Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Encore une scélératesse de Bibi ???

27 Novembre 2009 , Rédigé par mordeh'ai Publié dans #Politique

  

Netanyahou gèle-t-il la construction à Jérusalem ?

par Shraga Blum
Vendredi 27/11/2009

 


Le gel des projets de constructions tels que défini par le Premier ministre peut être visible ou caché. Malgré l’exclusion de Jérusalem de l’application de la décision du gouvernement, il semble que Netanyahou ait également ordonné un gel plus officieux dans la capitale d’Israël.


Le journal « Makor Rishon » révèle dans on édition du vendredi, que le Premier ministre a bloqué des projets de construction de 130 unités de logement à Har H’oma dans la banlieue sud de Jérusalem, et 300 à Pisgat Zeev dans sa banlieue nord. Ces projets lui étaient présentés par le ministre de la Construction et du Logement, Ariel Attias, avant d’être soumis à appels d’offres. Seuls 20 logements ont été autorisés à publication par Binyamin Netanyahou dans le quartier de Ramot, au nord-ouest de la capitale.
 

Ce faisant, le Premier ministre annulait des décisions antérieure du « Forum des Sept » – qui est une sorte de cabinet restreint composé des ministres les plus importants – qui avait déjà donné son accord pour des appels d’offres concernant ces deux quartiers. Par ailleurs, un autre projet de construction à Guilo a également été bloqué par le Premier ministre sous la pression internationale et surtout américaine.


Malgré un démenti du Bureau du Premier ministre, les acteurs sur le terrain font état d’une interruption de nouveaux projets immobiliers, même dans la partie occidentale de la ville, ce qui a pour effet immédiat la hausse des prix du terrain et des loyers, ainsi que le départ de Juifs de la capitale vers d’autres zones plus abordables.


Afin de renforcer encore davantage notre confiance dans les hommes politiques et leurs promesses, « Makor Rishon » rappelle une déclaration de Binyamin Netanayhou en 1992, alors qu’il attaquait Itsh’ak Rabin dans son intention de geler la construction en Judée-Samarie.

Netanyahou qualifiait alors cette politique « d’abandon total des principes », d’être « contraire à la ligne politique du gouvernement », et surtout, lisez bien, « qu’il s’agit d’une soumission totale au diktat américain, ce qui constitue un dangereux précédent mettant en danger la souveraineté d’Israël » !!! «Ce n’est pas ainsi que l’on obtient la paix», poursuivait Netanyahou, alors dans l’opposition,« la paix ne s’obtient pas en position de faiblesse et de servilité »…


Encore un « clip » pour une prochaine campagne électorale

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :