Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Encore une preuve de l'Apartheid envers les arabes israeliens ......

4 Mars 2010 , Rédigé par mordeh'ai Publié dans #Société

Yoël Hasson contre « Arutz 33 »

par Shraga Blum pour A7

Mercredi 03/03/2010

Pour celles et ceux qui ne le savent pas, la chaîne de télévision israélienne « Arutz 33 » diffuse quotidiennement des programmes et informations en langue arabe, phénomène peu commun pour un Etat accusé d’Apartheid !

La liberté d’opinion est si bien mise en pratique sur cette chaîne que le député
Yoël Hasson (Kadima), Président de la Commission de Contrôle de l’Etat, accuse aujourd’hui la chaîne d’être devenue « le porte-voix de la cause palestinienne et islamique ». Il a écrit une lettre en ce sens à Motti Shklar, Président de l’Office National de Radiotélévision.

Hasson dénonce « la prise de pouvoir au sein de la chaîne par des éléments pro-palestiniens, qui au lieu de donner des points de vue équilibrés pour faire contrepoids aux chaînes internationales en langue arabe, mettent cette chaîne israélienne également au service des ennemis de l’Etat d’Israël ».

Hasson reproche notamment à la TV israélienne de nommer des Arabes palestiniens de Jérusalem-Est, non-citoyens israéliens, à des postes-clé au sein de la chaîne, et qui défendent des idées pro-palestiniennes, pro-islamiques, hostiles à l’Etat d’Israël et à Tsahal ». Parmi trois rédacteurs en chef, deux sont en effet des Arabes palestiniens de Jérusalem, et le responsable du Service de Terminologie (très important dans un média) est un Arabes palestinien de Hebron, d’où le refus d’utiliser par exemple le terme de « terroriste » dans les éditions du journal. « Cet employé », précise Yoël Hasson, « se targue en public que tous ses amis sont du Hamas ou du Jihad Islamique ».

Hasson conclut en dénonçant « le comble que constitue l’utilisation de la Télévision d’Etat israélienne pour combattre l’Etat d’Israël», il demande l’intervention de Motti Shklar, et que ce dernier en rende compte devant la Commission de Contrôle de l’Etat. Shklar a répondu par courrier de manière assez surprenante à Yoël Hasson : « Je regrette que dans les circonstances actuelles de la loi, il ne soit pas possible de procéder à une mise au concours pour un Directeur titulaire de la chaîne israélienne en langue arabe. Dès lors, j’occupe cette fonction moi-même, mais je ne comprends pas l’arabe. (…) La chaîne israélienne en langue arabe fonctionne dans sa formule actuelle avec des professionnels de l’information. Nous faisons tout notre possible pour que cette chaîne diffuse des informations crédibles et équilibrées, comme l’exigent les statuts de l’Office National de Radiotélévision»…

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :