Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

En vrac, mais bien dans l’air du temps

14 Août 2011 , Rédigé par mordeh'ai Publié dans #Réflexions

Par Victor Perez
14 08 2011
 
L’article du Figaro intitulé « La bande de Gaza confrontée à un manque d'eau potable » n’a nul besoin d’explications de textes pour que le lecteur lambda comprenne le sujet. Ni, de surcroît, pour qu’il manque d’en attribuer quasi systématiquement et de façon subliminale la responsabilité à Israël. Ce que Charles Gauthier, l’auteur de l’article, incite à sous-entendre : « Selon la Palestinian Water Authority (PWA), citée par l'AFD, un Palestinien consomme 70 litres en moyenne en Cisjordanie, un Israélien 250 litres, et un Occidental de 150 à 200 litres ».
Ce lecteur, fondamentalement abusé car ne possédant pas les mesures réalisées par l’administration israélienne, confirmera l’Israélien au mieux  gaspilleur, au pire voleur d’eau forcément ‘’palestinienne’’.
Il ne sera pas amené, non plus, à réfléchir aux implications des ‘’Palestiniens’’, et principalement du Hamas, dans cette pénurie. Comme par exemple, la non construction d’usines de dessalement d’eau de mer qui auraient contribué à un meilleur confort des Gazaouis. Voire d’usines de retraitement des eaux usées qui seraient réservées à l’agriculture. Réalisations qui ont permis à l’état d’Israël de ne plus dépendre, ou presque, du bon vouloir de la météo. Un pays que beaucoup accusent, malgré tout, de « voler » l’eau de ses voisins.
Une accusation qui, à contrario, démontre bien l’existence de cet état. Ce que bon nombre de gouvernements ou de grands trusts ont de plus en plus de mal à admettre.
 
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :