Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Erez Tadmor donne une leçon de démocratie à la gauche

25 Novembre 2011 , Rédigé par mordeh'ai Publié dans #Politique

par Shraga Blum

http://www.israel7.com/

25/11/2011

 

 

Le dynamique président du mouvement estudiantin « Im Tirtsou » explique de manière magistrale les réactions hystériques des milieux de gauche et des médias face à la frénésie législative de la majorité actuelle : « La dictature élitiste de la gauche laïque est en train de s’étioler et les cris qu’elle pousse ne sont pas moins qu’une oraison funèbre sur la perte de son hégémonie et de son pouvoir absolu dans les centres de pouvoir et de formation de la conscience collective du pays ».

 

Pour Tadmor, « peu importe que l’on soit ou non d’accord avec les lois votées actuellement, la mobilisation générale décrétée à gauche est le signe que pour la première fois depuis 1977 et l’accession de Menahem Begin au pouvoir, nous voyons une majorité de droite décider de gouverner réellement sur la base des idées sur lesquelles elle a été élue ». Tadmor note que « malgré la présence majoritaire au pouvoir de gouvernements de droite depuis 35 ans, les pôles de pouvoirs étaient restés à gauche : médias, magistrature, académie, monde associatif, au détriment de la Knesset et du gouvernement ».

 

Le leader " d’Im Tirtsou " reproche, par effet de miroir, au « camp national » de « s’être toujours incliné devant les élites qui refusaient le verdict des urnes et de s’être contenté du soutien de ses deux alliés traditionnels, l’armée et l’implantation en Judée-Samarie ». Il note donc avec satisfaction « que sous l’effet de l’arrivée au pouvoir d’une nouvelle génération de députés décomplexés, tels que Levine, Akounis, Danon, Erdan, Hotoveli ou Elkine, la majorité de droite à tout simplement décidé…de gouverner de façon tout à fait légitime, en vertu du mandat démocratique qui lui a été conféré, en rectifiant enfin les anomalies qui subsistaient depuis des décennies ». D’où les réactions offusquées des élites au crépuscule, mais aussi des « anciens » du Likoud, tels que Rivline, Meridor, Begin ou Eitan, qui vivent encore à l’époque où « gouverner à droite était suspect et infâmant » du fait de la suprématie outrancière du Mapaï socialiste dans tous les rouages du pouvoir.

 

La gauche et les médias sont aux abois, mais la caravane du changement salutaire passera…

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :