Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Ground zéro......Mosquée zéro

24 Août 2010 , Rédigé par mordeh'ai Publié dans #Point de vue

pour Israel 7 http://www.israel7.com

Le Président Obama a reçu à la Maison Blanche des dirigeants musulmans pour un dîner festif du Ramadan. En pleine polémique autour du projet de construction d’une mosquée sur l’emplacement des tours jumelles et du massacre perpétré au nom de l’Islam, Obama a donné son appui à cette provocation et réitéré sa profonde appréciation pour cette « religion oeuvrant pour l’égalité raciale »

 S’il est évident que tous les musulmans ne sont pas des terroristes fanatiques et que certains voient avec angoisse les résultats d’un endoctrinement massif des populations, il n’en reste pas moins que tous les terroristes les plus sanguinaires aux quatre coins du globe sont des musulmans.

“Ce rite nous rappelle les principes que nous cultivons en commun et le rôle de l’islam en faveur de la justice, du progrès, de la tolérance et de la dignité de tous les hommes”. On peut difficilement concentrer plus de mensonges et de cynisme en une seule phrase que l’a fait Hussein Obama. Il sait certainement de quoi il parle puisque son père est musulman et qu’il a suivi des cours dans une école coranique lors de son enfance indonésienne. Donc, pour lui, l’islam serait synonyme de progrès et de justice.

PROGRES…

C’est certainement un vaste progrès pour l’humanité que de considérer l’imposition de la « charia » à toute une société. La lapidation des femmes, les mutilations imposées aux délinquants, les jugements sommaires sur la place du village, les égorgements sont des signes probants de progrès Tout ce qui passerait pour barbare et inhumain, rétrograde et condamnable dans le monde prend une couleur acceptable en passant au vert de l’Islam. La dignité bafouée ailleurs est inacceptable mais en terre d’Islam, elle devient un dogme admirable.

C’est ainsi que les medias ont condamnent régulièrement les relations coupables que des touristes s’autorisaient avec des mineurs en Thaïlande. Contraire à l’esprit occidental de respect et de dignité. Tout comme les medias viennent de faire leur une sur une soldate juive surveillant des prisonniers arabes et photographiée dans sa mission. Par contre, vous ne trouverez pas une photo de ces mariages de masse chez les musulmans de Gaza prenant pour épouses des petites filles de six ans. Tout comme l’avait fait Mohamed avec Aicha, sa femme. Ce qui serait vu comme un acte pédophile ignoble devient un simple rite exotique. Les musulmans ont non seulement tous les droits mais voient leurs actes infâmes applaudis par un occident tremblant et peureux.

TOLERANCE…

La tolérance islamique est riche en exemples que l’occident pourrait apprendre à appliquer à l’islam. Il faut estimer que des « fatwas » condamnant à mort tout « hérétique » osant s’attaquer à la pratique musulmane est un signe de tolérance. Pour une caricature de Mahomet parue dans un journal scandinave, des ambassades et légations furent brûlées à travers le monde « tolérant » de l’Islam.

Obama salue la diversité du monde musulman. Il est vrai que des talibans afghans aux « frères musulmans » égyptiens, des Hezbollah libanais aux « gardiens de la révolution »iraniens, des assassins du Hamas aux insurgés du Sri Lanka, des massacreurs du Darfour aux « modères » de l’OLP, la diversité est considérable sans inclure les incendiaires de voitures en France et les occupants pacifiques des cages d’escaliers dans les quartiers « en difficultés » qui apprennent la bonne manière d’être un musulman respecté en Occident. Cette diversité musulmane que vante Hussein Obama est celle qui existait dans les armées hitlériennes où se retrouvaient ceux de la Wehrmacht, de la Gestapo et des SS…une diversité culturelle certaine…mais avec un but unique que nous connaissons.

La comparaison n’est pas fortuite en sachant que le Mufti de Jérusalem et ses hordes arabes et musulmanes furent les plus fidèles allies d’Hitler et que les liens entre les criminels nazis et les régimes arabes n’ont jamais cessé de proliférer./ Ce qui reste curieux c’est cette déclaration que “l’islam a toujours fait partie de l’Amérique et que les musulmans américains ont apporté une contribution extraordinaire à notre pays”. J’ignore si « notre pays » signifie pour Obama les Etats Unis mais je n’ai pas réussi à retrouver l’éclat de l’Islam dans l’histoire américaine. Il est vrai que les responsables des razzias d’esclaves noirs en Afrique et leur vente en Amérique furent des arabes pratiquant l’Islam dans toute sa « diversité ». L’Islam a également apporté à l’Amérique les attentats réussis du 11 septembre tuant des milliers de personnes, la mort de milliers de soldats américains en Irak et en Afghanistan, des attentats au Kenya et à travers le monde, des tentatives nombreuses de crimes terroristes heureusement déjoués, des meurtres dans une base de l’armée américaine par un « médecin militaire » musulman. J’ai beau chercher, à part amener Obama à la Maison Blanche, je n’arrive pas à trouver l’apport considérable de l’Islam aux USA. Pas plus d’ailleurs que dans le reste du monde. Il est vrai que l’assassin Arafat a obtenu le prix Nobel mais je n’ai pas trouvé d’arabes dans les Nobel de médecine ou de sciences. Et pourtant ils seraient un milliard et demi d’individus à pratiquer le Coran. Je ne calculerais pas de ratio par rapport au peuple juif !/ Peut être Obama considère les pays arabes et musulmans comme un phare dans le monde. Surtout pour la démocratie, le respect de la femme et le statut de dhimmi accordé aux étrangers mais en dehors de la technologie avancée dans la fabrication des burkas et des bombes individuelles, le bilan arabe est assez lamentable. Des peuples aux civilisations anciennes sont aujourd’hui réduits à un état de paupérisation et d’abrutissement permanent car la vérité, n’en déplaise à Hussein Obama, est que là où passe l’Islam, trépassent la liberté, la dignité humaine, la justice et la tolérance.

 A LA MECQUE…

Le monde occidental trouve donc des défenseurs de la construction d’une mosquée à Ground Zero. Ces derniers seraient certainement les premiers à hurler leur indignation si des chrétiens décidaient de construire une cathédrale à La Mecque et sont les premiers à manifester contre toute velléité juive de bâtir une synagogue sur le Mont de notre Temple. Les musulmans s’arrogent les lieux saints des autres, les édifices sacrés du judaïsme et du christianisme, oppriment les derniers chrétiens du Liban, d’Irak, d’Egypte et de cette partie d’Erets Israël encore occupée par une « Autorité » arabe.

La construction de cette mosquée sur ce lieu d’assassinat d’innocents civils par les lecteurs du Coran est un camouflet calculé à l’égard de l’Occident et un signe de mépris ‘envers les victimes du « djihad ». Les arabes réclameront bientôt de pouvoir établir une imprimerie éditant le « Mein Kampf » en arabe sur les terres d’Auschwitz en vertu du droit à la libre expression! Le discours d’Obama procède du principe de Goebbels « Mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose ». On se demande si c’est le culot musulman qui bat tous les records ou la stupidité peureuse des occidentaux. L’islam n’est pas une religion dédiée à la paix et au respect de l’homme. L’Islam est une idéologie politique de conquête, de haine et de guerre, de privation de dignité et de liberté pour l’individu, de sanctification de la mort et du sang versé.

Obama aura bien mérité de l’islam. Il quitte l’Irak en l’abandonnant à l’influence dramatique de l’Iran, il échoue en Afghanistan, il permet à l’islam de conquérir l’arme nucléaire. Ce n’est pas par faiblesse qu’il le fait mais par calcul volontaire.

Sa seule réussite en politique étrangère risque de lui être malheureusement accordée par Natanyahou !

Si l’occident veut se suicider face à l’invasion islamique, cela signifie que l’Etat d’Israël doit redoubler de vigilance et ne pas craindre de prendre les mesures qui lui permettront de vaincre en attendant un éventuel sursaut du monde encore libre. Le fait est démontré que l’islam ne peut s’intégrer à la démocratie. Cet islam là, il ne reste donc qu’à le désintégrer.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :