Shalit et de sa famille et leur besoin de faire tout ce qui pouvait être fait pour libérer leur Gilad. Je peux même comprendre le risque calculé et les conséquences d'un échange de prisonniers déséquilibré et dangereux qui peut augmenter seulement le nombre de victimes futures du terrorisme.

Ce qui est inexcusable, c’est l'utilisation par Noam Shalit du " consensus national de l'opinion publique " et notre soutien, à des fins personnelles. Je me demande parfois, quand et à quel moment dans la campagne pour la libération de Gilad, Noam a-t-il pris la décision de poser sa candidature aux fonctions de député?

La campagne réussie devait libérer Gilad pas le besoin de donner un grand éclairage à Noam pour qu'il puisse l’utiliser en fin de compte à promouvoir ses aspirations politiques au Parti Travailliste? Gilad n'avait pas été encore libéré, que Noam depuis sa position de personnage de premier plan du Parti Travailliste, soit l’initiateur des attaques contre le Premier ministre Netanyahu? Cette aptitude amène à la conclusion, que Noam Shalit n'est pas l'homme de valeurs et de moralité que l'on a voulu nous " vendre ".

Le jour où Gilad a été libéré, beaucoup d'entre nous sinon tous se sont sentis fiers, que toute une nation était prête à sacrifier beaucoup pour un seul soldat. Quand nous avons vu la douleur des familles endeuillées qui ont vu les assassins de leurs proches être libérés, nous avons été divisé et les cœurs brisés, de sentir la douleur associée des parents qui ont perdu un enfant, à la douleur des parents qui luttaient pour sauver leur fils. Cependant, aujourd'hui en réponse à l'annonce de Noam, je suis blessé pour les parents de victimes du terrorisme qui doivent vivre non seulement avec leur propre perte personnelle irremplaçable, mais aussi avec le sentiment que Noam les a manipulé et exploité tout ce qui est arrivé à son fils pour son propre bénéfice.

Noam Shalit, en rejoignant la liste des membres du Parti Travailliste pour la future Knesset, montre son vrai visage. La culture politique d'un parti indécrottable qui a vendu à la nation un faux processus de paix qui a provoqué des milliers de morts en raison du terrorisme, est évidemment le foyer politique naturel pour un homme qui a brisé nos cœurs et a trahi notre confiance.

Shabbat dernier, le rédacteur en chef du journal en hébreu " Makor Rishon ", Uri Elitzur, a écrit que Noam Shalit est un gars sympathique, ayant porté un incroyable succès de campagne de relations publiques pour la libération de son fils Gilad. Toutefois, la campagne a pris fait et cause pour les messages qui étaient jusqu'à ces dernières années un anathème au Credo Sioniste; les messages comme celui de l'individu est plus important que la majorité, que le présent est plus important que l'avenir, que " mon " fils est plus important que vos fils.

Ces trois messages, dit-il, sont absolument contraires aux valeurs qui ont caractérisé nos années formatives dans lesquelles des sacrifices personnels au bénéfice du ‘Clal Yisrael’ (d’Israël en général); le peuple juif était fondamental, cette conviction étant une valeur primordiale qui a motivé nos fils et filles à charger l'ennemi sous le feu. Le grand public avait cru et soutenu l'idée que le besoin collectif  était une priorité pour remplacer le besoin individuel.

Si dans le passé, a-t-il prévenu, les généraux décorés qui ont défendu l'état d'Israël étaient les principaux piliers de la liste dans laquelle on cherchait à obtenir de nouveaux dirigeants politiques, aujourd'hui la TV-réalité et les campagnes de relations publiques ont joint leurs forces pour nous amener des stars des médias et du personnel, dont les visages étaient il y a peu dans les médias, pour gouverner Israël; pour relever le défi d'un Iran potentiellement nucléarisé, du Printemps arabe, de la crise économique mondiale et des difficultés quotidiennes inhérentes à la gestion de l'État d'Israël.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :