Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Le 1% manquant de Dubaï : trop d’évidences tuent l’évidence.

22 Février 2010 , Rédigé par mordeh'ai Publié dans #Société

La cité-état de Dubaï est heureuse de vous présenter :
 
-     ses hôtels de luxe,
-      ses caméras cachées que ne détecterait pas un débutant,
-     
ses crises financières vertigineuses à faire pâlir la City de Londres,
-     
ses plages de rêve donnant sur les récifs de l’Iran cannibale, comme dans un mauvais remake du film  « les dents de la Mer »…
 
Et, en supplément, Dubaï vous offre le grand frisson avec ses romans d’espionnage qui s’avalent en quelques « rushs »-vidéo et un cocktail de certitudes bien frappées !

 Nous avons deux affaires pour le prix d’une, comme avec les poupées russes, les poches-kangourous ou le K-way de Dany Boon.
 
La première affaire concerne une enquête de police que d’aucun dira « rondement menée », mais qui reste criblée de parts d’ombre.
-     
La partie diffusée des rushes-vidéo ne présente que l’ascenseur d’étage, le hall de l’hôtel et sa porte tournante ou le terminal de l’arrivée à l’aéroport. On en sait juste assez pour établir des concordances.
-      Les images de la caméra placée dans le couloir de la chambre d'al Mabhouh, restent muettes.
-     
La police de Dubaï dit ne pas savoir qui est entré dans cette chambre, sous quel prétexte ni par quel moyen.
-     
 S’il y a bien des hypothèses sur l’ouverture de porte, aucune n’est portée sur le déroulement même de l’action, la seule qui importe : le meurtre. Curieux, aussi, qu’elle affirme que la porte était fermée de l’intérieur, comme dans un film de Coluche, au moment où on a découvert le corps.
-     
Pourquoi al-Mabhouh a-t-il accepté de se rendre à Dubaï sans gardes du corps ? Qui, hormis ses proches du camp de Yarmouk, en Syrie, a pu donner ses coordonnées de vol et sa destination ? Qu’avait-il d’aussi urgent à faire à cet endroit au mépris de sa sécurité personnelle ? Préparait-il une commande iranienne de missiles de longue portée? Il s’absente 5h dans la journée, mais ni sa destination ni ses contacts n’intéressent l’équipe supposée le surveiller
-.Salah Bardawil, membre du Hamas, affirme, samedi 20, qu’al Mabhouh s’est lui-même mis en danger, en réservant, au dernier moment, un billet sur Internet et en joignant sa famille au téléphone pour lui dire dans quel hôtel il se trouvait. Mais l’enquête consigne l’heure d’arrivée des premiers membres présumés du commando plus de 19 h avant celle de Mabhouh. Avaient-ils lu le journal du lendemain ? Plus grave, pour le Hamas, Le chef de la Police, le Lieutenant Général Dhahi Khalfan Tamim affirme que c'est le propre "bras droit" d'al-Mabhouh, qui est à l'origine des "fuites" sur son séjour à Dubaï, et demande au Hamas de mener une enquête interne en mentionnant bien que c'est ce dernier qui est "le véritable meurtrier" de son chef.
-      Pourquoi cette affaire fait –elle l’objet d’une telle exploitation ? D'une part, le rapport Goldstone entend condamner Israël pour toute réponse légitime d’auto-défense contre les missiles. Mabhouh est soupçonné d’être le fournisseur à Gaza, de missiles  capables d’atteindre Tel Aviv. Une telle déflagration aurait des répercussions sur toute la région et pas seulement à Gaza. La Syrie, le Hezbollah sont susceptibles d'entrer en action.
-     
D’autres pays, ne souhaitant pas être entraînés dans une conflagration régionale à cause du Hamas ont très bien pu agir, en employant des agents « européens » aux patronymes dont certains à consonance juive, pour piéger Israël. Il s’agirait alors de l’empêcher, grâce à  des rapports de type Goldstone, de réagir lors qu’un conflit lui est imposé, tout en attirant l’attention sur ce pays, au cas où il chercherait à se protéger préventivement, contre une telle éventualité, en éliminant le problème à la source.
Selon Tom Gross, toutes les compagnies aériennes enregistrent les noms de ressortissants, Britanniques ou non, se rendant en Israël. Il est relativement simple, pour quelque service que ce soit, de maquiller les passeports de personnes triées sur le volet, puis, ensuite, utiliser les médias pour incriminer ce pays. 
-     
La seconde affaire dans l’affaire, concerne une crise diplomatique retentissante autour de la valse des vrais-faux passeports. Or une majeure partie de ces faux passeports, notamment ceux des sujets de Sa Gracieuse Majesté, sont vrais, si je me .....Cliquez ici pour lire la suite de "Crime et Châtiment : Les ressorts rougeâtres de llire la suite

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :