Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Merci, à Newt Gingrich !

13 Décembre 2011 , Rédigé par mordeh'ai Publié dans #Histoire

par le Dr. Haim Shine

Publié dans Opinion d'Israel Hayom http://www.israelhayom.com/

Adaptation de Mordeh’aï © 2011 pour le blog malaassot

http://malaassot.over-blog.com/

 

L'espoir du Parti Républicain à la présidentielle américaine, Newt Gingrich, a récemment déclaré que le peuple palestinien était une «invention». Certains disent que l '«invention» des Palestiniens est plus dangereuse que l’invention de la dynamite d’Alfred Nobel. Elle explose des bus, tue des familles entières alors qu'elles célèbrent la Pâque et tue des jeunes qui attendent d'entrer dans une discothèque. Ironiquement, c'est pour cette invention que Yasser Arafat, Yitzhak Rabin et Shimon Peres ont reçu le Nobel de la Paix.

 

Gingrich n'est pas la première personne à exprimer cette vérité toute simple. Golda Meir l'a dit avant lui, déclenchant un déluge de mépris de la gauche, l'accusant d'arrogance et de pensée futile. Je suis convaincu que Gingrich ne sera pas épargné du mépris des juifs démocrates, libéraux qui semblent toujours savoir mieux que les Israéliens eux-mêmes ce qui est le meilleur pour Israël.

 

La Chanson The Morning Song d’Amir Gilboa qui dit, " Soudain, un homme se réveille le matin, il sent qu'il est une nation, et se met à marcher ", est fausse. En référence, au groupe de personnes qui appelle "Allah Akbar" à chaque fois qu'ils voit un Juif. Un sentiment n'est pas suffisant pour constituer une nation. Plusieurs autres conditions objectives doivent être remplies.

 

Les Palestiniens ne sont pas une nation, ils ne l'ont jamais été, et ne le seront jamais à l'avenir. Leur seul objectif collectif: détruire l'Etat juif et de récupérer ses terres pour les Arabes, qui ont plus de 20 pays pour eux. Tout au long de l'histoire moderne, les Palestiniens ont rejeté à plusieurs reprises tout accord qui serait de reconnaître Israël comme un Etat juif ou de créer deux Etats pour deux peuples. Ce qui leur était proposé avec le plan d'autonomie de Camp David, les Accords d'Oslo et ou le discours de Bar-Ilan du Premier ministre Benjamin Netanyahu [dans lequel il a approuvé la solution à deux Etats].

 

Il est important que le monde soit mis au courant, comme les citoyens d'Israël sont conscients, que les Arabes appelés les Palestiniens n'ont aucune des caractéristiques uniques qui pourrait les unir ethniquement, historiquement, religieusement ou linguistiquement. Le peuple connu comme Palestinien n’est en rien différent de la population arabe vivant dans l'ensemble du Moyen-Orient. Sa religion est l'Islam, sa langue est l'arabe et sa généalogie est la même. Le peuple formé de ceux qui se disent ‘palestiniens’ sont les descendants de tribus bédouines qui ont migré vers Israël principalement aux 18e et 19e siècles et se sont installés dans différentes régions du pays.

 

Entre la création de l'Etat d'Israël en 1948 et jusqu'à la Guerre des Six jours de 1967 les Palestiniens n'ont montré aucun intérêt réel à la fondation d'une nation souveraine palestinienne. En Judée et en Samarie, ils se considéraient comme des citoyens loyaux de la Jordanie et à Gaza, ils se considéraient comme les Egyptiens. En 1964, lorsque l'Organisation de libération palestinienne a été créée, aucun des fondateurs n’a parlé d'un Etat palestinien. Le seul but de l'organisation était d'annihiler l'Etat d'Israël.

 

Le 15 novembre 1988, quand les leaders de l'OLP ont annoncé l'établissement d'un état palestinien, leur déclaration d'indépendance a dit " l'état de la Palestine est un état arabe, une partie intégrante et indivisible de la nation arabe, en harmonie avec cette nation, son patrimoine et  sa civilisation, avec elle aussi dans son aspiration à la libération, le progrès, la démocratie et l'unité. " Ceci est la preuve la plus fiable qu'il n'y a aucune identité à un peuple Palestinien.

 

Même après les Accords d'Oslo en 1993, les leaders de l'OLP ont insisté sur un objectif à deux phases : l'élimination de l'ennemi Sioniste et la réunification arabe - au détriment de l'Etat d'Israël.

 

Merci à Newt Gingrich pour la leçon d’histoire moderne, concise et informative. Heureusement, de nos jours, de plus en plus de gens reconnaissent le lien entre le leadership et la vérité.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :