Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

ISRAËL-HAMAS : MAHMOUD AL-MABHOUH ETAIT LE CERVEAU DE LA CONTREBANDE D'ARMES DU HAMAS

31 Janvier 2010 , Rédigé par mordeh'ai Publié dans #Politique

Par Mati Ben-Avraham pour IsraelValley
Publié le 31 janvier 2010


Dubaï a confirmé que le corps trouvé mort par électrocution dans la chambre d’un hôtel de l’Emirat était celui de Mahmoud al-Mabhouh, 50 ans, membre des brigades Azzedine al-Kassem, la branche armée du Hamas dont il fut l’un des fondateurs. Le communiqué du gouvernement précise encore que le crime relève d’un grand professionnalisme et que les exécutants ont quitté le pays avant même la découverte du corps. Il est à noter que Mahmoud al-Mabhouh voyageait sous une fausse identité.


Ses obsèques ont eu lieu au camp de réfugiés palestiniens de Yarmouk, non loin de Damas où il résidait. Khaled Mechaal, le directeur du bureau politique du Hamas, a imputé cette liquidation à Israël. " Nous au Hamas, a-t-il dit, tenons l’ennemi sioniste pour responsable de l’assassinat de notre frère", promettant en outre de le venger.

L’hypothèse avancée : les “liquidateurs” faisaient partie de la délégation israélienne, conduite par le ministre de l’environnement Landau, venue à Dubaï pour participer à une Conférence internationale.

Mais, il est vrai que l’on ne prête qu’aux riches… Mahmoud al-Mabhouh figurait, en effet, sur les tablettes du Mossad d’un côté et des services de renseignements de l’armée de l’autre en tant que priorité opérationnelle. Et pour cause : l’homme avait la haute main sur toute la contrebande d’armes entre l’Iran et la bande de Gaza. C’est lui qui a monté les multiples filières d’acheminement qui, par terre et par mer, permettaient à son mouvement d’exercer une menace permanente sur les agglomérations israéliennes du Néguev occidental. Et c’est lui qui, avec la complicité de Téhéran, avait trouvé l’astuce permettant d’introduire dans la bande de Gaza des missiles sol-sol d’une portée de 70 km à même d’atteindre Tel-Aviv et Beer-Sheva.


Cependant, en raison de ses activités, Mahmoud al-Mabhouh était ciblé par de nombreux services occidentaux et arabes pragmatiques qui, de concert, mènent une lutte sans merci contre l’intégrisme islamiste, considéré comme le principal facteur de déstabilisation au Proche-Orient et comme l’ennemi juré du monde occidental. Et comme dans ce monde où l’ombre sied plus que la clarté, la règle est que nul ne revendique la paternité d’une liquidation. Comme il en fut pour celles du général Syrien Mohamad Soliman en août 2008, ou d’Imad Moughnieh, le chef des opérations du Hezbollah en février de la même année. —

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :