Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

ET SI MASSADA ETAIT LE CHOIX DES NATIONS ?

25 Juillet 2011 , Rédigé par mordeh'ai

 

Cessons d’appréhender les relations d’Israël et du monde selon les critères rationnels de la géopolitique et tentons un regard moins bienveillant sur les objectifs inavouables des nations. Essayons, pour cela, de nous rapprocher de cette région obscure de la conscience où les intentions se forgent et soyons prêts à la rencontre  avec l’inimaginable.

A l’évidence, Israël est jugé comme l’obstacle à la paix du monde. Soyons réalistes, les liens avec l’Etat Juif sont bien plus fondés sur des intérêts que sur des sentiments et la compassion qui animait l’ONU en 1947 a laissé le champ libre à des appréciations où la condamnation de la politique israélienne n’a d’égale que la suspicion arbitraire des assises idéologiques sur lesquelles le pays a été fondé. Le diable a avancé à grandes enjambées et nous avons, tout comme la statue infâme de Strasbourg, les yeux bandés !

La solitude d’Israël atteint des sommets ! Voyons notre environnement sans complaisance. Nos ennemis traditionnels n’ont pas quitté leur place. Ils ont, seulement, changé de tenue. Le christianisme prétend regretter ses crimes mais rien n’a confirmé la vanité du propos. L’Occident nous a fait l’aumône d’un bien qu’il nous avait ravi et dont aujourd’hui, à l’évidence, il regrette l’initiative.

Quand bien même, abandonnée depuis, l’assimilation en 1975  du sionisme au racisme,  a inoculé le poison dont aujourd’hui nous voyons l’effet dévastateur. Plus rien de ce que fait Israël ne suscite,  sinon l’admiration, du moins la caution du monde. Nous acceptons les déclarations d’amitié venant de  France alors que  les accusations rédhibitoires de Charles de Gaulle tenues  en 1967 n’ont pas été invalidées. Nous ne voulons pas, nous ne voulons plus ouvrir les yeux.

 Contester le caractère Juif de l’Etat d’Israël confirme que l’argument cesse d’être rationnel pour atteindre l’âme du peuple en déclarant le Retour  des Juifs sur leur terre, non conforme au droit. A y regarder de très près mais toujours avec cet œil nouveau : c’est bien l’âme d’Israël, c’est-à-dire, sa spécificité,  faute de pouvoir, en l’état,  atteindre son corps, qu’on cherche à neutraliser. Comment ? En distillant la suprême accusation, entendue au cours des siècles et à laquelle on a fini par céder, non en l’approuvant mais en lui opposant l’indifférence, Israël est coupable. De quoi ? D’être !

Israël soutient que ses prophètes ont enseigné le juste au monde et bien, c’est là, seulement là qu’on frappera : Israël est l’Etat le plus injuste du monde ! Il n’a p as assez payé pour ses crimes. Qu’il redevienne « Le Juif errant. » Apprenons à traduire : nier la spécificité juive, le caractère juif de l’Etat d’Israël, n’est-ce pas ôter à Israël ses prérogatives essentielles et lui arracher  une identité pourtant chèrement payée ?

Dans ces conditions, comment ne pas évoquer que cette entreprise d’anéantissement de l’âme juive cache bien mal la volonté encore inavouée de pousser Israël à commettre l’irréparable ?  De quelle manière et sous quelle forme peut-on encore se soustraire à cette fatalité ?

 L’irrémédiable peut avoir des formes diverses,  mais il y a  moyen d’échapper à cette mauvaise étoile :  cesser  de croire à la volonté droite des Nations et  lui opposer le « caractère Juif » de l’Etat d’Israël, à savoir que la menace de mort justifie une réaction légitime.  Perdurer dans la mise en danger d’Israël par la lecture sans fin d’un acte d’accusation arbitraire est un risque majeur pour ce dernier,  certes,  mais qui ne saurait, pour autant,  mettre l’accusateur à l’abri des retombées prévisibles !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :