Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Peace in Our Time,(La paix pour notre temps) de Chamberlain à Obama

20 Octobre 2012 , Rédigé par mordeh'ai Publié dans #Politique

L'expression «la paix pour notre temps» avait été énoncé le 30 Septembre 1938 par le Premier ministre britannique Neville Chamberlain dans son discours sur l' accord de Munich et de la déclaration franco-allemande. Principalement connu pour sa tournure ironique, car l'occupation allemande de la région des Sudètes a commencé le jour suivant. Moins d'un an après l'accord,  l'Allemagne continua son invasion de la Pologne, l'Europe fut plongé dans la Seconde Guerre mondiale .

L'expression fait écho à celle de Benjamin Disraeli, qui au retour du Congrès de Berlin en 1878 visant à réviser le traité de San Stefano. avait déclaré: «Je suis revenu d'Allemagne avec la paix pour notre temps."

(extrait de l'encyclopédie Wkipedia)

 

Publié par Lawrence W. MD White

http://www.punditpress.com/

 Adapté par Mordeh'aï pour le blog Malaassot©2012

 

"Quand l'expérience n'est pas retenue, comme chez les sauvages, la petite enfance est perpétuelle. Ceux qui ne peuvent se rappeler le passé sont condamnés à le répéter. " George Santayana

 

 Dans le cas le plus classique de l'apaisement dans l'histoire, Hitler exigea en 1938 que la Tchécoslovaquie céde une partie de son territoire à l'Allemagne (le pays des Sudètes, ou vivait une majorité d'Allemands). Lorsque la Tchécoslovaquie a refusé, l'Allemagne s'est préparée pour la guerre. Craignant une guerre majeure, Neville Chamberlain, alors Premier ministre de Grande-Bretagne, a forcé la Tchécoslovaquie  d'accepter de renoncer à cette partie de son territoire. Il s'est ensuite rendu à Munich pour une réunion avec l'Allemagne, l'Italie, la Grande-Bretagne et la France, (la Tchécoslovaquie a été exclu de la réunion), où un accord a été signé le 30 septembre 1938, conduisant  Chamberlain à se vanter d'avoir évité la guerre.

 

La peur de la guerre a été très élevé en Grande-Bretagne. Le bilan énorme de la Première Guerre mondiale  était encore en mémoire. La terreur mortelle des bombardiers allemands avaient été démontrée à Guernica pendant la guerre civile espagnole. Et donc quand Chamberlain a annoncé l'accord, et a dit qu'il avait provoqué «la paix pour notre temps», son action a été très populaire.

 

 Alors que le peuple britannique applaudissait, l'enseignement pour Hitler, c'est qu'il avait les mains libres et n'avait plus rien à craindre des représailles de la Grande-Bretagne ou de la France. Cela l'a amené par la suite à être beaucoup plus agressif, et la combinaison de l'agression hitlérienne et de l'apaisement de la Grande-Bretagne a ouvert la voie à la 2ème Guerre Mondiale.

 

Après son retour en Grande-Bretagne,  Chamberlainil a déclaré au parlement que « Le véritable triomphe, c'est qu'il a été démontré que les représentants des quatre grandes puissances peuvaient trouver le moyen de s'entendre sur une façon de réaliser une opération difficile et délicate par la discussion plutôt que par la force des armes, et ainsi ils ont évité une catastrophe qui aurait mis fin à la civilisation telle que nous l'avons connue ".

 

 Il y avait des voix dissidentes. Winston Churchill, qui n'était pas encore Premier ministre mis en garde contre l'accord, se référant à lui comme «une défaite totale et absolue". Sans surprise, Churchill a été qualifié de fauteur de guerre. Dans une déclaration prémonitoire, Churchill a dit: «Vous aviez le choix entre la guerre et le déshonneur. Vous avez choisi le déshonneur et vous aurez la guerre. "

 

En moins d'un an, la 2ème guerre mondiale  était en cours, une guerre qui a tué. 60 millions de personnes (2,5% de la population). Ce fut une guerre qui aurait pu être évité, si la Grande-Bretagne et la France avaient reconnu les risques d'un apaisement  érigé contre une tyrannie agressive.

 

Et maintenant, 70 ans plus tard, nous sommes à nouveau confrontés à une tyrannie qui a annoncé son intention d'annihiler une autre nation, qui est le sponsor principal de terroristes dans le monde d'aujourd'hui, et qui est en course pour développer des armes nucléaires qui seront utilisées non seulement contre Israël, mais également contre l'Europe et les États-Unis.

 

Et encore une fois, en utilisant la menace de moyens militaires pour forcer l'Iran à abandonner son programme nucléaire est impopulaire, pour de nombreux citoyens qui estiment que les négociations avec les fanatiques qui accueillent la mort est une façon raisonnable de procéder, longtemps après, il est devenu clair que celà ne marche pas. Ceci a été la promesse du président Obama, même quand il est devenu clair que l'Iran poursuivrait sa course à avoir et à utiliser l'arme suprême.

 

Récemment, FresnoZionism.com http://fresnozionism.org/2012/10/will-obama-soon-announce-peace-in-our-time/

a rédigé un texte soulignant la possibilité d'une paix surprise en Octobre par notre président qui refléterait et  reproduirait l'erreur de Munich.

 

Dans l'article, il est suggéré qu'un ancien agent de la CIA, "Reza Khalili", affirme que l'administration Obama a passé un accord avec l'Iran dans lequel l'Iran  réduirait temporairement son programme nucléaire en échange de la levée des sanctions américaines.

 

Cela donnerait un coup de pouce phénoménal à Obama, en validant son approche de la politique étrangère, affirmant que la guerre a été évité, et de gagner l'élection avant que quiconque puisse trouver  que cela est une imposture.

 

En outre, elle empêcherait l'action militaire américaine, et rendrait une attaque d'Israël presque impossible.

 

En outre, l'article affirme que :

« Dans le cas où l'Iran ne respecte pas les termes de l'accord, ce sera d'autant plus long,  de supprimer les sanctions étant annulées, l'Iran aura récupéré une grande partie de ses pertes économiques, et ce sera trop tard pour Israël, ou même pour les États-Unis, d'imposer la fin du programme par la force.

 

 Les assurances US garantiraient le droit du régime à l'enrichissement civil de l'uranium, de supprimer rapidement plusieurs des sanctions, d'accepter que le programme nucléaire de l'Iran ne possède pas une dimension militaire et de soulager la pression internationale sur le régime alors qu'il poursuivrait son programme nucléaire ". Un tel accord serait un désastre pour Israël et les Etats-Unis, mais qui pourrait aider l'Iran et la campagne de  réelection d'Obama. Et devrait garantir à l'Iran de devenir une puissance nucléaire. Cela peut-il se passer entre maintenant et l'élection? Restez à l'écoute.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :