Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Exclusif : les 4 du Hamas resteront à J'lem

29 Juin 2010 , Rédigé par mordeh'ai Publié dans #Scoop

Par Khaled Abu Toameh

 29/06/2010

Adaptation malaassot.com

 

Israël n'expulsera pase les 4 responsables du Hamas de la ville de J'lem si elles renoncent à tout lien ..........

Israël a accepté de reconsidérer sa décision d’expulser les quatre députés du Hamas de Jérusalem s'ils déclarent qu'ils ne représentent pas le mouvement radical islamiste et de rompre leurs liens avec lui, un fonctionnaire de la sécurité israélienne a déclaré au Jerusalem Post ce lundi. Les quatre hommes sont membres du Conseil législatif palestinien Mahmoud Abou Tir, Ahmed Attoun, Mohammed Totah et Khaled Abou Arafeh. Abou Arafeh est également un ancien membre du cabinet de l’Autorité palestinienne.

Ils auraient accepté la condition israélienne et sont maintenant prêts à faire une déclaration publique à cet égard afin qu'ils puissent rester à

Jérusalem. 

La police de Jérusalem a confisqué leurs cartes d'identité israéliennes presque le ministère de l'Intérieur ait révoqué leur statut de résidents permanents de la ville, ouvrant la voie à leur expulsion.

Le responsable de la sécurité israélienne a expliqué que la décision de revoir les expulsions avait largement été conçu pour renforcer le statut du Président de l'AP Mahmoud Abbas et d’affaiblir le Hamas.

 " Les responsables du Hamas ont apparemment choisi de rester à Jérusalem avec leur famille et profiter de tous les privilèges d’être résidents d’Israël, "le fonctionnaire a déclaré au Post. « Leur volonté de se distancier du Hamas est une étape importante qui pourrait conduire à l'annulation de l’expulsion. "

Le bannissement sera annulé une fois déclaration de quatre signée. Il a ajouté que la décision d'expulser les quatre hommes serait annulée une fois qu'ils auront signé une déclaration désavouant le Hamas.

«Nous voulons une déclaration sans équivoque ni ambiguïté qui ne laisse pas de place à un double langage, dit-il. " Nous voulons envoyer un message fort aux Palestiniens, ils ont tout à gagner s'ils renoncent au Hamas et au terrorisme, "

Abou Tir, qui a été récemment libéré d'une prison israélienne après avoir purgé une peine de 50 mois, a été condamné par la police de Jérusalem de quitter la ville vendredi dernier avant minuit.

Toutefois , son expulsion a été reporté à la dernière minute suite à l'intervention d'Abbas , de l'administration américaine et de l'Union européenne .

La semaine dernière, dans un geste sans précédent, M. Abbas a convoqué par deux fois par les parlementaires du Hamas dans son bureau à Ramallah et les a exhortés d’accepter l'état d'Israël et d’annoncer qu'ils ne représentent pas le Hamas. Après les réunions, les députés, ont déclaré qu'ils représentaient leurs électeurs à Jérusalem et non pas le Hamas ou toute autre partie ou organisation.

Les trois simples députés ont été élus sur la liste de réforme et d'évolution du Hamas, qui a contesté et a gagné en Janvier 2006 les élections législatives. Le quatrième élu, Abou Arafeh, avait été nommé ministre des Affaires de Jérusalem dans le gouvernement du Hamas.

Ils ont tous été arrêtés par l'armée israélienne après l'enlèvement du soldat Gilad Shalit , mais ont depuis été libérés.

La décision israélienne de révoquer leur statut de résident permanent à Jérusalem a attiré des condamnations acerbes à la fois du Hamas et de la direction palestinienne.

Les Palestiniens craignant que cette décision ne puisse ouvrir la voie à l'expulsion de nombreux autres Palestiniens de la ville.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :