Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

8 juin 2010 2 08 /06 /juin /2010 19:48
de François TOUZE
  
otan-turquie-copie.jpg Mustafa Kemal dont certains, y compris en France, voudraient faire un exemple, ne fut pas, c'est une litote, un parangon de démocratie. Par sa férocité, sa nature dictatoriale et son totalitarisme laïque dont il ne faut pas oublier qu'il fut avant tout dirigé contre la grande spiritualité soufie, le régime d'Ataturk échappe, à l'évidence, à la sphère des libertés et de l'humanisme qui est la marque sigillaire de la civilisation.

Il n'empêche...Pour le monde occidental hérité de la seconde guerre mondiale, la Turquie fut, au delà des soubresauts de sa politique intérieure mouvementée, un allié sur et utile, face au communisme et aux tentatives de déstabilisation venues de l'est.

Membre de l'OTAN et alliée objectif d'Israël, la Turquie fut pour la défense du monde libre un maillon essentiel d'une chaine de défense collective contre la subversion marxiste.

La géopolitique a pourtant ses logiques et les nations demeurent là où passent les régimes.

L'arrivée au pouvoir en 2002 des islamistes, non pas modérés bien sur, mais habiles et prudents, a réveillé au sein du peuple turc qui n'attendait que cela la flamme de ses ambitions ancestrales.

L'amitié affichée par le premier ministre Erdogan à l'égard du sinistre Ahmadinejad, le soutien ouvertement affirmé d'Ankara à la nucléarisation de l'Iran, le rapprochement consommé avec la Syrie, son activisme vers les peuples turcophones de Russie, l'hostilité haineuse non seulement de la rue turque mais, désormais, de ses dirigeants à l'égard d'Israël, le soutien avéré au Hamas et aux organisations pro-palestiniennes, l'alliance d'un nationalisme vindicatif et de l' intégrisme religieux, tout aujourd'hui témoigne d' une volonté croissante de la Turquie de prendre au sein du monde musulman, à tout le moins de sa partie sunnite, un véritable leadership en partenariat bien compris, par partage des rôles, avec le monde chiite , le tout adossé à un axe en constitution Moscou/Ankara/Téhéran/Damas, lui même s'appuyant sut l'ensemble des pays non alignés d' Amérique du sud, d'Asie ou d'Afrique, sous l'oeil vigilant mais intéressé de la Chine.

Dans ces conditions, la question de l'adhésion de la Turquie à l'Union par ailleurs  agonisante de l'Europe ne constitue même plus un sujet.

La question qui se pose et qui se pose urgemment est celle de l' appartenance de la Turquie à l'Alliance atlantique dont, nous l'écrivions hier, le rôle et la nécessité se feront de plus en plus sentir dans les années à venir.

 
Face aux périls qui s'annoncent, le monde occidental ne peut, à l'évidence, se permettre durablement de compter dans ses rangs un virtuel Iago parmi ses nations.

Il est temps de voir le monde tel qu'il est et de regarder enfin la vérité en face.

 
Ps: Journée noire hier pour les troupes de l'OTAN engagées dans un juste combat pour nos libertés et la civilisation. Dix tués dont un sergent du REP mort pour la France, des dizaines de blessés, certains très grièvement comme l'un des nôtres. Honneur et fidélité. "Partout où le combat fait signe"...
 
Par touze

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai - dans Réflexions