Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Massacre d’Itamar, l’abomination a choisi son camp; celui des Palestiniens

12 Mars 2011 , Rédigé par mordeh'ai Publié dans #Société

Par Arié Lévy

pour http://www.geopolitiquebiblique.com/

 

Un Palestinien (ou deux) pénètre la nuit dans la localité d’Itamar – on ne sait encore comment – entre dans une maison et égorge avec un couteau bien affuté les deux parents, un enfant de 11 ans, un de trois ans et un bébé d’un mois

 

Fin, provisoire, du fait divers.

Il faut sans doute une structure mentale particulière pour se livrer à ce genre d’abomination mais surtout un terreau culturel, sociologique et religieux propice pour inciter à passer à l’acte. Je sais qu’en France il est de mode de qualifier ce genre d’acte « geste d’un déséquilibré ou d’un désespéré ». Il n’en est rien; cette abomination est l’oeuvre d’un homme, dit palestinien, un combattant de la liberté, comme pourraient le qualifier les Organisations qui soutiennent le juste combat du peuple palestinien pour se libérer de leurs oppresseurs. D’ailleurs le Conseiller, viré, du Président de la République, Abderahmane Dahmane n’a t-il pas comparé la situation des musulmans en France aujourd’hui à celle des juifs pendant la Seconde Guerre mondiale.

 

Ismaël, l’ancêtre des Mahométans, est qualifié dans la Torah de péré Adam, que l’on traduit communément par « homme sauvage » ce qui est à la fois inexact et imbécile. En effet l’adjectif péré est situé avant le substantif Adam. Si la Torah éprouve la nécessité de placer l’adjectif avant le nom, c’est pour souligner le fait qu’Ismaël est un sauvage à forme humaine ; bien plus sauvage qu’il n’est homme (explication donnée par Rav Diskin)

 

Le Hafets Haïm disait : « la Torah est éternelle, lorsqu’elle dit qu’il sera un péré Adam, cela signifie qu’Ismaël sera un sauvage à tout jamais. Même si les peuples civilisés s’efforcent de le domestiquer, ils n’y parviendront pas ». Et le Hafets Haïm de conclure « qui sait ce que ce péré Adam sera capable de faire au peuple juif à la fin des temps ? » On commence à avoir une petite idée après ce qui s’est passé à Itamar.

 

Dans le Psaume 120, le roi David nous dit: « quel malheur pour moi … d’avoir séjourné près des tentes de Kédar», et Maïmonide d’expliquer dans Igérét Teiman que Kédar n’est pas cité par hasard; c’est précisément de cette tribu que descend Mahomet. Kédar est en effet l’ancêtre des Quraychites, la tribu de Mahomet

  

Ces considérations toraïques, que les sceptiques et les ignorants balayent d’un revers de main, montrent clairement que l’abomination d’Itamar n’est pas l’oeuvre d’un déséquilibré, mais d’un individu formaté par celui qui a dit: « La dernière heure ne viendra pas avant que les Musulmans ne tuent les Juifs jusqu’à ce qu’ils se cachent derrière une pierre ou un arbre, et que la pierre ou l’arbre ne disent : Musulman, il y a un juif derrière moi, viens et tue-le ! » (Hadith El-Bokhari)

 

Si des puristes parmi vous sont choqués par l’amalgame « palestinien », je veux bien leur concéder que c’est le Hamas et apparemment pas l’Autorité Palestinienne qui se trouve derrière cet acte ignoble. Si vous voulez en savoir d’avantage, reportez vous à l’article de Debka, qui révèle les dessous de la conférence de Khartoum, dont aucun organe de presse n’a fait état. Cette joyeuse Assemblée, qui a décidé d ‘intensifier les « opérations », genre Itamar, en Israël est financée par l’Iran et y participent, entre autres, les Frères Musulmans égyptiens. Vous savez, ceux qui n’y sont pour rien dans le soulèvement en Egypte et qui ont fait très bonne impression sur Alain Juppé.

 

Dernière minute: à Rafiah, dans la bande de Gaza, des habitants ont distribué des bonbons aux enfants pour fêter le massacre d’Itamar.

 

.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :