Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Le Likoud accuse Peres de travailler à construire une coalition de gauche

6 Janvier 2013 , Rédigé par mordeh'ai Publié dans #Politique

Mati Tuchfeld, Yori Yalon, Avi Cohen, Shlomo Cesana et Daniel Siryoti http://www.israelhayom.com/site/newsletter_article.php?id=6973

Adapté par Mordeh'aï pour le blog malaassot ©2013

 

Des sources affirment que le président israélien fait "tout ce qui est en son pouvoir" pour aider la gauche à monter le prochain gouvernement •  Viennent après la rencontre et l'appel de  Peres  au  chef de file d'Hatnuah — Tzipi Livni et   aux autres partis de centre gauche à s'unir • Le secrétariat de Peres: le président n'interfére pas dans les élections.

 

Des sources du Likoud accusent le président Shimon Peres d'agir en dehors de son rôle et de tenter d'unir la gauche.

 

Avec un peu plus de deux semaines avant les élections de 2013 à la Knesset, les partis de centre-gauche tentent de former un bloc unifié qui permettrait d'émpêcher le Likoud du Premier ministre Benjamin Netanyahu de former une coalition de droite.La Présidente du parti travailliste Shelly Yachimovich et Tzipi Livni la présidente du parti Hatnuah se sont réunies dimanche, mais il semble que leurs efforts risquent d'être contrecarrés par le troisième parti de centre gauche, Yesh Atid, dirigé par Yair Lapid.

 

Apparaissant sur canal 2 "Oulpan Shishi" (programme de vendredi soir), Livni a lancé un appel à Yachimovich et Lapid de la rencontrer dans une tentative d'établir un «front uni» qui empêcherait le premier ministre de mettre sur pied une coalition après les élections.

 

" Nous devons travailler ensemble pour remplacer Netanyahou ou créer un bloc qui va l'empêcher de créer un gouvernement extrémiste de droite ultra-orthodoxe ", a déclaré Mme Livni lors de l'entrevue.

 

Pendant ce temps, des sources au sein du parti Likoud s'est dit préoccupé par l'implication du président Shimon Peres, après avoir récemment rencontré séparément Lapid, Livni et Yachimovich. Les sources du Likoud ont suggéré que Peres a peut-être poussé les trois partis de centre gauche à s'unir dans le but de réduire les chances de Netanyahou de prendre la tête du prochain gouvernement.

 

Vendredi, après sa rencontre avec Peres, Livni a proposé l'idée que les trois partis s'unissent.

 

Livni a dit: " Le président s'est réveillé. Aujourd'hui,il dit que les choses doivent changées. Il est le président de tout le monde. Il a rencontré Yair Lapid, mais pas seulement lui. C'est parce qu'il se soucie de tout le monde. Il se dit concerné et le dit finalement haute voix. Il pense et exprime ce dont tout le monde s'inquiéte, "

 

" Pendant deux ans, j'ai vu le président sillonner le monde en disant que Netanyahu apporterait la paix. Je savais que ça n'arriverait pas et que je n'aimais pas ses dires, mais je me suis abstenu de l'attaquer publiquement. Mais maintenant, il s'est dégrisé et dit que les choses doivent changer. N'est-ce pas une bonne chose? Pourquoi le Likoud essaye de le faire taire? "

 

Des sources politiques de 'droite' disent ont dit à Israël Hayom samedi soir que " le président a l'intention de faire tout ce qui est en son pouvoir de donner le pouvoir à la gauche pour composer le prochain gouvernement."

 

Ce serait contraire à la nature de son travail et à sa vision du monde, le président a tenu des réunions avec les dirigeants des partis qui cherchent à s'enrichir de son expérience. Son but n'est pas de s'immiscer dans le processus d'électionLe président a également rencontré le Premier ministre et les chefs de parti Shas. Conformément à cette politique, le président a récemment accepté de rencontrer à la fois Livni et Lapid. "

 

Cependant, à Jérusalem Beit Hanassi (la Résidence Présidentielle), a publié une déclaration en réponse à ces attaques: " le président n'est impliqué dans aucune sorte de manoeuvres politiques. Ceci serait contraire à la nature de sa charge et de sa vision du monde. Le président a tenu des réunions au cours des derniers jours avec les leaders de partis qui cherchent à s'instruire de son expérience. Son but n'est pas d'interférer dans le processus électoral. Le président a aussi rencontré le Premier ministre et les responsables du parti Shas. Conformément à cette politique, le président a récemment consenti à rencontrer Livni et Lapid."

 

Lapid a traité de «ridicule» les accusations de l'aile droite contre Peres à la radio dimanche matin.

 

Peres, ainsi que Rubinstein Elyakim, Président de la Commission Centrale Electorale , on s'attendait à ce coup d'envoi d'une campagne de relations publiques, dimanche, pour encourager les citoyens à voter.

 

Une personne qui admet volontiers qu'il essaie d'unir les partis de centre-gauche contre Netanyahou c'est l'ancien ministre Haïm Ramon, qui a quitté la Knesset après avoir été reconnu coupable de transgressions sexuelles, co-fondateur du parti Hatnuah.

" Pendant un mois, j'ai essayé de construire une coalition de centre-gauche, et j'espère que je réussirai ", a déclaré Ramon lors d'une réunion du Club Commercial,Industriel et d'Affaires à Tel-Aviv. " Les trois partis réunis obtiendraient plus de 40 mandats, soit plus que le Likoud."

 

Vendredi, dans une interview télévisée, Livni a déclaré: " Je lance un appel à Shelly et à Yair, unissons-nous!Asseyons-nous ensemble." Juste quelques minutes plus tard, pendant la pause publicitaire, elle a reçu un texto de Yachimovich, l'invitant à la rencontrer.

 

Lapid a également accepté de rencontrer Yachimovich et Livni, mais a dit qu'il n'était pas intéressé à s'unir pour bloquer une coalition de droite.

 

" Shelly et Tzipi veulent que nous annoncions que nous n'entrerons pas dans le futur gouvernement, mais qu'est-ce qui va en advenir de ça? " C'est ce que Lapid a écrit sur sa page Facebook. "

 

" Un gouvernement strictement de droite et ultra-orthodoxe. Donc nous faisons preuve de leadership et proposons le contraire. Au lieu d'ignorer la possibilité raisonnable que Netanyahu sera celui qui composera le prochain gouvernement, entrons au gouvernement et ensemble assurons que c'est raisonnable et sain d'esprit. N'est-ce pas plus logique? "

 

Samedi, dans une interview sur Channel 2 Lapid a dit: " Je n'aime pas quand les gens agissent sous pression. À mon avis, c'est un peu étrange que Livni ait dû faire son annonce à la télévision de manière dramatique. Je ne suis pas intéressé à me joindre à un bloc qui bloquerait une coalition de droite, parce que je n'ai pas pour habitude de boycotter les individus ou les partis. Je ne comprends pas Livni. Aurait-elle formé un gouvernement avec Hanin Zoabi? Je ne veux pas non plus d'une coalition d'extrême-droite et d'ultra-orthodoxes, et je ne voudrais pas entrer dans une telle coalition seul aux côtés du Likoud, d'Orit Strook et d'Eli Yishai. "

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :