Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

L’ambassade américaine agit en pays conquis

30 Mai 2011 , Rédigé par mordeh'ai

par Shraga Blum

pour http://www.israel7.com/

29/05/2011

 

La Maison Blanche et le Département d’Etat ont décidé de passer à la vitesse supérieure pour faire plier le gouvernement israélien sur le dossier de la construction juive. Piqués au vif par le succès de Netanyahou au Congrès, Obama et Clinton veulent faire savoir aux autorités israéliennes « qui est le maître à bord » et qui décide où les Juifs peuvent contruire en Erets Israël ou non!!!

 

Depuis quelques jours, des équipes de l’ambassade des Etats-Unis se sont rendues sur le site  " E-1 ″ qui sépare la ville de Maaleh Adoumim de Jérusalem. Cette bande située à l’est de Jérusalem, est indispensable à la continuité entre les deux villes, afin qu’une quelconque souveraineté palestinienne ne vienne un jour isoler Maaleh Adoumim, ville de près de 40.000 habitants. A l’opposé, les Palestiniens et les Américains exigent qu’Israël ne construise pas dans cette zone afin d’assurer une continuité à un Etat palestinien, et pourquoi pas, de provoquer l’exode des habitants de Maaleh Adoumim. Dernièrement, le « Mouvement pour la construction en Judée-Samarie » avait établi trois avant-postes à cet endroit, dont celui de « Mevasseret Adoumim », se basant sur les promesses de tous les gouvernements israéliens selons lesquelles " la zone E-1" resterait toujours sous souveraineté israélienne, mais l’armée était immédiatement intervenue pour les démanteler. Pour les Etats-Unis, cette zone doit être « judenrein » et Washington ne permettra pas à des Juifs de venir s’y installer.

 

 Des émissaires de l’ambassade se sont ainsi rendus sur place, ils ont pris des notes et des photos, un message ferme a été transmis aux autorités israéliennes, et quelque minutes plus tard, la police et l’armée étaient sur place pour déloger les « fauteurs de troubles » juifs.

Les employés de l’ambassade ont même utilisé des moyens illégaux pour commettre leur méfait, en se présentant à des jeunes filles juives sur place « comme des policiers israéliens en civil ». Les jeunes filles, prises d’un doute ont réussi à prendre en photo les plaques d’immatriculation de l’une des voitures, et l’ambassade des Etats-Unis a été forcée de reconnaître qu’il s’agissait de l’un de ses véhicules!

 

Le député Michael Ben-Ari (Ihoud Leoumi) a vivement réagi à cette ingérence inacceptable en annonçant « qu’il allait susciter un débat à la Knesset à propos de cette violation flagrante de la souveraineté israélienne doublée d’une activité d’espionnage ». Ben-Ari pose la simple question: « Qu’arriverait-il si des diplomates israéliens étaient surpris aux Etats-Unis en train de filmer et prendre des notes sur des sites importants? » Il rappelle le cas tragique de Jonathan Pollard « qui pourrit dans son cachot alors qu’au même moment Barack Obama envoie sans vergogne ses espions en pleine journée pour faire du tort à Israël ».

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :