Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Meurtre : Orange mécanique à Jérusalem

31 Août 2010 , Rédigé par mordeh'ai Publié dans #Société

par Meir Ben-Hayoun

pour Israel 7

31/08/2010

Mardi 31 août, la police de Jérusalem a transmis les détails d’une affaire particulièrement choquante, le meurtre d’un Juif américain, Lance Wolff, 60 ans à la Place des Chats* au centre-ville, non loin de la Rue Ben-Yehuda. Lance Wolff a été assassiné mercredi 18 août à coups de planches de bois sur la tête par deux adolescents arabes âgés de 15 et 14 ans qui résident dans la partie Est de la capitale. Ces deux jeunes qui étaient en état d’ébriété avancée ont justifié leur crime en affirmant : « Il nous a insultés quand nous lui avons demandé une cigarette, alors nous avons décidé de lui donner une leçon »

Lance Wolff qui vivait tout seul depuis quelques années sur le Mont des Oliviers a perdu connaissance suite aux coups durs qui lui ont été infligés par ces deux jeunes Arabes et s’est retrouvé allongé dans une flaque de sang sur la Place des Chats au centre-ville 50 minutes durant sans qu’aucun des passants ne se pose la question ce que fait cet homme allongé et ne vienne le secourir. Ce secteur est un foyer de cafés et de restaurants dans la ville.

Finalement, une voiture de patrouille des gardes-frontières a distingué qu’il y avait quelqu’un d’allongé et ensanglanté. Lance Wolff fut alors évacué vers l’hôpital Hadassah dans le quartier d’Ein Kerem. Là, les équipes médicales ont lutté jusqu’à lundi 30 août pour lui sauver la vie, mais en vain.

La Place des Chats au centre-ville est devenue ces dernières années un des endroits les plus dangereux à Jérusalem depuis que des centaines de jeunes Juifs et de jeunes Arabes s’attroupent chaque nuit, s’adonnent à la boisson d’alcool et se procurent des stupéfiants. Cela attire aussi des adultes qui appâtent les jeunes en leur founissant des bouteilles d’alcool, la vodka étant la boisson la plus répandue, et les « allument » également pour créer des rixes entre différentes bandes et les attirent pour trouver des proies faciles à leurs déviations sexuelles. Des officiers à la police de Jérusalem affirment sans vouloir s’identifier que la responsabilité pour l’insécurité dans cette partie de la ville incombe au Super Intendant David Franco, le Commandant de la police de la Région de Jérusalem. Ce dernier a négligé la situation au centre-ville et l’a laissée se détériorer.

Ce n’est pas suffisant de poster une seule voiture de patrouille sur place la nuit dans cet environnement grouillant de monde. Un des officiers de police explique que la plupart des jeunes ignore totalement la présence des quelques policiers qui sont presque tous des volontaires et non des professionnels. Les jeunes font ce qui leur vient en tête. Parfois, éclatent des rixes avec couteaux tirés qui ne parviennent même pas à la connaissance du public.

Ce n’est pas uniquement la Place des Chats à Jérusalem qui est devenue la nuit un endroit dangereux, mais tout le périmètre au centre-ville allant depuis Nahalat Shiv’a jusqu’au Gan Haastmaout et la Rue Agron où on peut se procurer de la drogue et des boissons fortes. Cette situation sévit également la nuit dans les jardins du Pa’amon à l’entrée du quartier de la Moshava Germanit.

Ce n’est que grâce aux agents de sécurité armés jusqu’aux dents patrouillant autour du Consulat américain à la Rue Agron, en face du Gan Haatsmaout, que cette situation désastreuse ne s’est pas étendue vers la zone des grands hôtels dont l’hôtel King David, l’hôtel Metsoudat David et l’hôtel de la zone piétonnière de Mamilla. Certains policiers craignent que ce n’est qu’une question de temps jusqu’à que la violence ne déborde dans ces secteurs, et de là jusque dans les quartiers de Jérusalem Est.

Entre 1996 et 2004, les attentats à la bombe ont tué plus de 250 personnes dans un rayon de 250 mètres au centre-ville de Jérusalem. Ce n’est que par des efforts sisiphiens que les forces israéliennes ont réussi à mettre un terme à cette hémorragie. Or cette nouvelle situation d’insécurité nocturne qui apparemment n’est pas liée au terrorisme pourrait facilement être exploitée par les éléments terroristes arabes qui n’attendent que cela. En contrepartie de quelques boissons alcoolisées et de drogue, ils pourraient convaincre des jeunes Arabes à y déposer des bombes.

Immédiatement après le décès de Lance Wolff lundi 30 août, le Commandant de la Police de Jérusalem David Franco a désigné une équipe spéciale pour enquêter sur ce meurtre. Les enquêteurs ont mis la main sur les films des caméras de surveillance des magasins du secteur où on voit clairement ces deux adolescents arabes frapper sauvagement Lance Wollf. Les deux jeunes Arabes ont été appréhendés et seront écroués pour meurtre.

*Cette place s’appelle ainsi pour le nombre impressionnant de chats qui s’agglutinent près des poubelles servant les dizaines de restaurants et cafés

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :