Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Netanyahu: "les sanctions contre l'Iran ça ne fonctionne pas!"

17 Février 2012 , Rédigé par mordeh'ai Publié dans #Revue de presse

Par Gavriel Queenann

publication: 16/02/2012,

http://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/152847

Adapté par Mordeh'aï ©2012 malaassot.com

 

Jérusalem est en ébulition de colère dans l'atmosphère d'attaques terroristes ciblant cette semaine des diplomates israeliens en Asie.

 

Le Premier ministre Binyamin Netanyahou a déclaré jeudi que les sanctions imposées à l'Iran par la communauté internationale "ne fonctionnent pas".

"L'Iran est la puissance la plus irresponsable du monde. J'espère que les sanctions auront un effet, mais jusqu'ici elles n'ont n'en pas eu", a indiqué M.Netanyahu lors d'une visite d'Etat à Nicosie (Chypre).

"Nous traitons avec un régime qui viole toutes les résolutions et n'a aucun respect pour les standards internationaux," a déclaré le premier ministre israélien. "La course à l'arme nucléaire de l'Iran devrait concerner les Etats-Unis et tous les autres pays." "L'arme nucléaire entre les mains d'un tel régime est la cause d'une grande préoccupation pour les États-Unis et Israël", a-t-il ajouté.

Les remarques de Netanyahu sont arrivées le même jour que le représentant d'Israël à l'Organisation des Nations Unies  déposait une plainte auprès de M. Ban Ki-moon Secrétaire des Nations Unies, sur ce qu'il décrit comme " une campagne de terrorisme Iranien prenant comme cible les diplomates israéliens ".

La femme de l'attaché de la défense d'Israël à Delhi a été sérieusement blessée dans une voiture piégée lundi, tandis que les autorités en Géorgie ont désamorcé une bombe sur un véhicule diplomatique israélien dans la capitale Tbilissi.

Trois ressortissants iraniens ont été arrêtés en Thaïlande et en Malaisie après l'attentat raté visant des diplomates israéliens à Bangkok; tandis que le Koweïtien 'Al-Jarida' rapportait que le service israelien de renseignements Mossad et les autorités de Singapour avaient déjoué une attaque visant le Ministre de la Défense Nationale Ehud Barak jeudi. Les autorités de Singapour, ont cependant, nié disant que "ce n'est jamais arrivé."

Mercredi, Netanyahu  a dit que ces attaques de l'Iran ont révélé et montré au monde son "vrai visage."

"L'Iran sape la stabilité du monde et nuit aux diplomates innocents," a dit également Netanyahu. "Tous les pays du monde doivent condamner ces actes de terrorisme Iranien et tracer une ligne rouge."

Les analystes disent que les déclarations de Netanyahu à Nicosie révèlent la frustration croissante de Jérusalem à cause des sanctions de l'administration des États-Unis et du président Barack Obama à l'arrêt du programme nucléaire iranien. Auparavant, Netnayahu avait soutenu publiquement des sanctions tout en exprimant ses réserves privées.

En début de semaine dernière, Netanyahu a réprimandé de hauts fonctionnaires pour avoir parler ouvertement d'une frappe potentielle de l'Iran disant qu'ils avaient sapé l'effort des sanctions. Ses remarques avaient été largement considérées comme une reconnaissance publique des commentaires du Ministre de la Défense Nationale Ehud Barak qui avait dit aux journalistes que l'Iran "entre dans la zone d'immunité" et le temps pour une frappe militaire "s'envolait".

Après une dispute très en vue dans les médias entre des officiels israéliens et des responsables américains sur la manière de faire face aux ambitions nucléaires de l'Iran ces dernières semaines, Netanyahu et Obama cherchent à minimiser les divisions et de montrer un front uni.

Toutefois, vendredi dernier des fonctionnaires de l'administration Obama ont pris l'initiative inhabituelle de pactiser avec Téhéran en accusant Israël de financer la formation et les assassinats de scientifiques nucléaires iraniens par les moudjahidin du peuple d'Iran.

Cette pactisation est survenue immédiatement après les révélations par des officiels américains qui annonçaient non seulement la visite secrète du Chef du Mossad Tamir Pardo pour discuter d'une frappe potentielle sur l'Iran, mais aussi la révélation du Secrétaire d'Etat américain à la Défense qui donnait publiquement le calendrier probable d'une telle frappe par Israël.

Israël, les États-Unis, ses alliés Occidentaux et les nations Arabes du Golfe croient que l'Iran cherche à fabriquer des armes nucléaires. L'Iran le nie.

Cependant, l'Association Internationale de l'Énergie atomique (AIEA) a publié un rapport en fin 2011 citant des sources d'intelligence Occidentales crédibles, qui disaient que l'Iran avait cherché - et continuait de chercher - la technologie nucléaire de nature militaire.

Elle avait également fustigé le refus de l'Iran de permettre aux inspecteurs de l'AIEA l'accès à ses installations nucléaires sous couvert du Traité de non-prolifération des armes nucléaires, dont Téhéran est signataire, qui l'a conduit à croire de la mauvaise foi de l'Iran et que ce dernier cachait la vraie nature de ses recherches nucléaires.

Israël considère l'arme nucléaire entre les mains de l'Iran comme une menace potentielle existentielle, en notant que les responsables iraniens avaient lancé des appels répétés à la destruction de l'Etat juif d'Israël, tout en l'appelant un "Etat à la bombe".

D'autre part, tandis que Washington considère l'Iran comme un Etat paria qui ne devrait pas se joindre au soi-disant "club nucléaire" des Etats possédant des armes atomiques, elle ne partage pas le niveau de risque d'Israël si l'Iran réussissait à l'obtenir.

Le Ministre israélien des Affaires stratégiques, Moshe Yaalon, a ouvertement déclaré en Janvier que Barack Obama est préoccupé davantage à prévenir une flambée potentielle des prix du pétrole découlant d'une attaque au cours de sa campagne de réélection que des implications stratégiques d'une bombe nucléaire iranienne.

 

Mais Netanyahu n'est pas soumis aux soucis d'élection d'Obama et il a à s'occuper de "son propre problème grandissant de l'Iran" tant pour protéger que de satisfaire son propre peuple –et il a précisé qu'il “ne présidera pas à un deuxième Holocauste.”

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :