Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

“Empêcher Jérusalem de s’enjuiver”

1 Novembre 2009 , Rédigé par mordeh'ai Publié dans #Société

Par Bernard Darmon -
Le Kotel

Le Kotel


Obama l’a dit, c’est donc vrai. On l’entend partout, c’est repris en cœur par la totalité des analystes : Le principal obstacle à la Paix, c’est la colonisation, la construction israélienne dans les territoires conquis en 1967, y compris à Jérusalem.


Si les israéliens stoppaient leurs implantations, la Paix serait signée avec les arabes.

Attardons-nous uniquement sur le cas de Jérusalem, dont les leaders arabes prétendent qu’elle est en train de s’enjuiver, et qu’Israël coloniserait Jérusalem ?


Revenons sur des données vérifiables.

Depuis 1864, les juifs sont majoritaires à Jérusalem.

En 1949, à la suite de l’invasion des armées arabes contre Israël, L’accord d’armistice entre Israël et la Jordanie fixe non pas des frontières définitives entre les parties, mais simplement des lignes de démarcation militaires. Cela signifie que lorsque la guerre des 6 jours éclate en 1967, il n’y a aucune frontière légale à Jérusalem, mais une simple ligne de démarcation, comme celle qui séparait la zone libre de la zone occupée en France en 1940. Pour cette même année 1967, rappelons qu’il y avait à Jérusalem 263 307 habitants dont 195 700 Juifs (74 %) et 54 963 Arabes (21 %). Aujourd’hui, et malgré ce que le monde arabe nomme la judaïsation de Jérusalem, la proportion des juifs est en baisse, passant à 67% contre 33% de non juifs.

 


Evolution de la population de Jérusalem depuis 1838

Année

Juifs

 

Musulmans

Chrétiens

1838

6000

5000

3000

1844

7120

5760

3390

1876

12000

7560

5470

1909

45000

12000

10200

1948

99320

36680

31300

1967

177000

68000

21300

1990

353200

124200

14000

2005

464200

232370

14800

Il est surprenant que le monde s’acharne à prétendre que les juifs chassent les arabes alors que leur population est en constante augmentation !


Lorsque les arabes ont chassé les juifs
de Jérusalem en 1948, il en a résulté une baisse drastique des juifs dans la vieille ville. Au delà de la démographie de la Ville de Jérusalem il y a son Histoire, et sa symbolique planétaire.

Selon la Bible, c’est à Jérusalem sur le Mont Moriah, le Mont du Temple, (appelé de nos jours l’esplanade des mosquées) que Dieu créa Adam le premier homme. C’est là qu’Abraham fut empêché de sacrifier Isaac, c’est encore là que Jacob fit le rêve de l’échelle où les anges montaient et descendaient.
C’est à la suite de ce rêve qu’on lui donna le nom d’Israël. C’est aussi à cet endroit que le juif Jésus fut crucifié.

Notons que pas une seule fois le nom de Jérusalem n’est cité dans le Coran alors qu’il figure plus de 700 fois dans l’ancien testament.
Jérusalem fut la capitale du royaume de David en 1312 avant JC, soit plus de 2000 ans avant l’apparition de l’Islam.
Pas un jour depuis 2000 ans n’est passé sans que des millions de juifs dans le monde ne prient pour la reconstruction de Jérusalem.


Rappelons que ce sont les juifs qui en 1918, 30 ans avant la création de l’Etat d’Israël, alors que Jérusalem était occupée par les britanniques, qui construisirent l’Université Hébraïque de Jérusalem sur le Mont Scopus (à l’est de la ville) devenue aujourd’hui avec ses presque 25 000 étudiants, un pôle universitaire d’excellence reconnu dans le monde entier, et où étudient plusieurs milliers de jeunes arabes israéliens venus de tout le pays.


Il y a quelques jours, en Israël, la presse a fait grand bruit du rapport du Dr Nathanson qui prédit que dans 20 ans la majorité des habitants de Jérusalem sera arabe. Ce genre de rapport n’est ni le premier ni le dernier qui prédit l’irréalisme de la renaissance nationale juive.


On a prédit depuis le début du sionisme que les juifs seraient minoritaires sur cette terre, ou que l’Etat des juifs serait
prochainement détruit par ses voisins arabes. Mais rien de ce qui se passe dans cette région depuis 150 ans n’est rationnel. David Ben Gourion qu’on interrogeait sur les dangers qui menacent Israël, répondit : « Celui qui ne croit pas aux miracles n’est pas réaliste ».


Jérusalem est universelle en ce sens que les valeurs qu’elle a engendrées sont une partie de l’Histoire de l’Humanité. Aujourd’hui et pour la première fois depuis le  temps du Roi Salomon, elle est redevenue la capitale d’une nation qui enrichit le monde par son dynamisme et son savoir et qui les développe comme au temps de sa splendeur.

Jérusalem, Yirushalaïm, veut dire Ville de la Paix.


La propagande honteuse de certains mouvements islamistes voudrait faire revenir cette ville au moyen-âge. Les appels à la guerre sainte de certains responsables religieux musulmans tirent leur légitimité de l’écho des déclarations politiques niant le Droit des juifs à habiter cette ville. Devant la plus grande église du Moyen-orient, lieu de pèlerinage de tous les pèlerins chrétiens, ce sont eux qui ont placé juste devant la basilique de l’annonciation à Nazareth cette pancarte que j’ai photographié le 15 octobre dernier, et où est inscrit : « Quiconque suivrait une religion autre que l’Islam ne sera pas accepté et sera perdant dans le monde futur » Saint Coran.


Pour la première fois depuis 2000 ans, tous les croyants du monde sont libres de venir se ressourcer et prier à Jérusalem, y compris les musulmans qui contrôlent leurs lieux saints.


Obama qui vient d’être nommé prix Nobel de la Paix devrait admettre les faits.  Il serait bien inspiré d’aider les israéliens (juifs et arabes) à magnifier l’unification de Jérusalem qui est la ville la plus pauvre d’Israël.


Son développement démographique général (juif et arabe), ainsi que son statut retrouvé de « capitale » sont une chance pour les israéliens juifs et arabes et pour le monde.


Lorsque les juifs dans une synagogue sortent la Thora, ils prononçent la phrase suivante : «  De Sion sort la Thora, et la parole de Dieu de Jérusalem »


Source : http://bernarddarmon.unblog.fr/-

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :