Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

LES ETATS-UNIS SONT-ILS ENCORE NOS ALLIES ?

1 Janvier 2012 , Rédigé par mordeh'ai Publié dans #Politique

 ROBIN Marco.

http://www.terrepromise.net/

Dec 30th, 2011

 

La question vous semble peut-être surprenante, pourtant depuis quelques mois, même les plus « proaméricains »de nos têtes pensantes commencent à émettre de très sérieux doutes sur la profondeur et l’authenticité des liens qui unissent nos deux pays. Depuis l’arrivée de l’administration Obama à la tête de la Maison Blanche, les tensions tant au plan politique que stratégique se sont multipliées :

 - Le blocage de la livraison des fameuses GBU 27, lesbombes anti bunker indispensables pour attaquer les installations iraniennes ;

 - Le discours historique d’Obama au Caire (5 juin 2002 ), véritable recadrage de la politique étrangère américaine sur le modèle européen (PROARABE) ;

 - Les tensions avec l’anti-israélien viscéral le général Petraus, patron de la CIA et de la stratégie américaine ;

 - Les multiples prises de positions qui mettent en danger la supériorité militaire d’Israël, comme la livraison de la plus grande vente d’armes l’Arabie Saoudite, pour un montant de 160 MILLIARDS DE DOLLARS, (une telle vente n’ayant jamais été effectuée de toute l’histoire des Etats-Unis), ou comme le transfert de technologie à l’Egypte qui produit désormais elle-même ses chars de combat américains, Abrams, avec l’accord d’Obama !

 

Ces deux décisions très mal vécues à Jérusalem, ont donné lieu à des batailles acharnées au Congrès où plusieurs généraux et sénateurs ont publiquement interpelé leur président, dans des termes on ne peut plus clairs :

 « DANS QUEL CAMP ETES VOUS M.LE PRESIDENT OBAMA ???? »

 

Et pour ne rien arranger, le président Obama a humilié publiquement notre Premier ministre Binyamin Netanyahu : tandis qu’Obama prenait le temps de déjeuner il faisait attendre dans un couloir Binyamin Netanyahu pendant deux heures avant de le recevoir. Pourtant, peu avant il recevait avec les honneurs réservés

aux chefs d’états le patron d’Al Jazeera dans le Bureau ovale.

 

Les deux hommes se détestent cordialement et pour la première fois depuis plus de trente ans Netanyahu a désavoué publiquement le président américain en prenant fait et cause pour les Républicains, qui ont fait de la sécurité d’Israël l’un des principaux enjeux de la campagne actuelle.

 

Nous passerons sous silence, les nombreuses critiques et insultes acerbes des anciens présidents américains Bill Clinton ou Jimmy Carter, ou les incalculables coups bas comme le financement « du mouvement des tentes israéliennes » ou les multiples tentatives de déstabilisation du gouvernement israélien actuel par toutes sortes de stratagèmes, plus vicieux, plus tordus et plus pervers les uns que les autres ..( manipulation de l’opposition, espionnage de la CIA au sein de Tsahal, etc…).

 

Le comble est sans aucun doute atteint dans les propos calomnieux en off, entre Sarkozy et Obama qui reflètent bien en quelques mots l’état d’esprit qui règne entre nos pays. Et la sécurité d’Israël dans tout cela ?

 

C’est bien de cela qu’il s’agit ! Et même si le président Obama, comme son acolyte français, affirme haut et fort que la sécurité d’Israël n’est pas négociable et reste pour eux la « ligne rouge », le seuil à ne pas dépasser dans leurs politiques respectives, nous sommes alors en droit de nous demander ce qu’ils entendent par « sécurité d’Israël » ?

 

Les liens de plus en plus étroits avec les Frères Musulmans pour l’un, les contacts affichés et sans équivoque avec le Hamas pour l’autre, qui tous deux prônent la destruction d’Israël, laissent un goût amer à nos dirigeants.

 

La trahison d’Obama envers son allié de 30 ans Moubarak, ou la trahison de la France envers le régime tunisien de Ben Ali, sont des preuves irréfutables que ces deux dirigeants ne sont pas dignes de confiance.

 

Ainsi, lorsque notre ministre de la défense arrive en urgence sur le sol américain pour faire part des constations incroyables de Tsahal venant de découvrir avec stupeur l’impossibilité d’utiliser les fameuse GBU 27 livrées aux forceps par l’administration démocrate, nous pouvons légitimement douter sérieusement de l’engagement et de la volonté des Américains de frapper l’Iran- si ce dernier franchit un nouveau cap dans sa course à l’armement nucléaire déjà bien engagé.

 

Nous pensons de nouveau aux conseillers d’Obama qui souhaitent organiser un voyage «historique» en Iran pour rallier les mollahs à leur stratégie, en cas de réélection de leur poulain./ La politique étrangère des Démocrates qui consiste à s’ouvrir sur le monde arabe tout en continuant de « rassurer les Juifs » ne fait plus guère illusion.

 

Le seul contrat militaire d’envergure signé entre Israël et l’administration Obama ces 4 dernières années concernant la livraison de 20 F35 –à un prix très élevé- est menacé suite à la multiplication des problèmes liés à sa réalisation.

 

Seule la campagne électorale en cours pour l’élection présidentielle américaine tempère les ardeurs anti israéliennes d’Hussein Obama. Aucune des nombreuses et récentes déclarations « rassurantes » sur l’état des relations entre les deux pays ne peut occulter la réalité :

 

LE TEMPS DES ETATS- UNIS, AMIS ET ALLIES INDEFLECTIBLES D’ISRAËL EST REVOLU.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :