Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

L'Ambassadeur John Bolton: prochaine rencontre entre Netanyahou et Obama va être "très désagréable."

24 Février 2012 , Rédigé par mordeh'ai Publié dans #Sécurité

Par Rachel Hirshfeld
publication: 23/02/2012,
Adapté par Mordeh'aï © 2012 pour malaassot.com

Ancien ambassadeur des États-Unis à l'ONU, John Bolton est apparu sur Fox News jeudi, expliquant pourquoi il croit que la prochaine rencontre entre le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le président américain Barack Obama va être un face à face "très désagréable". Cela ressemblera plus à "un plan d'invasion d'Israël par les États-Unis, plutôt que de traiter du véritable problème, qui est l'Iran."

Bolton: Le Premier ministre israélien n'obtiendra même pas une tasse de café à la Maison Blanche  

.

 Il a dit que ce n'etait "pas un hasard" si les Etats-Unis avaient envoyé de hauts fonctionnaires à la rencontre  des dirigeants israéliens avant le «crucial face à face» entre le président Obama et le Premier ministre Netanyahu le

5 Mars prochain . 

Les visites du général Martin Dempsey, Commandant Général de la Sécurité Nationale  des  Etats-Unis, le Conseiller à la Défense,Thomas  Danilon, et  le Directeur du Renseignement dela région, Tom Clapper  qui, n'ont eu de cesse de dissuader Israël de toutes tentatives d'attaquer l'Iran.

"La raison pour laquelle vous voyez tous ces hauts fonctionnaires se rendre dans la région," a-t-il poursuivi, c'est qu'ils sont venus dire au Premier ministre Netanyahu qu'il «vaut mieux donner au président Obama la réponse qu'il veut entendre" au cours de leur prochaine réunion, qui est qu'Israël n'attaquera pas l'Iran"." Netanyahu ne va pas dire que cela," a-t-il dit.

 " Ce sera une réunion très désagréable entre les deux leaders quand elle  se produira."

 

Netanyahu doit se rendre à Washington-DC pour répondre à l'invitation de l'AIPAC pour la conférence sur la politique et, comme Bolton, l'a déclaré, " il ne peut pas venir à Washington, sans rencontrer  le Président, ce sera peut-être une de ces réunions où Netanyahu n'obtiendra même pas un sandwich et une tasse de café à la Maison Blanche, mais ils devra les obtenir. "

Obama a également prévu d'aborder aussi  le lobby pro-Israëlien. Lorsqu'on lui a demandé pourquoi croit-il  qu'Obama va  le faire, Bolton a répondu que le Président a besoin "d'essayer de le faire parcequ'il se tient debout juste là, au coude à coude, avec Israël pour tenter de le protéger contre une menace nucléaire iranienne, mais le fait est que l'administration vient de perdre sa boussole quand il s'agit d'une politique. Elle en est encore à faire valoir que les sanctions peuvent être efficaces ... Je pense que c'est tout à fait inexact. "

Bolton a continué à dire qu'il croit qu'il est dans l'intérêt de l'Iran de donner l'impression que les sanctions sont efficaces.

 

"Le plus précieux des produits de base pour l'Iran  c'est temps", a-t-il dit. "Tout ce dont ils ont besoin c'est juste un peu plus de temps et ils pourront ensuite se procurer les armes nucléaires."

 

Bolton a été surpris d'apprendre que les  Iraniens avaient repoussé la visite des inspecteurs de l'ONU aussi séchement, mais il espère que "des dirigeants de certains pays du monde,  diront que la diplomatie n'a aucune chance ici en Iran... Nous devons nous confronter à la réalité et si nous ne le faisons pas pas, ou si personne n'agit,  l'Iran aura des armes nucléaires et il n'y aura plus lieu à sanction ou diplomatie. "

 

L'homme sait de quoi il parle, mais il ne va pas assez loin.

 

M. Bolton, le vrai problème n'est pas seulement l'Iran, mais l'ensemble de l'administration des damnés d'Obama et  leur acharnement à aider à détruire la liberté partout et n'importe où. Aussi ...... Beaucoup d'entre nous ont déjà un avis, qu' en tant que Commandant en chef des Forces armées des États-Unis, Barack Hussein Obama, va ordonner à l'armée américaine d'empêcher qu'Israël se défende.

Les chefs d'état-major et les généraux de commandements sont tous maintenant aux ordres de son administration grâce à des nominations politiques, confirmées par le Sénat (complice et désormais inopportun).

 

Cela ne va pas bien se terminer.

.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :