Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Israel Disparaîtra dans une Dizaine d'années ?

4 Juillet 2010 , Rédigé par mordeh'ai Publié dans #Point de vue

Par Thérèse ZRIHEN-DVIR

4 juillet 2010

http://therese-zrihen-dvir.over-blog.com/

Les présages funestes formulés par la présentatrice de la télévision israélienne hier, durant l'entrevue avec Mr. Zubin Mehta, chef d'orchestre et dirigeant musical de la philharmonie israélienne, ont fait hérisser les cheveux à plus d'un auditeur. La speakerine qui révélait ces étranges prémonitions, arborait sans aucun doute une frayeur avérée pour l'avenir du jeune état. "Pensez-vous," demanda-t-elle à Mr. Mehta, "qu'Israel disparaîtra dans une dizaine d'années?" Pris au vif, ce dernier répliqua par une nette désolation mêlée d'un manque évident de solution. "Les dirigeants de l'état d'Israel devraient faire tous les efforts nécessaires pour parvenir à un accord de paix avec les palestiniens," conseilla-t-il.

J'aimerais ici rappeler à tous ceux qui nourrissent des appréhensions sur l'avenir de ce pays, qu'Israel est déjà passé par des situations non moins dangereuses que celles qu'il confronte actuellement et s'en est bravement sorti.

Entre autre, chacun de nous ne cesse de se demander quelle genre de paix peut officier et être opérationnelle avec les palestiniens, qui sont divisés en plusieurs groupuscules de terroristes, comme le Hamas, le Djihad, le Fatah, Gdoudei El Aksa et la liste est longue. Pour qu'une entité soit patente, il faudrait d'abord qu'elle soit reconnue par tous ses composants. Or, les palestiniens sont bien loin de former un groupe majoritaire homogène. Au contraire, ils sont morcelés, se contredisent, rivalisent, allant jusqu'à la confrontation armée entre eux-mêmes. Comment Israel pourrait concevoir un traité de paix avec un unique parti d'une communauté et ignorer les aspirations antagonistes des autres partis incorporés dans cette même communauté? Le dirigeant officiel qui prétend à la présidence, n'a jamais été élu par la majorité des palestiniens, et donc ne peux légitimement les représenter.

À force de chercher une solution là où elle n'existe pas, Obama et les chefs des pays de l'Europe qui ne cessent de blâmer Israel pour leur propre fiasco, devraient plutôt œuvrer pour consolider les palestiniens avant d'imposer à Israel toute négociation. Aucun contrat ne prendrait effet si seule une minorité l'accepte et s'en conforme. Mais c'est une mission inabordable et trop risquée que d'essayer de dompter les Palestiniens. Israel est beaucoup plus malléable et donc plus facile à ployer. 

Nous avons devant nous un excellent exemple dans ce jeu disproportionné et bancal dans l'incarcération du soldat israélien Gilad Shalit auquel tous les droits légitimes minimaux sont refusés par les palestiniens auxquels ni l'ONU, ni les USA et ni les pays d'Europe ne parviennent à imposer des normes reconnues et obligatoires. Sur quelle base peuvent-ils donc exiger la création d'un pays que nous tous savons d'avance incapable de s'autogouverner? Quel genre d'état peut naître d'un ramassis de terroristes et de rebelles antagonistes à toutes les lois fondamentales internationales?

Mais quand Israel cherche à défendre ses citoyens, c'est l'avalanche pure et simple d'enquêtes, de menaces et de blâmes. Pourquoi ne traitent-ils pas les crimes palestiniens avec la même impartialité? NON, ils n'osent pas par crainte de la terreur dont ils deviendraient l'objectif. L'impact de leur veulerie répercute malheureusement sur Israel !

Mr. Mahmoud Abbas, dirigeant d'un moignon des territoires palestiniens, ne manque pas non plus de zèle en imposant à Israël ses conditions avant de reprendre les négociations. Il réclame non moins des frontières d'avant la guerre des Six Jours et Jérusalem sur un plateau d'argent. Dans sa magnanimité, il accorde aux israéliens le Mur des Lamentations et le quartier juif de Jérusalem, concessions rapidement démenties par Mr. Saieb Arakat de l'autorité palestinienne, ce matin.

Israël ne cesse de vivre dans le conditionnel et cette situation ne fait qu'empirer. Elle frustre sa population tout en la convergeant vers une rage tacite mais compréhensive qui frôle l'incontrôlable.

Le problème, là où il niche, ne touche pas Israël seulement, mais vise le monde entier qui n'est pas loin de basculer. Le visage de l'Europe changera dans moins d'une dizaine d'années, les USA et le Canada, qui abritent des masses de population gérées par des mollahs, sont aussi ciblés. C'est une course vers un changement total de régime que l'Occident cherche à freiner en déposant une offrande aux islamiques assoiffés de sang : Israël. Toute cette situation ressemble étrangement aux Animaux Malades de la Peste de La Fontaine. Mais oui, Israel est l'âne coupable de tous leurs maux.

Israel est bien plus condamnable que ne l'est la Gauche qui n'a cesse de prêcher pour l'intégration, ni le sentiment de culpabilité d'une Europe minée et malade qui n'a que trop sucé les pays du tiers monde en les colonisant et en leur dérobant leurs richesses. C'est ce boomerang même qui frappe tous ces pays qui ont ouvert démesurément leurs portes à des ouvriers à bon marché auxquels ils se voient obligés aujourd'hui d'octroyer la citoyenneté. Ils sont venus en innocents ouvriers et se sont transformés en dangereux envahisseurs qui sans tirer un unique coup de feu, deviendront les maîtres absolus de cet occident tant convoité.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :