Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Le Canard fait feu sur Petraeus avec un pistolet à bouchon. Un blessé léger: l’information.

4 Août 2010 , Rédigé par mordeh'ai Publié dans #Revue de presse

Afghanistan. Humour noir. 

4 August 2010

NANOJV JOINT VENTURES CONSTRUCTOR DEFENSE

Copyrights Nanojv: http://nanojv.com

Le Canard Enchaîné, que tout le monde adore, publie en page 3 de sa dernière livraison un excellent papier intitulé “Feu sur la stratégie US en Afghanistan”. On y apprend que les généraux US sont les seuls maîtres du jeu en Afghanistan, que les fuites de WikiLeaks (90 000 documents militaires) font douter de l’issue de la guerre et que les insurgés sont de plus en plus offensifs. Jusque là, pas de quoi casser trois pattes à un canard, mais le grand frisson vient plus loin, avec la mention d’un rapport secret parvenu au Canard par “un circuit barbouzard” (sic) faisant de stupéfiantes révélations sur la Task Force 373, composée de commandos de l’armée de terre et de la marine américaines.

Âmes sensibles, cessez tout de suite la lecture ! On apprend en effet dans ce rapport secret, que cette unité spéciale, chargée de l’extermination des terroristes, “met en doute l’utilité des conversations avec les insurgés ou des négociations avec les insurgés”. In-croy-able. Et le Canard fin psychologue conclut: “déformation professionnelle à l’évidence”. On se ne saurait qu’acquiescer, cher Canard.

Vient ensuite la reprise mot à mot d’une comparaison esquissée par le psychologue américain de renom Jeffrey Kaye, qui rappelle le fiasco de l’opération Phoenix pendant la guerre du Vietnam. Il y a 40 ans… Le parallèle est particulièrement gonflé, si l’on considère que la guerre moderne est avant tout technologique et qu’il y a simplement 10 ans le concept de network centric warfare, aujourd’hui au coeur de la doctrine militaire US, était inconnu. Simple détail.

Le meilleur est pour la fin de l’article, in cauda venenum, où le Canard, impitoyable, dégaine le scoop: “ Signe de la débandade américaine en Afghanistan, le Général Petraeus aurait fait retirer de 2 sites Internet militaires au Kansas (sic et resic) un texte sur la conduite des opérations de contre-insurrection”…Là encore, pan-pan sur le bec du volatile car le document en question intitulé « COMISAF’s Counter Insurgency Guidance », signé Patreus, est bien en ligne à cette heure, entre autres, sur le site du United States Army Combined Arms Center (un site militaire du Kansas pour reprendre la terminologie du Canard).

En guise de chute, le Canard compose une pirouette et se gausse : ” à voir le patron militaire de l’Afghanistan ainsi contraint de censurer un texte béni par lui, c’est dire si la guerre des mots est, elle aussi, mal partie”. On se saurait mieux dire. Le va-t-en guerre Jérôme Canard aurait-il trop forcé sur les “canons” de Château Patreus?

DB.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :