Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Elevons les repères

9 Janvier 2012 , Rédigé par mordeh'ai Publié dans #Société

Bulletin du 9 Janvier,2012

du Dr Haim Shine

http://www.israelhayom.com/site/newsletter_opinion.php?id=1170

Adaptation française par Mordeh'aï © 2012 pour le blog malaassot

http://malaassot.over-blog.com/

 

Les médias israéliens tentent de présenter la récente nomination des quatre nouveaux juges de la Cour suprême comme une victoire pour la présidente de la Cour suprême Dorit Beinisch.... Restons-en là.

Les médias ont également essayé de classer ces juges dans des sphères prédéterminées pour chacun d'eux.. Pendant de nombreuses années, la Cour suprême a coopéré avec certaines grandes figures des médias d'Israël dans un effort commun pour définir la politique du pays tout en contournant les gouvernements démocratiquement élus. Je suis convaincu que les nouveaux juges, possédant des années d'expérience et d'impressionnantes réalisations universitaires, ne se conformeront pas aux diktats des médias.

Quiconque est au courant du parcours de ces juges sait que ce ne sont pas des post- Sionistes ou des juges politiquement marqués. Ils représentent une nouvelle génération de juges qui, sauront de concert avec les juges déjà en place, amener la Cour suprême sur la bonne voie et résolveront les conflits tout en protégeant les valeurs de l'état juif et démocratique d'Israël. Ensemble, ils transformeront la Cour suprême en tribunal qui comprendra les droits civiques qui vont avec les devoirs civiques, à la fois à l'État et à ses concitoyens. Ces droits et ces devoirs ont été oubliés au fil des années d'activisme juridique, et donc la société israélienne est devenue un ramassis d'individus sanctifiant leur "moi". Laissez-nous annoncer publiquement qu'avec la nomination de ces quatre nouveaux juges, la Cour suprême met maintenant fin à l'activisme politique et renonce à sa tentative d'utiliser la quête de droits civils pour transformer l'état juif en état pour tous, ou de transformer les valeurs sionistes d'Israël en valeurs universelles Occidentales.

Jusqu'à maintenant, l'activisme juridique de la Cour suprême a essayé de définir certaines valeurs comme "digne" et représentant la vision du monde de la part du public qu'elle jugeait progressiste et éclairé. Mais à chaque élection, cette partie des gens est devenue moins représentative dans le gouvernement et plus représentée dans les arrêts de la Cour suprême. Quiconque a vraiment étudié le mouvement de contestation de justice social sociale de l'été dernier a pu voir que c'était bien plus que le prix du fromage « cottage » ou des produits alimentaires à l'épicerie. C'était aussi une lutte contre la dévotion de l'individu - une idée promue par la Cour. Cette idée a été élevée au statut de religion, et elle a donné lieu à des écarts de revenus intolérables au sein de la société israélienne. Cette nouvelle religion - une religion de «l'israélisme» comme une alternative au judaïsme - a échoué à faire la distinction entre l'ami et l'adversaire.

L'activisme juridique d'Israël a été unique. Une théorie académique née dans les universités américaines supra-libérales qui a été mise en œuvre en Israël, dans tous les lieux, avec toute sa complexité sociale, diplomatique et culturelle. Ceci a aliéné l'auditoire de la Cour suprême, qui aurait dû servir de sanctuaire à l'unité du peuple dans tout système démocratique.

La Cour suprême se dirige maintenant vers la retenue judiciaire, et la Knesset, devrait aussi,  commencer à aller vers la restriction législative. Afin de maintenir une démocratie, l'équilibre qui est nécessaire entre les pouvoirs judiciaire et législatif. Ces dernières semaines ont mis en évidence que chaque branche a ses propres limites. Le peuple attend des autorités de travailler ensemble dans l'harmonie et à réaliser conjointement la noble vision pour laquelle ce pays a été établi.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :