Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Merci Seigneur !

13 Septembre 2011 , Rédigé par mordeh'ai Publié dans #Tribune libre

Rédigé par le Sep 11th, 2011

Ramatkal – JSSNews

http://jssnews.com/

 

Souvent, nous Juifs, sommes frappés par de terribles épreuves et passons nos vies à demander ceci ou cela au bon D.ieu. Mais, rarement, nous ne le remercions ou nous ne le louons de ses miracles, O combien nombreux, à notre égard.

Pendant ce Shabbat, D.ieu a protégé ses enfants contre la folie, une fois encore, des Égyptiens. Bizarrement, ce n’était pas le Grand Moise qui fut envoyé pour les sauver, mais des Égyptiens eux-mêmes.

Un ami qui est Kabat (Officier de sécurité) dans une ambassade israélienne en Asie m’a dit que nous avons échappé de peu à quelque chose de terrible et que, si je voulais avoir une idée de ce qui aurait pu se passer, si un miracle n’était pas intervenu, je n’avais qu’à me souvenir du lynchage sur nos soldats en 2000 à Ramallah par des civils palestiniens.

Netanyahou, lors de sa conférence de presse d’hier, a donné quelques détails terrifiants de la situation dans laquelle 6 de nos hommes se trouvaient. On imagine aisément la douleur qui avait dû être sienne, quand il assurait l’officier de sécurité de 28 ans et qui se nomme Yonathan, comme son frère tué lors de l’opération Entebbe, de le sortir de là. Sans doute se voyait-il en train de sauver son propre frère…. Ou encore, quelle douleur que de l’entendre demander, dans un sang-froid exceptionnel, que ce soit Bibi lui-même qui avertisse sa mère s’il venait à décéder, et que surtout, elle ne l’apprenne pas par la télévision.

Ces jeunes gens ont failli mourir et cependant, ils n’ont jamais paniqué. Ils ont maitrisé leurs armes, alors qu’ils auraient pu perdre leur sang-froid et mitrailler dans tous les sens, alors qu’ils n’étaient protégés que par une simple porte qui n’a pas cédé.

Leur héroïsme n’a d’égal que l’extrême bonté et miséricorde que le Seigneur a eu à leur égard, à notre égard. Je n’ose imaginer, D.ieu en préserve, des images terrifiantes montrant ces barbares affamés de sang juif en train de lyncher nos frères.

Dorénavant, prenons sur nous de remercier le Maître du Monde à chaque fois qu’il décide de nous gratifier de ses miracles si extraordinaires. Soyons reconnaissants de la bonté dont il fait preuve à notre égard, malgré toutes les déceptions que nous avons pu lui apporter à travers notre si longue Histoire. Comme un père aimant, il n’a jamais cessé d’être là pour nous, et pour cela, disons lui combien nous l’aimons et le remercions « de nous sauver des perfides desseins que nos ennemies nous réservent » (Meguilat Pessah).

Toda Hashem !

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :