Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

"L'Innocence des musulmans"

19 Septembre 2012 , Rédigé par mordeh'ai Publié dans #Société

19 Septembre 2012
Billet d'André Nahum
Reçu par e-mail
 
Je n’ai pas  vu  ce film produit par un copte américain qui dénigre l’Islam  et son prophète.
Bien que  cette réalisation ne constitue pas un délit au regard de la loi,  elle pose  tout de même problème, surtout  à un moment ou les passions sont tellement exacerbées.
 Quel but recherchait donc son auteur  ?  
Voulait-il défendre ses coreligionnaires dont la situation est plutôt délicate, c’est le moins qu’on puisse dire, dans certains pays musulmans ?
Il est à  craindre qu’il leur a rendu au contraire un  bien mauvais service.
A-t-il été conscient des conséquences désastreuses que pouvait engendrer son  initiative ? 
 Voulait-il simplement provoquer ? 
Il a alors réussi au-delà de toutes ses espérances puisqu’il a enflammé le monde musulman dans sa quasi-totalité.
 Mais, si  l’on peut comprendre qu’un film, passé inaperçu au départ, ait pu choquer des croyants, on  ne peut admettre les débordements dramatiques auquel il a donné lieu un peu partout .
 Les manifestations sanglantes que l’on a observées en Tunisie,  pays  paisible par excellence, ou les attaques par missiles anti-tanks  du consulat américain de Benghazi, tuant quatre américains, dont l’ambassadeur, ne peuvent pas avoir été spontanées.
Pas plus que l’attentat qui a couté la vie à douze personnes à Kaboul
 Et les regards se portent sur des éléments salafistes ou Al Qaïda de plus en plus active malgré la mort de son chef historique Ben Laden.
 Ces mouvements ont en commun la haine de l’Occident, des Juifs et des Musulmans qui ne partagent pas leur fanatisme.
Ils ont le  même but : Propager leur Islam pur et dur par un prosélytisme intensif à l’intérieur et à l’extérieur des communautés musulmanes,  et s’imposer partout  par la persuasion ou par la terreur .
Les intégristes  ont profité du « printemps » arabe en  volant leur victoire aux authentiques  révolutionnaires et leur aile la plus radicale  souhaite prendre la place  des « modérés » qui gouvernent actuellement. 
Leur avenir  et le nôtre dépendent à la fois du comportement des nations musulmanes et de l’Occident.
1) • Le jeu des pays arabo-musulmans est plutôt trouble en la matière. L ‘Arabie séoudite emploie des sommes considérables pour propager son Wahabisme, par le biais des   nombreuses mosquées qu’elle fait construire et des imams qu’elle y envoie pour porter la bonne parole , tout en étant   l’amie et l’alliée des   Etats-Unis.
Les gouvernements islamistes dits « modérés » de Tunisie (Ennahda) et  d’Egypte ( les « frères musulmans » ) combattent les salafistes avec une tiédeur remarquable et l’on ne saurait  dire s’ils les protègent ou s’ils les redoutent.
2) • Face à cette marée montante, l’Occident se doit de réagir. Les Salafistes et leurs congénères djihadistes, 
tout comme Al Qaïda sont des ennemis implacables et déterminés auxquels il ne faut faire aucune concession .
Par leur manifestation  non autorisée dimanche dernier  à Paris non loin  de l’Elysée et de l’Ambassade des  Etats-Unis, ils ont  voulu tester les pouvoirs publics  en  brandissant les drapeaux noirs de leur organisation, hurlant des slogans anti-américains et antijuifs et pour finir  organisant une prière sur la voie publique.
  Ils ne sont qu’une minorité mais comme dit le proverbe arabe : Une souris peut faire pourrir le contenu d’une jarre.
Et depuis ce matin, il y a du nouveau.
« Charlie Hebdo » qui s’était déjà distingué reprenant les fameuses caricatures du prophète Mohamed, publie aujourd’hui au nom de la liberté de la presse  une série de caricatures, plus soft dit-on,  mais qui risquent  tout de même d’envenimer la situation.
C’est très courageux, mais est-ce bien sage ?
Pas de billet la semaine prochaine puisque c’est Kippour, un Kippour  que  je souhaite à tous dans la sérénité et la paix.
 
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :