Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Inquiétudes Américaines d'une frappe Israëlienne sur l'Iran

3 Février 2012 , Rédigé par mordeh'ai Publié dans #Sécurité

Par Gil Ronen

pour Arutz7

02/02/2012,

http://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/152387/

 Adapté par Mordeh'aï © 2012 pour le blog malaassot.com

 

Les Etats-Unis s'Inquiètent  qu'Israël soit sur le point de frapper l'Iran - "Washington Post"
Ignatius écrit : Netanyahu ne veut pas laisser le destin d'Israël dépendre d'une action américaine ni de nul autre.

 

Le Secrétaire à la Défense, Leon Panetta, croit qu'il existe «une forte probabilité» qu'Israël frappe l'Iran en avril, mai ou Juin, selon David Ignatiusle du Washington post.

Ignatius écrit qu'Israël estime qu'après ce temps, l'Iran n'entre dans une «zone d'immunité» qui lui permettrait de construire une bombe nucléaire à loisirs. Le Ministre de la Défense Ehud Barak a utilisé les mêmes mots jeudi dans son discours à la Conférence d'Herzliya.

 

"Très vite, les Israéliens craignent que les Iraniens ne stockent suffisamment d'uranium enrichi dans les profondeurs des installations souterraines pour fabriquer une arme - et seuls les États-Unis pourraient alors les arrêter militairement", a expliqué Ignatius. Les Etats-Unis, cependant, n'ont pas l'intention de frapper l'Iran jusqu'à ce qu'ils aient la certitude que l'Iran construit en réalité une bombe, et "le Premier ministre Benyamin Netanyahou ne veut pas compter sur l'action américaine...ni laisser à nul autre la charge du destin d'Israël."

 

Le journaliste a écrit que lorsque Barak a demandé le mois dernier le report d'un exercice militaire américano-israélien, cela pouvait être le signe qu'une attaque imminente israélienne. Barak a pris pour excuse "qu'Israël ne pouvait pas consacrer les ressources nécessaires à l'exercice annuel au printemps."

Le président Obama et Panetta ont mis en garde Israël contre toute attaque de l'Iran, car ils pensent qu'elle ferait dérailler le "succès croissant des sanctions économiques internationales".

 

La Maison Blanche n'a pas encore décidé exactement quelle sera sa réaction à une attaque israélienne sur l'Iran. Les Etats-Unis semblent favoriser de rester en dehors du conflit à moins que l'Iran ne frappe des actifs américains, ce qui déclencherait une forte réponse américaine. Malgré tout, les représentants de l'administration "avertissent Tehran à la prudence". Que Téhéran ne doit pas se méprendre: Les Etats-Unis ont un engagement de 60 ans à la sécurité israélienne, et si les centres de population d'Israël venaient à être touchés, les Etats-Unis pourraient se sentir obligés de venir à la rescousse d'Israël".

 

Ignatius cite un fonctionnaire israélien qui aurait dit aux américains: « Restez à l'écart, et laissez- nous faire." Le ponte mentionne un scénario de "courte-guerre" qui suppose cinq jours ainsi que des frappes israéliennes limitées, suivies d'un cessez-le-feu négocié par l'ONU. Ces observations aussi, ont été faites hier sur un ton goguenard par le chef d'Etat Major israélien le Lt.Col.Benny Gantz.

 

Ignatius écrit que les fonctionnaires américains ne pensent pas que Netanyahou ait pris une décision finale pour l'attaque, mais des "Cadres Supérieurs" de l'Administration doutent que les Israéliens bluffent."

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :