Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Les « plaignants » arabes doivent dédommager les habitants de Migron!!

21 Janvier 2012 , Rédigé par mordeh'ai Publié dans #Société

par Shraga Blum

http://www.israel7.com

20/01/2012

 

Situation ubuesque que celle qui se passe à Migron. Au mois d’octobre 2008, les plaignants arabes encouragés et soutenus par « Shalom Akhshav » avaient saisi un tribunal civil pour réclamer aux habitants de Migron une somme d’un million de shekels pour « indemnisation de la période durant laquelle Migron était établi sur leurs terres ».

Mais à la veille du verdict du tribunal, ils avaient soudainement retiré leur plainte. Motif: contrairement à la Cour Suprême, le tribunal civil exigeait des preuves concrètes et irréfutables de leur propriété ce dont ils sont parfaitement incapables. Leur avocat, Michael Sferd, président de l’ONG pro-palestinienne «Yesh Din» a alors retiré in extremis la demande d’indemnisation. Cette attitude n’a pas plu aux juges, et le tribunal de paix a décidé cette semaine de les sanctionner pour cette volte-face. Ils devront payer des dommages et intérêts à l’Etat ainsi qu’aux habitants de Migron !!

La juge Myriam Lifshchitz est même allée plus loin en décidant «que les requérants n’auraient désormais plus le droit de saisir un tribunal contre les habitants de Migron à des fins financières».
Le Comité des Habitants ainsi que le mouvement «Komemiyout» ont réagi en faisant savoir «que le Tribunal venait de révéler un autre aspect de l’injustice faite aux habitants de Migron, après que les faux propriétaires aient saisi la justice sous les conseils de "halom Akhshavé et "Yesh Din" sans être capables de présenter la moindre preuve de leur propriété».

Les habitants de Migron regrettent cependant «que le Tribunal, dans sa décision, ne soit pas allé jusqu’au bout en continuant à exiger que les plaignants présentent leurs preuves».
Et pour le moment, Migron est toujours menacé de destruction sur décision de la Cour Suprême. 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :